Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Territoriales : "pas question d'alliance au second tour", affirme Gaston Flosse



Territoriales : "pas question d'alliance au second tour", affirme Gaston Flosse
Confiant dans le résultat des urnes, dimanche, et déterminé le patron du Tahoera’a huira’atira expose l'attitude et les grandes lignes du programme de son parti, dans l’hypothèse d’un retour au pouvoir. Interview :

Votre slogan de campagne est "La foi de reconstruire ensemble !". Le redressement économique passe-t-il par un acte de foi, notamment dans la capacité de Gaston Flosse à restaurer les conditions de la reprise ?

Gaston Flosse : Il ne s’agit pas de la foi en Gaston Flosse mais de la foi des hommes et des femmes en ce pays, (…) et d’être assurés qu’avec les équipes du Tahoera’a huira’atira nous puissions reconstruire notre économie et redonner de la dignité aux polynésiens.

Vos adversaires politiques vous reprochent de n'avoir rien fait de 1996 à 2004 pour structurer le modèle économique polynésien et négocier les défis de l'après-CEP. Que leur répondez-vous ?

Gaston Flosse : (…) Lorsque Jacques Chirac a décidé de stopper les essais nucléaires, nous nous étions déjà préparés. Cela ne veut pas dire qu’avant 1995 c’était le néant et que nous n’avons vécu que sur les rentes de la bombe atomique. (…) Nous n’avions pas une politique économique aussi poussée que cela, mais nous étions dans une situation difficile, de 1991 à 1995 : nous avions hérité d’une Polynésie vraiment anéantie et en crise, après Alexandre Léontieff. Il nous a fallu déjà reconstruire. Ensuite avec le départ du CEP nous avons accentué les secteurs qui le méritaient.
Je demande à tous ceux qui me critiquent : proposent-ils aux électeurs une autre économie que celle que nous avons mise en place ? Pensent-ils développer un autre secteur que le Tourisme ? C’est notre priorité. Nous en ferons un grand ministère qui aura des responsabilités dans le domaine de l’environnement, de l’écologie, de la culture et de l’aménagement du territoire. Nous pensons que c’est la priorité des priorités. (…) Ce secteur s’est considérablement détérioré. (…)
Ensuite nous avons tenté de développer la perliculture. Nous avons réussi à valoriser la perle. Le gramme était entre 5 et 6 000 francs. Aujourd’hui il est à 480 francs. On exportait la meilleure qualité : 8 à 9 tonnes pour une valeur de 25 à 27 milliards. Aujourd’hui on exporte 16 tonnes – c’est vrai, cela fait beaucoup –, mais pour un revenu de 8 à 9 milliards. Nous avons développé la pêche, la vanille, le noni... qui ont pratiquement disparus. Les autres candidats proposent-ils autre chose que le développement de ces secteurs-là ? Que proposent-ils de nouveau et de différent ?


Pour relever le défi de l'Emploi vous parlez de relancer la commande publique. Comment comptez-vous financer cela ? Est-ce le fameux emprunt de 450 milliards Fcfp ?

Gaston Flosse : Non, non, non. Sur 12 ans peut-être, et encore… Nous avions prévu un programme qui devait aller jusqu’en 2030. Nous l’avons allégé un peu pour rester sur 12 années.
La première phase en 2013-2014 sera une phase de bilan et d’analyse pour étudier la situation réelle du pays. Nous mettrons en place une véritable politique de rigueur, à commencer par les élus et dans l’administration. (…) Pour l’instant, le gouvernement Temaru ne donne pas de chiffres précis parce qu’ils sont en train de replacer les petits copains avant l’échec de ces élections. On me dit et nous avons les preuves qu’ils ont déjà replacés 26 petits copains, des amis, des enfants, des cousins, à l’OPT. Evidement nous verrons cela à notre arrivée.

Nous mènerons dès le départ les études pour le lancement des grands chantiers : reconstruction de l’aéroport de Tahiti-Faa’a ; aménagement du port de Faratea pour en faire un port de pêche international ; transformation l’aéroport de Bora Bora en plateforme internationale ; reprise de l’étude pour la route Te Ara Nui. Ces grands chantiers seront lancés dès que possible.
En attendant nous allons créer un fonds d’accès à l’emploi. (…)
Nous allons emprunter, bien évidement. Il n’est pas question d’emprunter 500 milliards. Mais pour être crédible, il nous faut avant tout mettre de l’ordre dans nos finances.


Depuis 2000 on compte cinq condamnations définitives vous concernant et deux affaires pendantes en appel ou en cassation. L'affaire Anuanuraro devrait faire l'objet d'une ordonnance de renvoi cette année. Gouverner, c'est manœuvrer parfois hors la loi ?

Gaston Flosse : Non, pas du tout, pas du tout. Si ce que j’ai fait a été hors-la-loi, les autorités de l’Etat chargées du contrôle de la légalité sont responsables. Pourquoi serais-je aujourd’hui responsable et pas ceux qui ont autorisé tout cela. On parle d’emplois fictifs : pourquoi le contrôle de la légalité n’aurait-il pas été exercé ? Pourquoi le Trésorier payeur général aurait-il versé ces salaires, alors que le recrutement était illégal ? Enfin ! Je ne vois pas. (…) Moi j’attends. Je n’ai pas détourné de fonds publics : j’ai l’esprit tout à fait tranquille.

Dans cette affaire justement, en cas d’inéligibilité si votre pourvoi est rejeté avant la fin de l’année par le Cour de Cassation, que se passe-t-il ?

Gaston Flosse : Je respecterai la loi. La loi c’est la loi. Nous sommes prêts, c’est Edouard Fritch qui est le plus apte à me remplacer. (…)

Pour le scrutin à venir, redoutez-vous la présence d'A Ti'a Porinetia, lors d'une triangulaire au deuxième tour des Territoriales, le 5 mai ?

Gaston Flosse : Vous savez, je ne sais pas ce qu’il a ce Teva Rohfritsch. (…) Pour lui c’est une histoire d’ambition et d’être Président le plus vite possible. (…)
Moi, je fais confiance aux polynésiens. (…) Au moment des primaires du Tahoera’a huira’atira, 35 000 militants ont voté pour moi comme tête de liste. (…) Nous observons en campagne des signes de confiance de la population envers l’équipe du Tahoera’a huira’atira. (…)
Je pense que le Tahoera’a huira’atira fera un bon score. Mais, comme je l’ai dit, il n’est pas question d’alliance au second tour. Avec personne.


Aucune alliance : vos portes sont-elles fermées ?

Gaston Flosse : Ce n’est pas qu’elles sont fermées : nous avons 48 heures pour décider des alliances. Comment voulez-vous en si peu de temps rédiger un programme commun ? On ne va pas au second tour pour des places à l’Assemblée. (…) De toutes manières, pour ce qui concerne Teva Rohfritsch (…) je pense qu’il faut qu’il ait un peu plus d’humilité, moins de prétention et un peu moins d’orgueil.

Territoriales : "pas question d'alliance au second tour", affirme Gaston Flosse
Mā’itira’a : Te nā’o ra o Gaston Flosse tāne : "’Aita e tāpirira’a i te piti o te hātuara’a"

Nā roto i tetahi ti’aturira’a pāpū nō te nūmera e mātara mai i teie mā’itira’a e piri mai nei, ‘ua fāri’i mai te upo’o fa’atere o te pūpū Tāhō’ēra’a Huira’atira īa mātou nō te vauvau mai i te mau rēni rarahi o tā na mau ‘ōpuara’a, mai te peu noa atu, e ho’i mai ihoa i ni’a i te pārahira’a.


Te tūoro nei ra ‘outou « Te ti’aturira’a i te patu ‘āmui ! » Nehenehe ānei e parau ē, ‘e ti’a fa’ahou mai i tā tātou ‘imira’a faufa’a nā roto i te parau o te ti’aturira’a, nā roto i te pūai o Gaston Flosse e fa’ata’a mai mea nāhea ia rave i te reira ?

Gaston Flosse : ‘E ‘ere roatu te ti’aturira’a īa Gaston Flosse, īa teie rā mau vahine e mau tāne nō te fenua nei, (…) O te ha’apāpū ra ē, nā roto mai i te mau ‘āma’a o te Tāhō’ēra’a huira’atira, e tū fa’ahou mai ā tā tātou ‘imira’a faufa’a, e ho’i ato’a mai te tura o te nūna’a nō Pōrīnetia.

Te pari hia ra ‘oe mai i te mea ē ‘aita ‘oe i rave te ‘ohipa i roto terā mau ārea matahiti 1996 tae atu i 2004 ra, nō te ha’amau i te tahi fa’anahora’a pāpū i te pae o te ‘imira’a faufa’a, nā reira ato’a nō te mau matahiti i fa’aru’e mai ai te pū a te CEP. ‘Eaha o tē ‘oe e pāhono atu īa rātou ?

Gaston Flosse : Tē ani nei au i tō mau ta’ata a’e ra : E nehenehe ānei īa rātou e ha’amau mai i te hō’ē ‘imira’a faufa’a hou roatu i teie ? Tē fēruri ānei ra rātou i te fa’ahotu i te tahi tuha’a ‘ē atu i te fārira’a rātere ? Te reira tā Mātou fā mātāmuroa ‘ino ! (…) Nō te mea, ‘ua fifi roa i te reira tuha’a. (…) I muri mai, ‘ua tāmata mātou i te fa’ahotu i te poe. E 5 tae atu 6 tauatini farāne te tarāma. I teie mahana, te i ni’a noa i te faīto 480 farāne. Mea huru maita’i a’e te huru o te mau poe i tāpiho’o hia i terā ra tau : 8 a ore ra 9 tane nō te hō’ē faufa’a moni e 27 mīria. I teie mahana, e tāpiho’o tātou 16 tane – e parau mau, mea rahi -, teie ra mea iti roa te faufa’a, 8 haere atu 9 mīria noa. ‘Ua fa’ahotu ato’a mātou i te ‘ohipa rava’ai, te vānira, te noni (…). ‘Eāha rā te tuha’a ‘ohipa ‘ē atu o tā teie mau ti’a e horo nei, e nehenehe e fāriu mai ?

Nō te ha’amahuta fa’ahou mai te parau nō te ‘ohipa, te fa’ahiti ra ‘oe i te parau o te mau tītaura’a patura’a rarahi. Nāhea ‘oe ia ‘aufau i te reira ? i teie paha tuha’a moni 450 mīria e riro i te tārahu hia ?

Gaston Flosse : ‘Aita, ‘aita, ‘aita. Penei a’e i ni’a i te hō’ē tau 12 matahiti paha, ‘aita i pāpū… (…) E rave ra mātou te tahi fa’atera’a ‘eta’eta mau, nāmua roa i roto i te mau ti’a i mā’iti hia tae noa ato’a atu nā roto i te mau pū ‘ohipara’a o te hau fenua. (…) I te ha’amatara’a ihoa, e rave mātou te tahi mau tau’ara’a parau nō te tu’u fa’atupu fa’ahou mai te mau patura’a rarahi : e fa’a’āpī i te tahua taura’a manureva nō Tahiti-Fa’a’a ; e fa’a ōti roa atu te fa’aineinera’a i te ūahu nō Faratea a’e ra, ‘ia riro ‘oia ‘ei ūahu rahi o te nehenehe e fāri’i i te mau pahī faīto huru rau nō te ao nei ; ‘eiaha e mo’e hia te tahua taura’a manureva nō PoraPora, e ha’afaīto hia ma i i te tahua a’e ra nō Fa’a’a ; te vai ato’a nei te ‘ōpuara’a nō teie purūmu Te Ara Nui. E ha’amata ‘oi’oi teie mau ‘ohipa i te taīme nahonaho.

Mai i te matahiti 2 000 ra, ‘ua fa’aūtu’a hia ‘oe a pae taīme, ‘e te toe noa ra to’o piti horora’a , ha’avā-fa’ahoura’a ‘e ha’avāra’a ha’aparari. Te aura’a, fa’atere i te fenua, mai i te tahi ravera’a i rapae atu i te ture ?

Gaston Flosse : ‘E ‘ere roatu i te reira, ‘aita roatu…’A hani ihoa mea tano ‘ore o tā’u mau ravera’a, o te mau ti’a a te hau e hi’opo’a nei te ture o te mau ‘opuara’a o te nehenehe e fa’ahapa hia. Nō teāha o vau ana’e teie o te fa’ahapa noa hia, o rātou rā ‘aita. Te fa’ahiti hia ra te parau nō teie mau ti’a rave ‘ohipa i tihepū hia : ‘eāha te tumu i ‘ore ai paha te pū a te tōmitera teitei i rave i tā na mau hi’opo’ara’a ? Nō teāha ïa teie mau ta’ata i ‘aufau hia mai te peu ‘e ‘ere i tō rātou ti’ara’a i te mea pāpū ? ‘Aita ra vau ‘e ta’a ra. (…) Te tia’i ra vau. ‘Aita vau i tāviri te moni a te nūna’a : te i roto vau i te hō’ē fērurira’a hau.

Mai te mea ē, ‘e ‘ere ‘oe i tō ‘oe ti’ara’a pōrītita, e mai te peu ato’a, e ha’afaufa’a ‘ore te Tiripuna Ha’aparari i tā ‘oe anira’a, ‘eāha ïa ia muri mai ?

Gaston Flosse : E fa’atura ihoa vau i te ture. Te ture, nō na tō na parau. ‘Ua ineine ra mātou, ‘o Edouard Fritch te ti’a pāpū o te nehenehe e mono mai īa’u.

Nō teie mā’itira’a, ‘eāha te taia ra ‘oe mai te peu e mahiti ato’a mai te pūpū A Ti’a Pōrīnetia i te piti o te hātuara’a ?

Gaston Flosse : ‘Ua ‘ite ‘outou, ‘aita vau e ta’a ra ‘eāha tō Teva Rohfritsch. (…) Nō na, e au e, ‘ua riro teie horora’a ‘ei ha’apāpūra’a i tō na ro’o, e ‘ia mana ‘oi’oi noa ‘oia ‘ei peretiteni. (…) O au iho nei, e ti’aturi rahi tō’u i teie nūna’a. (…) i te taīme i tupu ai i tā mātou ta’irurura’a nō te mā’iti i te ti’a e horo i roto i teie mā’itira’a, tai’ora’a hia atu e 35 000 rātou o te i mā’iti mai īa’u ‘ei upo’o arata’i mātāmua nō tā mātou tāpura. (…) ‘Ua ‘ite hia te tahi mau tāpa’o o te fa’a’ite mai ra tē ti’aturi mai ra te huira’atira ‘ia te pūpū Tāhō’ēra’a huira’atira. (…) Te ti’aturi nei au e nūmera maita’i o te noa’a mai. Terā ra, mai o tā’u i parau, ‘aita e tāpirira’a i te piti o te hātuara’a. Noa atu o vai.

‘Aita ihoa ïa e tāpirira’a : ‘ua ‘ōpani ‘oe i te ‘ūputa ?

Gaston Flosse : ‘E ‘ere te mea ‘ua ‘ōpani te ‘ūputa : e piti noa mahana nō te fā’otira’a ia vai ‘oe e tāpiri ai. Nāhea e nehenehe e fa’anaho te tahi tāpura ‘ohipa i roto noa i te hō’ē tāpura ‘ohipa ‘āmui ? ‘Aita mātou e haere i te piti o te hātuara’a nō te tahi mau pārahira’a i te Fare ‘āpo’ora’a rahi.

TP


Rédigé par JPV avec TP le Mercredi 17 Avril 2013 à 14:43 | Lu 3074 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

30.Posté par Roro LEBO le 19/04/2013 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ponui
Belle réponse... mais incroyable!
on vit sur la terre, même si on est entouré d'eau☺

29.Posté par TETUMU le 19/04/2013 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

5 sièges c'est ce qu'il aura GF. Avec sa condamnation sur la tête. Et vous soutenez ce manipulateur! Il dit pas d'alliance en verra bien?
Rohfrisch 6 sièges
UPLD 18 + la prime majoritaire
Quito 1
Porinetia ora 3
Jamet 1
Maohi tatou 1

28.Posté par ponui le 19/04/2013 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

""pas question d'alliance au second tour" . Pas besoin , il sera élu dimanche soir!!!

27.Posté par Napo le 19/04/2013 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Joseph TEMAURI (24)
Tu as raison, c'est possible, sauf que si il le fait, il est discrédité à vie, et ce n'est pas son intérèt, car le combat pour la départementalisation continuera, et d'autres prendront le flambeau pour le mener à terme.
La seule chose importante, est qu'il est le PREMIER candidat a parler de départementalisation, il a au moins le mérite de faire entrer ce statut dans les moeurs, il a ouvert une porte que tout les autres politiques, sans exception, voulaient voir absolument fermée.
Je l'ai dis plus haut, peu importe qui est Vernier, ce qui compte c'est ce qu'il représente, ce qui compte c'est qu'il a ouvert la seule voie qui sortira la Polynésie des griffes des politicards verreux.

26.Posté par Maeva le 19/04/2013 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'égo, le pouvoir, l'argent, la corruption, la politique, la violence, la peur, le jugement, la méfiance, la liste est très longue.

allons nous continuer ainsi ?

25.Posté par Elsie le 19/04/2013 07:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que ceux qui veulent encore voter pour le vieux aillent acheter et lire le bouquin "l'homme qui voulut être roi".
S'ils ont un peu d'honnêteté, je peux vous dire qu'ils changeront d'avis après avoir lu ce livre.
La lecture est captivante.
Les différents récits donnent la nausée.
Bonne lecture !

24.Posté par Joseph TEMAURI le 19/04/2013 06:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tout à fait d'accord avec toi Napo.

Tu oublie juste une petite chose, tu parle d'une race de professionnels du mensonge et de la tromperie. Qui va obliger ce cher Monsieur Vernier une fois élue avec sa paie de ministre de tenir sa parole ?, RIEN ni personne !.

Une seule personne n'a jamais trahi ses idées c'est malheureusement Oscar et son délire d'indépendance.

Un seul moyen de faire changer nos politiques d'une manière Démocratique, c'est la sanction de nos votes. Alors votons Dimanche.

23.Posté par TETUMU le 18/04/2013 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

450 milliards d'emprunt pour la relance après avoir fait sombrer la Polynésie, et enrichir les copains! C'est lui qui est la cause du Taui 2, 3; 4, 5, 6, 7....La déchéance de l'économie en Polynésie, c'est grace à lui ! Malheureux de continuer ce système qui nous mène à la ruine par leurs manipulations. La Polynésie est sous perfusion avec aucune richesse qui pourrait faire entrer des devises. Tout l'argent retourne vers l'extérieur sur les marchandises importées....Faut pas rêver avec GF et les autonomistes. Il a dit pas d'alliance pour garder ses voix chez les zozautonomistes...5 sièges en tout c'est ce que je lui souhaites. Il va y avoir encore des impots et des taxes en plus pour combler le manque d'argent!

22.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 18/04/2013 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est marrant ce titre: "Territoriales...", alors qu'il n'est question que de "Péï" hohohohohoho
A quand une nouvelle race de péi: un péi territorial? houhouhouhouhouhouhouooouoo
[email protected]

21.Posté par Napo le 18/04/2013 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui je n'ai que des critiques en vers ceux qui ont coulé le pays.
Je n'ai que des critiques envers les autonomistes et les indédendentistes qui ont fait le travail ensemble. Et n'en déplaise à Rocky, je ne me présente pas aux élections, car je vote pour la DEPARTEMENTALISATION, seule statut qui permettra de virer tout ces profiteurs menteurs et incapables

C'est la seule solution, peu importe ce qu'est Vernier, puisqu'à terme il devra s'effacer
Ce n'est pas l'homme qui compte dans cette affaire, c'est ce qu'il représente
Et pour l'instant, c'est le seul à se battre pour la départementalisation. Alors dimanche il faut voter Vernier

20.Posté par Rocky le 18/04/2013 15:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et bien ! Vous avez que des critiques, pourquoi ne vous présentez vous pas ? allez sans rancune je vous dit à dimanche 21 avril

19.Posté par Tehei le 18/04/2013 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous oubliez tous que nous sommes en Polynésie et qu'ici , les raisons du choix d'un candidat sont souvent bien différentes qu'ailleurs .
Il ne serait pas étonnant et même "polynésien" que le vainqueur soit celui le plus " décrié "par la population , car ici , on veut tout mais on ne sait pas quoi §

18.Posté par Joseph TEMAURI le 18/04/2013 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans une de ses réunion, à la question comment allez vous redresser notre pays, j'ai entendu " on va faire comme avant " !.
N'oublions pas que c'est justement par une grosse erreur d'avant et de sa part que depuis des années nous sombrons comme le Titanic.
N'oublions pas non plus que le lendemain après avoir juré que jamais il ne retournerait sa veste et bien IL L'A FAIT, il l'a si bien fait que encore aujourd'hui nous payons le prix fort.
Ne parlons même pas du reste qui risque de lui tomber dessus demain. On n'a vraiment pas encore besoin pour notre réputation d'avoir notre Président condamné.
" ON VA FAIRE COMME AVANT ".....et bien non, on ne veut plus faire comme avant, zut à toute ces personnes qui nous prennent pour des C.. ., orange/bleu/rouge, tous pareils.

17.Posté par Roro LEBO le 18/04/2013 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@makitchipunanai
j'aurai écrit exactement comme toi...
je ne l'apprécie plus depuis son accord avec les indépendantistes.
Maintenant, pour Gastounet, son choix laisse à désirer.

16.Posté par utupapa le 18/04/2013 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est grave d'affirmer qu'il est le plus efficace, certains disent même le seul, à pouvoir redresser le pays. Objectivement, connaissez vous à ce point les compétences et les capacités des 73 x 8 = 584 candidats sur les autres listes ce qui ajouté à ses 72 co-listiers constitue pas moins de 656 C.V. à comparer ! C'est grave car c'est du conditionnement mental. On ne t'apprend pas penser, on t'apprend ce qu'il faut penser. C'est l'application même du "théorème du singe".

15.Posté par Paraplonge . le 18/04/2013 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas d'alliance ? Tiens mon œil ! Il nous l'a déjà fait ce coup là et chez moi non plus je ne l'ai toujours pas digéré

14.Posté par Mdr le 18/04/2013 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A D'AUTRES !!!! Depuis le 7/7/7, je ne crois plus tu tout à tout ce qu'il dit !!!!

Juste avant le 7/7/7, il avait dit que le TAHOERAA ne ferait jamais d'ALLIANCE avec les indépendantistes !!!!! Et pourtant le 7/7/7, il l'a fait ! L'UDSP est le nom de ce groupe il me semble, non ?!?! Et ça juste pour casser le gouvernement qui était en ce temps là au pouvoir !!!!
Il ne peut supporter de voir quelqu'un d'autre que lui "AU POUVOIR" ! Ce n'est que de l'orgueil et rien que ça ! Si ce n'était pas du tout de l'orgueil, il aurait déjà remis le flambeau à quelqu'un d'autres, vu son âge ! mais il s'entête à se représenter malgré toutes ses condamnations.....
Alors ! qu'il arrête de dire qu'il ne fera pas d'alliance. On s'attend à tout maintenant avec G.F. Il fera n'importe quoi pour récupérer son trône.

13.Posté par totara le 18/04/2013 12:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beaucoup voteront TAHOERAA pour faire barrage à l'UPLD et pleureront plus tard des taxes qui seront mis en place pour redresser le pays...Aîe! Aîe! snif! snif!!!!
Le tahoeraa (Flosse) nous chante encore le même chant des sirènes avec plus de voix pour intimider les outsiders. mais je persiste à croire que son temps est révolu et que les oreilles de la nouvelle génération de jeunes et moins jeunes qui souffrent depuis 2004 interprèteront mieux le sens de sa chanson. IL l'a chanté déjà le 7 juillet 2007 ce n'est pas une nouveauté... J'encourage les jeunes à voter pour les jeunes partis, sans casseroles, de suite pour faire barrage aux 2 momies (th et upld). VIVE LA RELEVE!!!!!!!!!!!!!!!!

12.Posté par requin le 18/04/2013 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chalala ! blablabla !il manque plus que la phrase qui tue: dans les yeux je vous le dis ! plus menteur que nos gastons, nos bouteau,nos schyles, nos rosfritchs ,nos oscar, nos manutahi ect il y a pas
pour le pouvoir lls se sont éjà allié avec tout le monde y compris leur pire adversaire. Après tout un moment de honte c'est vite passé pour ensuite se retrouver aux mannettes et toucher le pactole
messieurs les journalistes de grace ressorter les images d'archives ! gaston dans les bras d'oscar, rofritch avec oscar, rofritch et sa manif ça suffit contre gaston 2, bouteau et schyle avec oscar contre gaston 1, manutahi à la recherche de partie politique, vernier à la CPs et VERNIER et ses tour de l'ile pour défendre gaston 1 !manutahi le N°2 syndicaliste CSTP FO,patron d'entreprise, homme politique à la recherche d'un poste à l'assemblée
la seule solution un partie sans ancien élus, il faut virer les 57 représentant actuels et passés de l'assemblée ou garder oscar le seul qui n'ai jamais trahi ses idée politiques

11.Posté par Kedupipo le 18/04/2013 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Rocky
Pas mal celle là, "jeune équipe dynamique"...... tu dois être aveugle parce que perso, j'ai la liste devant mes yeux et je lis : flosse, fritch, moutame, lana, alphalpha, bouissou, sanquer, henri fhlor, lucas beatrix, jacqui graffe (jeunesse cachée ???) richeton, ahscha, riveta...... ce sont exactement les mêmes personnes, non c vrai tu as sandrine turquem.
De plus, tu affirmes qu'il a reconnu ce qu'il a fait avant, mais s'il avait reconnu, il serait en tôle coco, réfléchis avant de dire autant de sottises..
Le niveau au TH est plus bas que bas, hallucinant... n'est ce pas emere ??? :)

10.Posté par snoopy le 18/04/2013 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rocky, tu as bien appris ta leçon !
son mode de gestion était catastrophique! il a dépensé et détourné l'argent public comme ce n'est pas permis !
son expérience de quoi ???? de l'art de détourner des fonds ??
sans chirac en président français, GF ne vaut pas grand chose !

9.Posté par Rocky le 18/04/2013 09:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a reconnu tout ce qu il a fait auparavant, aujourd hui , la situation est grave voir catastrophique, il faut relancer l économie très rapidement, et seul lui avec son expérience en est capable entouré de sa jeune équipe dynamique

8.Posté par Nafere edgard le 18/04/2013 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au sujet de l’éventuelle nouvelle alliance entre Flosse et Temaru -

TU VOTES PAS,
TE PLAINS PAS



Bonjour,
Je vous envoie ce mail car j’ai l’impression de retourner 10 ans en arrière, à la grande époque du « c’est Oscar ou Gaston, alors tant pis, votons Gaston ». Parce que j’ai l’impression que beaucoup ont la mémoire courte, ou n’ont pas les idées claires. Et je crois que pas mal de gens s’apprêtent à utiliser l’un de leurs droits les plus importants, le droit de vote, de manière un peu légère.
Pas mal de gens s’apprêtent à voter pour le Tahoera, et principalement pour Gaston Flosse, alors qu’il me semble, pour de très nombreuse raisons que je n’énumèrerai pas toutes, que c’est un très mauvais choix, j’ai même envie de dire un choix irresponsable.
J’entends principalement deux arguments justifiant ce choix : faire barrage à Oscar, et relancer l’économie, parce que « au moins avec lui ça marchait ». Comme quoi la propagande du Tahoera fonctionne bien…
Sur le premier point, comment peut-on croire à ça ? Il faut vraiment avoir la mémoire courte ! Gaston Flosse a déjà fait alliance avec Oscar, et vous pensez qu’il ne le referait pas ? Et pourquoi ? Parce qu’il à retrouvé la raison ? Faut-i...

7.Posté par Elsie le 18/04/2013 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lorsqu'on a 82 ans, on se doit de faire preuve de sagesse en conseillant les jeunes.
Il ne faut pas se faire d'illusions. A cet âge, on ne peut plus faire ce qu'on peut faire à 20, 30, 40, 50ans.
Il faut savoir vieillir et vieillir, c'est vivre autrement. Et pourtant, on dit toujours qu'avec l'âge on devient sage.
Et là, et là..oh la la !

6.Posté par vetea1 le 18/04/2013 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien sur qu'il se tournera vers Oscar. il ne lachera pas l'affaire. après moi le déluge...
nouveau 7/7/7 en perspective...

1 2
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Janvier 2021 - 09:41 De nombreux dossiers en chantier aux Raromatai

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus