Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Te Matahuarere, baptême d'une pirogue à voile pas comme les autres



Te Matahuarere est baptisée ce matin avant de prendre le large samedi
Te Matahuarere est baptisée ce matin avant de prendre le large samedi
PAPENOO, le 12/11/2015 - L'association "Te Matahuarere" baptise ce matin sa nouvelle pirogue à voile, qui porte le nom de l'association. Une V3 modifiée qui servira à sensibiliser les populations à la protection de l'environnement. Dès samedi, elle prendra le large pour rejoindre l'atoll de Tetiaroa avec deux personnes à son bord. L'idée est de manifester calmement contre les travaux qui sont réalisés sur place et qui perturberaient la vie animale de l'atoll.

Cérémonie particulière ce matin du côté de Papenoo avec le baptême d'une nouvelle pirogue à voile qui porte le nom de son association "Te Matahuarere". Sa particularité est son utilisation, elle servira d'outil aux membres de son association afin de transmettre des messages de sensibilisation en faveur de l'environnement.

Comme le veut la coutume, "Te Matahuarere" est baptisée aujourd'hui avant de prendre le large samedi direction l'atoll de Tetiaroa, où l'équipage rejoindra Teiki Pambrun et ensemble, ils manifesteront calmement contre les travaux réalisés sur place par l'hôtel The Brando. "Ils sont en train de détruire les fonds marins", explique Terii Patu, membre de l'association. "Il faut savoir que sur Tetiaroa, il y a beaucoup de marae et si nous avons décidé de réaliser cette manifestation, le 14 novembre, la raison est simple car le 15, c'est le jour de l'éclosion des œufs de tortues. On remarque qu'avec tous les travaux qui sont réalisés sur l'atoll et bien ces tortues sont déboussolées avec le bruit et tous les saccages", confie Ismael Huukena.

Toujours selon Ismael Huukena, ils tenteront de déplacer les tortues sur Honu Tea, un des deux ilots de Tetiaroa, épargné par tous ces remue-ménages. "Si on parle avec le maire, il nous prendra pour des fous. Donc on a décidé d'agir tous seuls, ça passe ou ça casse. Au moins on l'aura fait".



TE MATAHUARERE, UNE PIROGUE MODIFIÉE

Pour mener à bien leurs actions de sensibilisation, les membres de l'association ont décidé de s'équiper d'une pirogue à voile pour naviguer d'île en île.

"Te Matahuarere" est à l'origine une V3 pour haute mer, une pirogue qui peut accueillir jusqu'à trois personnes à son bord. "Nous l'avons modifiée en V2 donc il n'y aura que deux personnes là-dessus. Le compartiment avant a été condamné et servira à mettre le linge, la nourriture", prévient Adrien Bonno, avant de rajouter. "La pirogue est équipée d'une antenne pour la VHF marine qui se trouve en haut du mât, pour la sécurité, il y a également une lumière à gauche pour que les bateaux nous voit, sur plusieurs kilomètres. Nous avons 4 gilets de sauvetage, dans le balancier gauche, il va y avoir de l'eau et de la nourriture. Dans les coffres, il y aura la radio et des interrupteurs pour la pompe de cale. Je me placerai derrière avec une boussole pour guider la pirogue. Il y aura une batterie avec un panneau solaire".

Pas question non plus, pour cette association de concurrencer la pirogue de Faafaaite. "Elle n'aura pas le même comportement dans l'eau. Faafaaite c'est très haut, c'est grand, c'est beaucoup plus sécurisant par rapport à celle-là", explique Adrien.

"Te Matahuarere" qui veut dire "l'œil qui voit partout", prendra le large samedi à partir de 9 heures pour l'atoll de Tetiaroa. L'arrivée est prévue vers 16 heures – 17 heures, "tout dépendra du vent et de la houle".
L'équipage et les membres de l'association resteront sur place durant cinq jours afin de faire entendre leur voix mais aussi et surtout pour tenter de sauver les espèces animales "qui souffrent aujourd'hui de tous ces saccages", conclut Terii.
"Dans le balancier gauche, il va y avoir de l'eau et de la nourriture. Dans les coffres, il y aura la radio et des interrupteurs pour la pompe de cale", explique Adrien Bonno
"Dans le balancier gauche, il va y avoir de l'eau et de la nourriture. Dans les coffres, il y aura la radio et des interrupteurs pour la pompe de cale", explique Adrien Bonno

Une antenne a été installée sur le mât "pour la radio VHF marine", poursuit Adrien
Une antenne a été installée sur le mât "pour la radio VHF marine", poursuit Adrien

Ismael HUUKENA : "Si on parle avec le maire, il nous prendra pour des fous. Donc on a décidé d'agir tous seuls, ça passe ou ça casse. Au moins on l'aura fait"
Ismael HUUKENA : "Si on parle avec le maire, il nous prendra pour des fous. Donc on a décidé d'agir tous seuls, ça passe ou ça casse. Au moins on l'aura fait"

Adrien BONNO : "Elle n'aura pas le même comportement dans l'eau. Faafaaite c'est très haut, c'est grand, c'est beaucoup plus sécurisant par rapport à celle-là"
Adrien BONNO : "Elle n'aura pas le même comportement dans l'eau. Faafaaite c'est très haut, c'est grand, c'est beaucoup plus sécurisant par rapport à celle-là"

Terii PATU : "Il y aura le baptême de Matahuarere aujourd'hui avant l'expédition de samedi, c'est comme cela dans la culture polynésienne. Nous allons faire des tests dans l'eau aujourd'hui et samedi, on sera sur Tetiaroa pour contester tous les travaux qui se tiennent sur cet atoll".
Terii PATU : "Il y aura le baptême de Matahuarere aujourd'hui avant l'expédition de samedi, c'est comme cela dans la culture polynésienne. Nous allons faire des tests dans l'eau aujourd'hui et samedi, on sera sur Tetiaroa pour contester tous les travaux qui se tiennent sur cet atoll".

Rédigé par Corinne Tehetia le Jeudi 12 Novembre 2015 à 08:15 | Lu 1194 fois







1.Posté par Arsenik le 12/11/2015 09:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec une boussole?! Suis déçu, je pensais qu''ils naviguerait avec les etoiles... c''est pas dans la culture la boussole.

2.Posté par Zikouille le 12/11/2015 09:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faudra apporter la boussole aux tortues qui sont "déboussolées". Hahaha

3.Posté par Le fabulateur le 12/11/2015 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il convient de soutenir ces défenseurs car la protection de l'environnement équivaut à une lutte contre toute sorte de profit. Ce qui est un combat perdu d'avance.
Mais après tout, "seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde, y parviennent.".

4.Posté par tom83 le 13/11/2015 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

eh chaplin ma ,, eiaha e haamau ia outou,,,,,,n

5.Posté par simone grand le 13/11/2015 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est vrai que c'est plus ardu d'affronter ses concitoyens qui jettent leurs détritus partout et squattent les bords de mer. C'est plus classe de s'en prendre à une hôtellerie de super grand luxe.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Août 2020 - 17:07 Les fonctionnaires stagiaires restent au fenua

Dimanche 9 Août 2020 - 14:09 Tests d'urgence et risques de clusters

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus