Tahiti Infos

Tahiti frappée par les intempéries, la mairie de Punaauia inondée


Le personnel de la mairie de Punaauia nettoyant les dégâts de l’inondation. Crédit photo : Greg Boissy.
Le personnel de la mairie de Punaauia nettoyant les dégâts de l’inondation. Crédit photo : Greg Boissy.
Tahiti, le 26 janvier 2023 – A cause des forts orages qui ont frappé Tahiti dans la nuit de mercredi à jeudi, la mairie de Punaauia a été inondée jeudi matin. De nombreux arbres ont également été déracinés un peu partout autour de l’île, comme à Arue et à Pirae, bloquant notamment l’accès au belvédère.
 
Mauvaise surprise pour les employés de la mairie de Punaauia jeudi matin. Dans la matinée, à cause des fortes précipitations qui ont eu lieu dans la nuit, de l’eau a envahi l’intégralité du rez-de-chaussée du bâtiment municipal. “Le vigile de la mairie a alerté tout le monde vers 8 heures car des voitures avaient du mal à circuler sur le parking à cause de l’inondation, a expliqué une agente de la mairie, on est intervenu le plus vite possible pour tenter d’endiguer au maximum les dégâts”.
 
Toujours selon elle, cette inondation serait la résultante de l’accumulation de pierres et de branches qui ont “obstrué le gros caniveau servant à évacuer les eaux de pluie” qui se trouve derrière la mairie. La plupart des agglomérats qui bloquaient le conduit viendraient des “travaux de terrassement des trois immeubles en construction” situés un peu plus en hauteur. Les roches retirées du chantier pendant les constructions auraient, avec les intempéries des dernières semaines, glissé pour atterrir dans le fossé et par conséquent le boucher petit à petit, jusqu’à que l’eau ne puisse plus s’évacuer. A la suite de l’inondation, de nombreux ouvriers de l’entreprise de construction fautive ont été chargés d’effectuer le curage du caniveau en urgence. “On a déjà rempli deux camions bennes, révèle l’un des hommes en charge de l’opération, pour terminer de désengorger entièrement le caniveau, on va encore devoir remplir sept camions. C’est énorme”.
 
 
Des arbres tombés, la vallée de Fautaua fermée
 
Avec les violents orages qui ont frappé l’île dans la nuit de mercredi à jeudi, d’autres dégâts sont survenus dans les différentes communes. A Pirae, la municipalité a annoncé dans un communiqué que l’accès au belvédère est déconseillé en raison de chutes d’arbres, de branches et d’éboulements qui ont obstrué la voie. La vallée de Fautaua est-elle aussi fermée complètement selon un post Facebook de la ville de Papeete. Une dizaine d’arbres sont également tombés dans le quartier de Erima à Arue. La plupart ont été évacués rapidement mais certains “se sont écrasés sur des lignes électriqueet des pylônes à haute tension, a témoigné la mairie, nous devons donc attendre l’intervention d’équipes qualifiées pour enlever les derniers arbres”.
 
Tahiti et Moorea en vigilance orange
 
Dans un communiqué qu’a transmis le haut-commissariat jeudi matin, on a appris que Météo-France avait placé les îles du Vent en vigilance orange pour violentes rafales de vent, orages et fortes pluies. Dans ce communiqué, le haussariat a invité “les populations de ces zones” à faire preuve de prudence. Il est donc préconisé de “limiter ses déplacements” notamment à pied, “ne pas s’engager sur les routes ou chemins inondés, sécuriser les installations qui pourraient être emportées ou déstabilisées par les rafales de vent, ne pas s’approcher des rivières en crues ni des caniveaux” ou encore “éviter de stationner dans les sous-sols en zone urbaine” et de restreindre les activités en altitude et en mer. En cas d’urgence, composer le 18 à terre et le 16 en mer. Ces conditions météorologiques devraient persister jusqu’à vendredi matin. Les archipels des Tuamotu et des Gambier sont eux placées en vigilance jaune pour orage. Les îles Sous-le-Vent et les Marquises sont elles aussi en alerte jaune pour respectivement fortes pluies et fortes houles.

 

Les ouvriers en train de curer le caniveau d’évacuation des eaux de pluie. Crédit photo : Greg Boissy.
Les ouvriers en train de curer le caniveau d’évacuation des eaux de pluie. Crédit photo : Greg Boissy.

Des arbres tombés sur une ligne électrique à haute tension dans le quartier de Erima à Arue. Crédit photo: Guillaume Marchal.
Des arbres tombés sur une ligne électrique à haute tension dans le quartier de Erima à Arue. Crédit photo: Guillaume Marchal.

Rédigé par Thibault Segalard le Jeudi 26 Janvier 2023 à 18:26 | Lu 3420 fois