Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Tahiti Nui Rava'ai : cinq bateaux ont été achetés aux enchères



Francky a acheté deux thoniers. Sur cette photo, il regarde sa première acquisition le Meherio XII
Francky a acheté deux thoniers. Sur cette photo, il regarde sa première acquisition le Meherio XII
PAPEETE, le 07/08/2016 - La vente aux enchères de l'ancienne SEM Tahiti Nui Rava'ai s'est tenue samedi, sous la houlette du commissaire-priseur Serge Léontieff. Tout le matériel de la SEM ainsi que huit de ses anciens bateaux "chinois" ont été mis aux enchères. Les cinq bateaux les plus "potables" ont été vendus tandis que les autres se retrouvent entre les mains du tribunal du commerce.

Il y avait du monde samedi matin sur le port de pêche de Papeete, pour la vente aux enchères des biens et matériels de la SEM Tahiti Nui Rava'ai. Containers, matériels de pêche, bureaux, ordinateurs ou encore vaisselles, tout est parti en quelques secondes. Les enchères augmentaient à grande vitesse. Deux placards, par exemple, ont été vendus à 70 000 Fcfp. Des ventes qui ont intéressés aussi bien les professionnels que les particuliers.

Mais les ventes les plus impressionnantes et les plus attendues étaient sans conteste, celles des huit thoniers qui dorment à quai depuis plusieurs années. Une vente qui n'attirait, pourtant, que les professionnels et on le comprend puisque les mises à prix démarraient à 1 millions de Fcfp.

Et même à ce prix-là, les armateurs présents n'ont pas eu besoin de se bousculer, puisqu'au final, seuls deux d'entre eux se retrouvent propriétaires aujourd'hui de 5 thoniers. "Personne n'a voulu surenchérir", explique l'un d'eux.

Le premier acheteur se prénomme Francky, il est dans le métier depuis trois ans et il a "déjà un petit thonier". Samedi matin, il a acheté deux thoniers, le Meherio XII et le Faimanu III. Deux bateaux qui ont attiré son attention par leur aspect général, malgré qu'ils soient arrêtés depuis quelques temps. "Je pense qu'il y a encore du potentiel", souligne-t-il, en ce qui concerne le Meherio XII.

"Je pense que je vais devoir injecter une vingtaine de millions pour la mise en état, remettre aux normes et faire passer les visites pour qu'il puisse reprendre le large", prévient-il.

Les travaux devraient démarrer le mois de prochain, "pour une mise en pêche dès le début de l'an prochain".

Selon le professionnel, plusieurs endroits devraient être revus, comme "le froid, l'aménagement intérieur, le matériel de pêche, révision de tous les moteurs, carénage de la coque."

Le second armateur a plusieurs années d'expérience derrière lui, dans le milieu de la pêche, il s'agit de Daniel Siu. Samedi matin, Daniel a acquis trois thoniers pour 3 millions de Fcfp. Un investissement faible mais "les prix d'achat ce n'est pas ce qui compte, mais plutôt ce qu'on va mettre derrière". En effet, Daniel envisage d'investir "entre 30 et 40 millions de Fcfp pour la remise en état de ces thoniers".

Daniel a fait le pari de pouvoir les remettre à l'eau d'ici quelques mois, et participer aux enchères reste une aubaine pour cet homme d'affaire. "Comme ça prend trop de temps pour construire un nouveau bateau, donc, je me suis dit qu'il fallait en retaper deux ou trois", dit-il.

Concernant la rentabilité de ces trois "nouveaux" bateaux, Daniel se donne dix ans pour que ces investissements portent leurs fruits.

Les cinq thoniers qui ont été acquis ce samedi sont à quai depuis, en moyenne depuis 1 an. "Ce sont les bateaux les moins abîmés qui ont été acquis", explique Serge Léontieff, commissaire-priseur.

Les trois derniers thoniers qui n'ont pas trouvés d'acquéreurs sont aujourd'hui entre les mains du tribunal du commerce. "Ce sera au tribunal de décider ce qu'ils deviendront. Ils seront soit revendus ou soit détruits", estime Serge Léontieff.

Vendus avec une mise à prix à 1 millions, on est bien loin des espérances de l'ancienne SEM, qui souhaitait en 2014 lâcher ces bateaux chinois et coréens entre 20 et 25 millions l'unité. Des navires qui ont été achetés à un prix moyen de 121,4 millions Fcfp l’unité, incluant leur convoyage sur Tahiti mais sans compter les droits de douane.

Presque tous ont été dès leur convoyage victimes d’avarie mettant en évidence des vices de fabrication, note la Chambre territoriale des comptes en juillet 2007.


Rédigé par Corinne Tehetia le Dimanche 7 Août 2016 à 09:36 | Lu 3343 fois

Tags : ENCHERES, SEM TNR






1.Posté par Kriss le 07/08/2016 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plus d'un milliard pour acheter ces m***des flottantes et 5 millions récupérés lors de la revente. Encore une belle démonstration de la gestion par le gouvernement de l'argent public !!!

2.Posté par martial villierme le 07/08/2016 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tststststs KRISS,ces bateaux ne sont pas ceux du gouvernement (actuel) mais une autre gabegie que mr gaston flosse(dont on ne connaitra jamais les raisons), a tout simplement ignore l'avis emis par les professionnels lors d'un petit dejeuner a la presidence(dont je faisais partie en autre),d'ou le resultat que nous voyons aujourd'hui.En effet a l'epoque les capitaines et matelots n'etaient pas assez nombreux et donc en construisant localement ,a raison de 3 a 4 bateaux par an construit par c.n.p.s (entreprise locale)cela laissait le temps a l'ecole maritime et a l'ecole de formation de pecheur (dirige par claude davio) de former les equipages.

3.Posté par Erick Monod le 07/08/2016 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Martial , vraiment tu n'as aucune idée des raisons pour lesquelles Flosse a voulu cet investissement qui a fait perdre au Pays entre 500 millions et un milliard ?
C'est vrai , on ne peut rien prouver..... mais même sans effort d'imagination , on peut se tapoter le menton et se résigner...mais avec dégoût

4.Posté par Mathius le 08/08/2016 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive les banques off short , ou ã l'époque la justice détournait le regard sur les magouilles du gouvernement avec les actions du chef du service de documentation et le chef du GIP. Résultat une faillite organisée . Au fait da cette affaire il y a t'il prescription ?

5.Posté par emere cunning le 08/08/2016 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Martial Villierme, Erick Monod,
Vous n’êtes pas un peu fiu de mentir ? Pas honte, tout au moins ?
Nous avons pendant des années laissé les coréens et chinois exploiter nos ressources, à vider nos eaux, et ce, sous l’œil bienveillant de la france qui n’a pas levé le petit doigt pour développer ce secteur essentiel pour nous. La preuve aujourd’hui. G Flosse lui a, à l'époque, pris le taureau par les cornes et fourni à nos pêcheurs les outils qu’ils n’auraient jamais pu se payer seuls. Les chinois ont des années d’expérience dans la pêche et la construction de bateaux, et les leurs coûtaient beaucoup moins cher que ceux du CNPS, qui a aussi été sollicité malgré ses moyens sans commune mesure.

6.Posté par Lydie le 08/08/2016 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des thoniers qui au final auront coûté cher.Un gaspillage de plus,mais on a l'habitude.A quand le remplacement des bus "chinois" contre d'autres plus modernes?

7.Posté par Erick Monod le 08/08/2016 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Madame Cunning ,
Je salue votre loyauté , votre fidélité et votre affection...Mais cela ne change en rien à la réalité des faits...

8.Posté par emere cunning le 08/08/2016 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Martial Villierme, Erick Monod (suite de mon p 5 censuré),
On croirait à vous lire que ces bateaux se sont construits en 2 jours ! Ce n’est pas le cas, et nos pêcheurs ne pouvaient que mieux ingurgiter la théorie en pratiquant dans le même temps. Par contre et comme chacun le sait, ils se plaignaient des longues campagnes de pêche auxquelles ils n’étaient pas habitués. Mais tout s’apprend et ils s’y sont depuis faits. Le seul tort de G Flosse est d’avoir voulu nous décrocher la lune et de n'avoir pas été sur le pont et dans les cales à bosser et pêcher.
En passant, vous E Monod qui avez bien profité à TNTV, vous ne vous plaignez pas quand ça vous rapporte. Il serait peut-être temps que vous disiez merci à G Flosse. Faut pas rêver, je sais.

9.Posté par emere cunning le 08/08/2016 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Lydie,
"A quand le remplacement des bus "chinois" contre d'autres plus modernes? "
Plus modernes, ou plus français ? Il suffit de te lire (guillemets) pour voir où tu veux en venir, pas possible d'être aussi chauvine. Sinon, il ne tient qu'à toi d'investir dans des bus plus modernes et bien français, haapaari ra ia te pute. Tu prends le bus au moins ?

10.Posté par Lydie le 09/08/2016 05:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et oui les bus je les prends aussi pas tout le temps mais je les prends, je marche aussi, je conduis;;; et quand je parle de remplacement de bus "chinois", c'est sous entendu remplacement par bus de "qualité au-dessus",quelque soit la marque....Apparemment pour certains esprits étriqués comme le votre, il faut développer sa pensée pour se faire comprendre....Traitez-moi de chauvine si ça vous chante,mais au vu des commentaires que vous laissez vous être très tendance flossienne .En ce qui me concerne, je ne prends partie ni pour les uns ni pour les autres...

11.Posté par martial villierme le 09/08/2016 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere parle de ce que tu connais,tu veux parler des bateaux chinois?demande a ceux qui ont convoye ce que cela a du coute en reparation pendant le convoyage?tu veux parler de prix?on nous avait dit que les bateaux construit en chine allaient couter moins cher,plouf la cote part de l'exploitant revenait plus cher c'est a dire 10 millions d'apport personnel,50 millions de loyer a payer pendant 5 ans avec possibilite de rachat en fin de contrat puisque les bateaux etaient en defiscalisation,soit un rachat de 15 millions.Alors faisons le calcul 10+50+15=75 millions.ceux de c.n.p.s maintenant 10 millions d'apport +40 millions de loyer pendant 5 ans + 10 millions de rachat en fin de bail,faisons le calcul 10+40+10=60 millions.Qui etait le moins cher?cherchez l'erreur.

12.Posté par martial villierme le 09/08/2016 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma pauvre emere des inepties j'en ai lu mais des comme les tiennes JAMAIS.Tu parles,tu parles,mais enfin de compte c;est pour te ridiculiser,nous n'avons meme pas besoin de le faire tu le fait si bien toute seule.Je fus pendant 18 ans dans la profession et des emere j'en en ai vu passe.Alors s'il te plait,que dis je, de grace parle de ce que tu connais cela te rendra moins ridicule.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués