Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro - Pipe Masters round 1 : Michel Bourez gagne in extremis


La onzième et dernière étape du championnat du monde de surf professionnel a débuté ce jeudi matin à Hawai'i dans des conditions de vague capricieuses. Après n'avoir pu prendre aucune vague pendant les douze premières minutes de la série, Michel Bourez a pu finalement s'imposer et se qualifier directement pour le round 3.


Le Billabong Pipe Masters est la onzième étape du championnat du monde
Le Billabong Pipe Masters est la onzième étape du championnat du monde
La dernière étape du championnat du monde de surf a débuté ce jeudi matin à Oahu, Hawai’i. Michel Bourez est actuellement en neuvième position du classement général. Sa qualification pour sa onzième année avec l’élite du surf mondial professionnel en 2019 est d’ores et déjà assurée puisque les vingt-deux premiers du classement sont qualifiés d’office.
 
Avant cette nouvelle participation à la Billabong Pipe Masters, Michel Bourez avait participé aux deux autres épreuves de la Triple Crown sans parvenir à obtenir de bons résultats. D’une manière générale, le clan tahitien n’avait pas réussi à scorer lors de ces deux compétitions importantes du circuit des world qualifying series, le Hawaiian Pro et la Vans World Cup.
 
Quatre autres Tahitiens étaient en lice sur les deux épreuves WQS : Mihimana Braye, O’Neil Massin, JB Prunier, Tereva David, aucun Tahitien n’ayant pu aller au-delà du round 4. Mais Michel Bourez a déjà montré de quoi il était capable à Hawai’i puisqu’il fait partie du club très fermé des quatre surfeurs ayant remporté chacune des trois compétitions de la Triple Crown.

Le célèbre spot de "Banzaï Pipeline (photo d'illustration)
Le célèbre spot de "Banzaï Pipeline (photo d'illustration)
Michel Bourez se montre patient
 
C’est le Hawaiien Ezekiel Lau qui démarre fort dans cette série du round 1 en prenant une première vague tubulaire notée 5.83. Couplée à une deuxième vague notée 1.60, il prend la tête de la série avec 7.43 sur 20. Le Brésilien Ian Gouveia lui emboite le pas et s’offre un superbe « late take off » qui lui rapporte 3.83. Chaque série dure 30 minutes et Michel Bourez ne prendra rien dans les premières douze minutes.
 
Il s’élance finalement dans une section tubulaire back side dont il ne sortira malheureusement pas. Ian Gouveia se place en deuxième position grâce à une vague notée 3.00 alors qu’il ne reste que 12 minutes dans la série et que Michel Bourez ne totalise que 0.77 points. Michel s’élance enfin sur une bonne vague, cette fois-ci en front side, face à la vague.
 
Il place un premier roller radical, puis un deuxième et termine sa vague par un « snap » sur la lèvre de la vague. C’est le meilleur score de la série à ce stade, un 6.10 sur 10 qui lui permet de prendre la deuxième position avec un total de 6.87 contre 8.16 pour Ezekiel Lau. Il n’a besoin que de 2.06 pour remporter la série et éviter le round de repêchages. Et il a la priorité.

Bon débit de compétition pour Michel Bourez (photo d'illustration)
Bon débit de compétition pour Michel Bourez (photo d'illustration)
Michel Bourez gagne in extremis
 
Michel s’élance sur une belle section mais il se fait enfermer. Il perd sa priorité et c’est Ian Gouveia qui s’offre finalement un autre « late take off » cette fois-ci suivi d’un magnifique tube qui lui rapporte 8.17 sur 10 qui lui permet de prendre la tête de la série. En toute fin de série, Michel parvient à sortir d’un tube back side qui lui rapporte 5.93. Il est un peu en retard sur sa dernière manœuvre mais cela passe de justesse.
 
Le score tombe après la sirène annonçant la fin de la série, Michel Bourez s’impose in extremis avec un total de 12.03 contre Ian Gouveia qui totalise 12.00 et Ezekiel Lau qui totalise 10.90. Michel se qualifie ainsi pour le round 3 du Billabong Pipe Masters, ce qui lui assurera au minimum une 13e place à l’issue de la compétition. SB/WSL

Rédigé par SB / FTF le Jeudi 13 Décembre 2018 à 13:25 | Lu 1669 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti