Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Tourisme : les hôtels souffrent mais les croisières s'amusent



Le soleil s'est couché en mars dernier sur l'hôtel Hawaiki Nui de Raiatea
Le soleil s'est couché en mars dernier sur l'hôtel Hawaiki Nui de Raiatea
PAPEETE, le 2 juin 2015 - Les chiffres du tourisme et de l’hôtellerie de mars sont tombées, et elles sont dans la droite ligne de la tendance depuis janvier : la croisière se porte bien, mais les hôtels continuent de voir leur fréquentation diminuer.

L'ISPF note ainsi que "en mars 2015, la fréquentation des hôtels de Polynésie française est en baisse de 3,3 % par rapport à mars 2014." En janvier, le nombre de chambre vendues était déjà en baisse de 7,2% par rapport à l'année précédente, et en février le dévissage était de 2%.

Bref, les touristes vont de moins en moins à l'hôtel. Mais avec la diminution de "l'offre de chambres" (c'est à dire la fermeture d’un hôtel), la rentabilité des survivants est maintenue. Ce qui donne un meilleur éclairage aux déclarations de Christophe Faure, du Conseil des professionnels de l’hôtellerie (CPH), en mars dernier : "contrairement aux idées reçues, (les hôtels polynésiens se portent toujours aussi mal) et si rien n'est fait pour augmenter la fréquentation hôtelière, dans les années à venir la descente aux enfers peut continuer et nous pourrions encore perdre jusqu'à un hôtel par an. Il reste 37 hôtels classés en Polynésie."

Par contre, le nombre de touristes en Polynésie augmente grâce à la progression presque continue du nombre de croisiéristes. "En mars 2015, le nombre de visiteurs progresse de 3,2 % par rapport à mars 2014. Cette progression s’explique par la hausse de 46 % du nombre d’excursionnistes" note l'ISPF.

"En cumul depuis janvier, la hausse du nombre de visiteurs est portée par la croissance de 12,3 % du nombre
d’excursionnistes qui masque la baisse de 1,2 % du nombre de touristes"
conclut l'Institut.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mardi 2 Juin 2015 à 17:41 | Lu 1287 fois







1.Posté par Ariitaia le 03/06/2015 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien beau tout cela, mais les croisiéristes ne dépensent pas autant que les clients d'hôtels.
Tant que nos prestations de service seront aussi modestes par rapport au prix pratiqués le problème restera.

2.Posté par TOM le 03/06/2015 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Merci nous indiquer la baisse cumulée sur Jan-Feb-Mar en nombre de nuitées hôtelières par rapport à 2014. Car c'est ça qui compte. Merci

3.Posté par Léon le 03/06/2015 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien d’étonnant ! A bord les croisiéristes payent tout ce qu’ils consomment à des prix "normaux", tandis que chez nous, tout est à des prix démentiels pour un service tres discutable. Les gens, touristes comme locaux, ne sont pas bêtes et savent choisir !

4.Posté par ldpdt le 03/06/2015 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tant que le prix des billets avions sera AUSSI élevé les hôtels et pensions verront toujours des chambres vides
Les familles de France et autres pays ne demandent qu'à venir , seul le prix du billet les en empêche
Pourtant se sont de bons consommateurs , curios, séjours dans les iles, de même pour les soirées dites merveilleuses dans les hôtels, restos, roulottes etc......
AOM -Corsair ont été virrés au profit ATN Résultat = moins de visiteurs et touristes
Le touriste bateau ne dépense pas d'argent, il vient pour le plaisir des yeux, les magasins de la ville le crient haut et fort, même au marché des associations font du biseness gratuitement se plaignent, un comble (pauvres patentés en curios, bijouterie etc....)
Bateaux = hauts revenus pour le territoire C'EST TOUT.......Billets avions....billets avions .... là est la solution pour le tourisme

5.Posté par Boyz le 04/06/2015 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P4 : Pour ton info, AOM et Corsair sont partis d'eux mêmes apres avoir constaté que la Polynésie n'etait pas une destination appropriée à leur type de clientèle. Qantas, Intercontinental n'etant pas des low-cost sont egalement partis. D'autres y sont toujours tentés. Nous sommes beaucoup plus loin que les destinations low cost habituelles et puis notre coût de la vie est 5 fois plus cher que ces destinations. Sans ATN nous serions bien isolés avec des coûts de billets d'avion certainement plus chers qu'ils ne le sont aujourd'hui. Si les touristes des bateaux et autres ne consomment pas chez nous, c'est pour les mêmes raisons que nous mêmes ne consommons que le strict necessaire. Tout est beaucoup trop cher pour une qualité souvent discutable.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Septembre 2021 - 14:13 1897 : Henri Gilbert, le marcheur fou de l’outback

Vendredi 17 Septembre 2021 - 14:09 ​PSG, fiscalité, énergies… Réformes imminentes

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus