Tahiti Infos

Tahiti Pro : Pupo couronné, Vaast proche de l'exploit


photo : Jérome Brouillet/AFP
photo : Jérome Brouillet/AFP
Tahiti, le le 19 août 2022 – Kauli Vaast s'est hissé, ce vendredi, en finale du Tahiti Pro à Teahupo'o, où il était opposé au Brésilien, Miguel Pupo. Dans une finale où les deux surfeurs se sont rendus tube pour tube, Pupo, avec une note de 17.17, a pris le meilleur sur le Tahitien qui a scoré un 15. Vahine Fierro de son côté a été stoppée en demi-finale par la Costaricienne, Brisa Hennessy. 

Pour la dernière journée de compétition du Tahiti Pro, vendredi à Teahupo'o, deux Tahitiens étaient encore en lice pour une victoire qui a toujours échappé aux surfeurs du fenua. Mais pour cette édition ils étaient donc deux à pouvoir briser le signe indien : Vahine Fierro chez les dames et Kauli Vaast dans le tableau masculin. 

Pour la surfeuse de Huahine, qui a éliminé en quarts de finale, vendredi, la numéro une mondiale, Carissa Moore, sa route s'est malheureusement arrêtée au stade des demi-finales face à Brisa Hennessy. Dans une série où les bonnes vagues se sont faites rares, Fierro a obtenu une note anecdotique de 2.97 contre 7.90 pour son adversaire costaricienne qui sera ensuite battue en finale par l'Américaine, Courtney Conlogue. 
 

Vahine Fierro a manqué de vague dans sa série des quarts de finale pour s'exprimer pleinement. (photo : Jérome Brouillet/AFP)
Vahine Fierro a manqué de vague dans sa série des quarts de finale pour s'exprimer pleinement. (photo : Jérome Brouillet/AFP)

Vaast donne une leçon à Slater

Kauli Vaast de son côté a connu une journée presque parfaite vendredi à Teahupo'o. En quarts de finale d'abord, le surfeur de Vairao n'a pas eu de mal à se défaire du Sud-africain, Matthew McGillivray, auteur jeudi du premier et seul 10 de la compétition. Le triple champion d'Europe junior, qui a été très juste dans sa lecture du spot depuis le début, s'est engagé sur deux tubes pour deux solides notes de 6.33 et 5.93, pour un total de 12.26, qui lui ont ouvert les portes des demi-finales. 

Un dernier carré où s'est dressé face à lui une montagne, la légende du surf, Kelly Slater, 50 ans, onze fois champions du monde et quintuple vainqueur à Teahupo'o (mais aussi cette année sponsor principal de la compétition avec sa marque de vêtement). Mais face au monument Slater, Vaast n'a pas tremblé. D'entrée de série le Tahitien trouvait un premier tube noté 6.83. Après une petite respiration, Vaast est revenu à la charge. Sous la priorité du King Slater, il s'est engagé cette fois-ci sur une vague plus grosse qui lui a offert un tube plus conséquent. A l'arrivée une grosse note de 8.50 et un total de 15.33 qui mettait le maitre des lieux en situation de combo, le tout dans une ambiance survoltée dans le chenal. 

Mais cela n'a pas rassasié pour autant Kauli Vaast qui a continué à appuyer sur l'accélérateur devant un Floridien bien passif lors de cette série.  Une nouvelle vague et un nouveau tube quelques instants plus tard et voilà le petit prodige de Vairao qui mettait une véritable fessée à Slater avec cette fois-ci sa meilleure note de la série, avec 8.83 pour un total de 17.33. Complètement relâché, Kauli Vaast s'est une nouvelle fois autorisé un "switch" sur sa quatrième vague, notée 6.77, avant d'obtenir en fin de série un score de 7.43. Slater pour sa part était K.O debout sur sa planche et ne pouvait que constater les dégâts et laisser donc filer le double vainqueur des Trials en finale. Rappelons que Manoa Drollet, en 2008 et wild-card également, avait été le dernier Tahitien à atteindre ce stade de la compétition.
 

Beau spectacle en finale

Soutenu par tout un peuple et après sa démonstration en demi-finale, Kauli Vaast était le favori logique face au Brésilien, Miguel Pupo. Une finale qui a mis du temps à partir et qui a dû être relancée après 10 minutes où aucune vague n'a été surfée. Et dès le restart, l'Auriverde s'est tout de suite mis en action. Une petite vague mais un tube profond noté à 7 par les juges. Dans la foulée, Vaast lui a répondu avec une vague beaucoup plus conséquente, mais le Tahitien a chuté juste à la sortie. Il se remobilise immédiatement et s'offre sa première note de la finale avec un petit 4.83. 

Les deux surfeurs se sont ensuite rendus tube pour tube tout au long d'une finale haletante. Mais il faut croire que les étoiles étaient alignées pour Miguel Pupo. Lorsque Vaast s'engageait sur une vague, le Brésilien lui répondait immédiatement avec une plus grosse et un tube plus profond. Exemple sur la 5e vague des deux finalistes. Vaast est noté 7.33 sur un beau tube et Pupo lui a répondu avec un 9, soit le meilleur score de la finale. Derrière il ajoutait un 8.17 pour un total de 17.17. 

Tout n'était pas perdu pour autant pour Kauli Vaast qui a continué à se montrer actif. Ce dernier était à la recherche d'une grosse note de 9.54. Il a plafonné en fin de série à 7.37 et 7.63, insuffisant donc pour offrir au surf tahitien sa première victoire à Teahupo'o. Le jour de gloire attendra donc encore un peu, mais du haut de ses 20 ans ce n'est que partie remise pour le prodige Vaast. 

Rédigé par Désiré Teivao le Vendredi 19 Août 2022 à 16:28 | Lu 2532 fois