Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Surf de gros – Hawai’i : Tikanui Smith a surfé Jaws à la nage


A 26 ans, le surfeur de Moorea est un des rares sportifs de Polynésie a vivre de son sport : le surf de gros. Après avoir surfé le mythique Nazaré au Portugal en octobre, après avoir fait la tournée promotionnelle de la Nuit de la Glisse en novembre, il s’est offert une nouvelle session à Jaws mercredi. Son objectif ? Participer au Big Wave Tour proposé par la WSL et qui s’est déroulé cette année entre Nazaré, Jaws et Puerto Escondido au Mexique. Récit de sa nouvelle aventure.


Une vague prise en début de semaine à son arrivée à Hawai'i
Une vague prise en début de semaine à son arrivée à Hawai'i
Parole à Tikanui Smith :
 
Programme chargé dernièrement ?
 
« Après avoir été surfer à Nazaré, j’ai enchainé avec la tournée en Europe de la Nuit de la Glisse. Avec les boyz on a bien rigolé mais on a aussi fait la promotion de la Polynésie, on rappelé aux gens qu’il n’y avait pas que Tahiti et Teahupo’o mais pleins d’îles à voir, plein de choses à faire, que c’était magnifique. On a fait un détour par Chamonix, c’était trop top, surtout que Mateia n’avait jamais vu la neige, jamais fait de snowboard. On s’est bien éclatés, c’était vraiment sympa. On a pas l’habitude de voir ça, cela nous a tous fait du bien. »
 
Tu as pu surfer Jaws pour la quatrième fois ?
 
« Dès la matin, vers sept heures, c’était la tempête, vent « on shore » pas du tout favorable, il n’y avait pas un chat dans l’eau mais il y a avait une centaine de personnes sur la falaise qui regardaient. Après avoir vécu l’enfer à Nazaré, même dans ce genre de mauvaises conditions, Jaws m’est apparu relativement abordable. Du coup j’ai waxé ma planche, je me suis mis à l’eau, je ne savais pas trop où me placer, ensuite un gars m’a rejoint et j’ai commencé à prendre quelques vagues plutôt bien. »

Tikanui Smith est un des rares sportifs polynésiens à vivre de sa passion
Tikanui Smith est un des rares sportifs polynésiens à vivre de sa passion
Tu y es donc allé à la nage, sans être tracté ?
 
« Mes copains me surveillaient en jet ski pour la sécurité, j’avais donc moins de stress. Ma planche 10’4 a piqué sur une énorme vague au moment du take off. Mais j’ai actionné mon gilet gonflable qui a très bien fonctionné. Ensuite, je me suis dit que j’allais attendre une énorme. Une série est arrivée, les copains m’avaient dit « prend la deuxième » parce qu’avec la tempête cela bouge beaucoup. Pour être honnête, j’avais peur et pas du tout envie de prendre ni la première, ni la deuxième ! »
 
« Je n’étais pas spécialement bien placé mais je me suis dit « GO », ça passe ou ça casse. Après un gros take off, je suis arrivé en bas de la vague, j’ai vu le mur, j’ai fait mon « bottom turn », cela a pété juste derrière moi et j’ai réussi à m’échapper de justesse. Du coup, après celle là j’étais content, je suis retourné au fond, j’ai pris encore d’autres vagues, j’ai « rebouffé » encore une énorme et puis le vent est arrivé très fort, on a commencé à sortir de l’eau vers midi. »
 
Travailles-tu ton apnée pour mieux gérer les « bouffes » ?
 
« Oui, j’ai beaucoup travaillé avec mon grand frère Denis sur l’apnée, il connaît toutes les techniques. Il m’a montré des exercices à faire pour me préparer. C’est ce que je fais systématiquement pour préparer mes sessions. C’est en répétant ces exercices que je trouve le courage d’y aller. Cela m’enlève la pression. Si j’arrive à tenir plus de trois minutes dans mon canapé en statique, je me dis que vais pouvoir rester trente secondes sous l’eau plus facilement. »
 
Quelles sensations justement lors de ces « bouffes » ?
 
« J’appréhendais le fait de « bouffer » de nouveau à Jaws mais franchement grâce aux exercices de mon frère, que j’ai répété même sur le jet ski avant d’aller à l’eau, cela a été. Avant d’aller à l’eau, j’arrête de parler et je me concentre sur les exercices. Donc je dois dire que lors de mes deux grosses « bouffes » j’ai été relativement « à l’aise ». J’ai été aussi moins au fond que lors des « bouffes » de l’année dernière. J’ai pas eu de moment de panique et le gilet a bien fonctionné. »

Une vague prise mercredi à la rame à Peahi (Jaws)
Une vague prise mercredi à la rame à Peahi (Jaws)
La suite de ton programme ?
 
« L’objectif principal reste la qualification pour le Big Wave Tour mais pour y  accéder il faut que je continue à surfer Nazaré, Jaws, Maverick’s ou Puerto Escondido....J’augmenterai ainsi mes chances d’être invité sur une étape. Ce qui est positif, c’est que je viens d’enchainer Nazaré et Jaws à la nage dans les pires conditions donc avec de meilleures conditions ce devrait être plus « facile ». Mon objectif, c’est d’ y aller à la nage pour prouver que j’ai les capacités d’accéder au Big Wave Tour. »
 
Maverick’s a la réputation d’être dangereux ?
 
« Oui, il y a eu beaucoup de morts mais c’est un passage obligé pour la qualification pour le Big Wave Tour. C’est un endroit aussi mythique que dangereux et il y a le froid à gérer. Mais tout ça c’est dans mes plans, j’en ai vraiment envie, je suis motivé à fond pour y aller, j’attend juste le bon moment. Un gros swell et j’y vais. »
 
Où en est-tu au niveau professionnel ?
 
« Je suis en cours de renouvellement de contrat avec Quiksilver compte tenu des résultats obtenus : la pub Tag Heuer à laquelle j’ai participé à touché 227 millions de personnes d’après eux, une vidéo publiée par le WSL a été vue presque 3 millions de fois, il y a eu aussi les retombées médiatiques de la nuit de la glisse, j’ai fait deux couvertures pour le magasine Surf Session en mars 2016 et septembre 2017, plusieurs articles sur l’équipe.fr…même les vidéos postées sur mes comptes perso ont fait des centaines de milliers de vues pour certaines, je sens que les choses progressent, c’est super. »
 
« J’ai avancé également sur ma future collaboration avec Air Tahiti Nui qui devrait se concrétiser pour 2018. Après quatre ans de travail avec Infinity, le Pro Model de planche « Tikanui Smith » est sorti…donc que des bonnes nouvelles. A moi de poursuivre dans cette voie en terme de promotion de Tahiti et de professionnalisme. Merci à Quiksilver, Blast, Infinity et bien sûr ma famille et ma copine. Et merci à Tahiti Infos de me suivre. » propos recueillis par Tahiti Infos
 

Tikanui Smith a désormais son "Pro Model"
Tikanui Smith a désormais son "Pro Model"

Rédigé par SB le Vendredi 15 Décembre 2017 à 19:05 | Lu 9928 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti