Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf de gros – Nazaré Challenge : Trop dangereux ?


Le Nazaré Challenge s’est déroulé cette semaine au Portugal. Après la première étape remportée par Grant Baker à Puerto Escondido au Mexique, la deuxième remportée par Billy Kemper à Peahi, Hawai’i, il s’agissait de la 3e étape du championnat du monde de surf de gros proposé par la world surf league. Les conditions de vague ont été impressionnantes et c’est finalement l’Australien Jamie Mitchell qui s’est imposé. Pour certains, c’était même trop dangereux.


Le site est exceptionnel
Le site est exceptionnel
C’était la première fois que Nazaré, le célèbre spot de grosses vagues situé au Portugal, devenait une étape du Big Wave World Tour de la World Surf League. Nazaré est désormais incontournable dans le monde du surf de gros et fait partie du TOP 10 : Peahi, Teahupo’o, Shipstern Bluff, Todos Santos, The Wedge, the Box, Maverick’s et…Nazaré.
 
Le spot est même devenu le fief de Garett Mc Namara, le surfeur de gros hawaiien, nombreux sont aussi les Brésiliens qui sont en période d’attente perpétuelle pour tenter de surfer une des vagues les plus hautes du monde, en session libre. Même notre Tikanui Smith, fer de lance polynésien du surf de gros, est en attente de pouvoir un jour surfer le monstre au Portugal.
 
Nazaré a été longtemps objet de polémique, « moins creuse » que Teahupo’o ou Peahi, les clichés de surfeurs ont fait l’objet de débats interminables autour de la taille des vagues. De toute évidence, Nazaré est une zone hors norme de la planète, une zone où les vagues sont énormes, une zone dangereuse, même pour les experts de sports extrêmes. C’est là que la Brésilienne Maya Gabeira avait failli se noyer.
 
Le Nazaré Challenge a été lancé dans des vagues de 10 mètres et plus. Le waterman australien Jamie Mitchell a remporté cette première édition avec les honneurs mais Grant Baker, l’actuel leader au classement, a remis en cause la légitimité de l’événement. Il a déclaré avoir été « effrayé » par les conditions rencontrées lors de la compétition. Damien Hobgood a lui aussi fait part de ses doutes.
 
Damien Hobgood a été englouti par une montagne d’eau dans la ‘Death Zone’, heurté par le jet au passage. Après avoir subi quatre autres vagues, Hobgood a fini par être récupéré : "Je finissais par voir les étoiles au moment où il m’a ramené sur la plage, je me suis juste dit ‘C’est fini pour moi’."
 
Damien n’a pas été le seul à subir les conséquences de Nazaré : "Tom Butler a eu l’oreille coupée en deux et je crois qu’il a avalé pas mal d’eau aussi, je n’en suis pas sûr" rapporte-t-il.
 
"Will Skudin est arrivé sur la plage complètement déboussolé, il a raconté qu’il avait pris la pire boite de sa vie, il a cru qu’il allait perdre conscience. Je crois que Nic Lamb a eu une commotion cérébrale."

Grant Baker
Grant Baker
Grant Baker :
 
"La journée d’hier a été assez unique dans ma carrière de surfeur : devoir prendre un shorebreak d’au moins 6 mètres et essayer d’avoir deux vagues en une heure pour un event WSL était fou. La vague de Nazaré est incroyable, aussi exigeante que belle comme beaucoup d’autres grosses vagues que j’ai pu surfer mais les dangers que cela implique surpassent la récompense. Les 20 à 30 minutes que l’on passe à l’arrière du jet dans chaque série, à s’accrocher de toutes ses forces alors qu’on fonce vers une mousse de 3 mètres, représentent l’une des expériences les plus terrifiantes que j’ai pu vivre. C’est quelque chose que je ne me vois pas refaire. La water safety a fait un job fantastique, un merci particulier à eux. J’espère que tous les blessés vont vite récupérer."

Le Nazaré Challenge 2016 sera-t-il le premier et dernier ?
Le Nazaré Challenge 2016 sera-t-il le premier et dernier ?


Rédigé par SB le Jeudi 22 Décembre 2016 à 15:19 | Lu 2225 fois






1.Posté par tortue verte le 22/12/2016 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à la base, ce que tu ne peux pas prendre à la rame, sans l'aide d'un jet, c'est pas fait pour les humains. Il faut savoir rester humble face à la nature et aux éléments. Si tu prends des machines pour surfer, il faut que ton corps soit comme une machine pour t'en sortir, mais ça n'a pas la saveur d'une belle vague prise à la rame.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits