Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tahoera'a : "Je ne resterai pas 5 ans bouche cousue !" (Angélo Frébault)



PAPEETE, 24 septembre 2018 - Le représentant orange Angélo Frébault défend sa prise de position en marge de la consigne de vote du parti, vendredi lors du vote de la réforme du système des retraites, alors qu’un conseil politique du Tahoera’a Huiraatira est convoqué ce lundi après-midi pour statuer sur son exclusion.

Dans le parti de Gaston Flosse, la discipline n’est pas un vain mot. Sur le projet de réforme du système des retraites, vendredi dernier, la consigne de vote était de s’opposer. Cette position avait été établie par un bureau exécutif du Tahoera’a Huiraatira le 24 août, confirmée par un conseil politique 4 septembre et entériné à l’unanimité lors du conseil des présidents de fédération du parti, la veille l’examen du texte en séance plénière, le 20 septembre.

Mais le jour venu, dans le groupe des 10 élus orange la surprise est venue d’Angélo Frébault. Non seulement l’ancien syndicaliste, tête de liste sur la première section électorale des îles du Vent a voté, en dépit du mot d’ordre, favorablement à tous les amendements présentés par la Tapura Huiraatira pour ajuster les dispositions de la réforme ; mais il a fini par s’abstenir sur la globalité du texte alors que son groupe mettait à exécution la consigne de vote "Non" arrêtée par le parti.

"Au profit des travailleurs"

Le jour-même, Gaston Flosse a convoqué un conseil politique pour lundi 16 h 30 afin d’évoquer les circonstances "de l’examen du projet de loi de pays relative à la réforme des retraites" et le "résultat du vote de ladite loi au sein du groupe du Tahoera’a Huiraatira et la suite à donner pour ceux qui n’ont pas suivi la décision des instances du mouvement". En clair, il pourrait s’agir de l’exclusion d’Angélo Frébault du groupe des élus orange, comme l’estiment nos confrères de Radio 1 repris par TNTV dimanche soir.

"Le peuple, le monde du travail a validé majoritairement la réforme portée par le Tapura Huiraatira", se défend Frébault aujourd’hui, au regard du résultat des dernières élections territoriales. "Que pensez-vous que j’aurais dû faire en tant qu’élu ? M’opposer quand-même ? Il m’a semblé qu’il était plus utile pour les travailleurs d’être dans une opposition constructive". Angélo Frébault assure avoir, dans ce contexte, pesé de tout son poids lors des débats devant la commission législative de la Santé, pour assouplir les dispositions du projet de loi initialement présenté par le gouvernement en février dernier. Il a agi "au profit des travailleurs", clame-t-il : "La loi serait passée quoi qu’il en soit, avec les amendements que nous avons portés ou en l’état".

> Lire aussi : La réforme des retraites adoptée avec une large majorité

Le principe d’une "opposition constructive" en faveur duquel l’élu orange compte bien plaider devant le conseil politique, lundi après-midi. Il en va, selon lui, de l'avenir du parti. Sans cela, le Tahoera'a pourrait "s’enliser dans l’oubli pendant 5 ans", estime-t-il. Et par rapport à la rigueur des consignes que pourrait donner le parti à l’avenir, Angélo Frébault l’assure : "Je ne resterai pas 5 ans yeux fermés, bouche cousue !".

L'exclusion de l'électron libre du Tahoera'a porterait l'effectif des représentants orange à neuf élus à Tarahoi, contre 39 en faveur de la majorité Tapura Huiraatiura et huit dans les rangs du groupe souverainiste Tavini Huiraatira.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 24 Septembre 2018 à 09:28 | Lu 3716 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués