Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Teahupoo et Taharuu "officiellement" en lice pour Paris 2024



Tous les ans les meilleurs surfeurs de la planète se retrouvent  sur le spot de Presqu'Île pour le Tahiti Pro Teahupoo.
Tous les ans les meilleurs surfeurs de la planète se retrouvent sur le spot de Presqu'Île pour le Tahiti Pro Teahupoo.
PAPEETE, le 9 août 2019 - Christelle Lehartel, ministre des Sports, a officialisé ce vendredi la candidature des spots de Teahupoo et de Taharuu pour accueillir les épreuves de surf des Jeux Olympiques de Paris 2024. Le Pays a jusqu'au 30 septembre pour rendre son dossier final de candidature. 

Teahupoo et Taharuu dans la course pour accueillir les épreuves de surf des Jeux Olympiques de Paris 2024. Christelle Lehartel, ministre des Sports, a officialisé vendredi la candidature des deux spots. À cet effet, un comité de pilotage a été créé. Il est composé des acteurs centraux de cette candidature. On y trouve la Fédération tahitienne de surf (FTS), la commune de Taiarapu-Ouest, la commune de Papara et le Haut-commissariat. 

"On sent que l'on a un soutien important des institutions, mais également de tout le mouvement sportif polynésien. Et bien évidemment tous nos champions de surf soutiennent cette candidature", s'est félicité Lionel Teihotu, président de la FTS.

La Polynésie française a déjà passé la première étape de pré-candidature et a jusqu’au 30 septembre pour déposer un dossier final, sachant a priori que, selon le cahier des charges du Comité internationale olympique (CIO), seul un site pourra être retenu pour l'organisation de cette compétition. "Teahupoo et Papara sont des spots mondialement connus. Chacun à ses atouts et ses inconvénients. Mais peu importe quel site sera retenu, ce sera la Polynésie qui gagnera. Mais pour le moment, nous ne sommes qu'aux prémices du dossier", a indiqué Christelle Lehartel. 

"NOUS AVONS LE SAVOIR-FAIRE POUR ORGANISER CETTE COMPETITION"

La visite d’une délégation de Paris 2024 est prévue dans les prochains jours pour évaluer la qualité de la candidature de Tahiti. "Nous avons le savoir-faire pour organiser cette compétition", a insisté Lionel Teihotu. "Tous les ans, nous avons des compétitions internationales à Papara et à Teahupoo. En matière d'organisation, d'infrastructure et de sécurité, nous sommes au point." 

Face à la vague mythique de Hava'e et au beach break de Papara, quatre autres candidatures ont également passé l’étape de la pré-candidature : La Torche (en Bretagne - Finistère), Lacanau (en Gironde - Ville de Bordeaux), Hossegor, Capbreton, Seignosse (dans les Landes) et Biarritz (dans les Pyrénées atlantiques).

Selon le site surfsession.com, "le spot retenu pour les compétitions de surf devra s'inscrire dans la vision de Paris 2024 pour des Jeux durables et responsables et n'impliquera pas la construction de site de compétition pérenne. L'expérience du territoire dans l'accueil de compétitions de surf, les conditions météo, la qualité du plan d'eau et les conditions d'accueil des athlètes et des spectateurs feront partie des critères les plus importants."

Le site des compétitions de surf devrait être choisi par le Comité internationale olympique pendant le premier semestre 2020. 
Le beach break de Taharuu est le site d’entrainement de nombreux champions comme Michel Bourez, Hira Teriinatoofa, Manoa Drollet et beaucoup d'autres.
Le beach break de Taharuu est le site d’entrainement de nombreux champions comme Michel Bourez, Hira Teriinatoofa, Manoa Drollet et beaucoup d'autres.

PAROLE A

Ralph Sandford, élu de la commune de Papara
"On a des vagues de tout type à Taharuu"


"Nous organisons depuis plusieurs années des compétitions sur le spot de la Taharuu et nous sommes donc prêts à accueillir les épreuves de surf des Jeux Olympiques de Paris 2024. On a des vagues de tout type. Selon les jours, on a de belles droites ou de belles gauches. C'est également des vagues sur lesquelles on peut réaliser beaucoup de manœuvres. Et pour le public, le spot de Taharuu est parfait parce que l'on peut suivre la compétition de la plage, contrairement à Teahupoo où il faut louer des bateaux."

Raimana Terai, chargé de projet pour la commune de Taiarapu-Ouest
"Prendre en considération le patrimoine culturel de la commune"


"Au-delà de la vague mythique de Teahupoo, que tout le monde connait, il faut également prendre en considération tout le patrimoine culturel et historique de la commune. Le relief montagneux est également très impressionnant à Teahupoo. Il reflète un peu l'image du Tahiti d'antan. Il y a aussi l'engouement de la population de la Presqu'Île pour tout ce qui est événement lié au surf. On le voit par exemple lors de la Tahiti Pro qui est organisée sur ce spot depuis plus de 20 ans."

Rédigé par Désiré Teivao le Vendredi 9 Août 2019 à 16:05 | Lu 1899 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués