Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Terehe Pere, Miss Tahiti 2006



Terehe Pere, Miss Tahiti 2006
TAHITI, le 8 juin 2021 - Pour la Miss Tahiti 2006, Terehe Pere, l’aventure était familiale. Originaire de Raiatea, la reine de beauté a dû surmonter beaucoup de stress et d’appréhensions avant de pouvoir porter la couronne. Pour autant, elle grade le souvenir d’une soirée magique.

"Je suis, en quelque, sortie de mon petit trou de Raiatea." Terehe Pere, grâce à l’élection de Miss Tahiti, a réalisé un rêve de petite fille. Elle a découvert un "autre monde". C’est un défi qu’elle a relevé en famille, entourée des siens. "Ils étaient là, m’ont soutenue, c’était vraiment une aventure familiale."

L’élection a eu lieu le vendredi 5 mai 2006. La 45e soirée du genre était placée sur le signe de l’océan. Les candidates ont défilé en tenues végétales, puis en robe dite "excentrique", en maillot de bain, en robe de ville et, enfin, pour la première fois dans l’histoire de l’élection, en robe d’antan.

"Tu as juste envie de t’éclater"

Terehe Pere a ressenti beaucoup de stress et d’appréhensions. Mais une fois sur scène, "c’était magique. Tout ce que tu as donné pendant les deux ou trois mois précédant l’élection trouve une issue". Grâce au public et à l’ambiance, tout ce qu’elle redoutait, comme par exemple défiler en maillot ou bien tomber, avait disparu. "Une fois lancée, tu as juste envie de t’éclater, d’assurer un grand spectacle. Le temps passe à très grande vitesse."

Les membres du jury l’ont choisie pour représenter la Polynésie cette année 2006. Raimata Agnieray, venue de Moorea, fut la première dauphine de Terehe Pere. Sur la troisième marche du podium se trouvait Vairani Hoiore.

Le naturel revient au galop

Au cours de l’année qui suivi, Terehe Pere, alors agent chez Air Tahiti, dû prendre six mois entrecoupés de disponibilités pour assumer son rôle. "Cette expérience m’a vraiment ouverte aux autres. J’ai découvert vraiment énormément de choses." Elle a baigné dans l’univers pendant deux années, puis "j’ai fait comme les tupa, je suis rentrée dans mon trou. Le naturel est revenu au galop. Être toujours sous le feu des projecteurs, ce n’était pas pour moi. Moins on me voit, mieux je me porte."

Elle a assuré plusieurs postes au sein de la compagnie. Elle est hôtesse de l’air depuis cinq ans. "Le conseil que je pourrais donner à des jeunes filles qui veulent tenter l’aventure ? Être très solide. À l’heure des réseaux sociaux, il faut vraiment être forte."

 


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 8 Juin 2021 à 17:14 | Lu 2563 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Août 2021 - 20:40 Les ‘Opea’a de Tahiti sont-elles uniques ?

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus