Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro - Corona Bali Protected : Belle deuxième place pour Michel Bourez


La cinquième étape du championnat du monde de surf vient de se terminer à Bali ce samedi 2 juin. Michel Bourez a pu y réaliser un excellent parcours puisqu'il obtient une belle deuxième place à l'issue de l'épreuve. Ce très bon résultat lui permet de revenir dans le Top 5 mondial (4e) avant la sixième étape prévue du 2 au 13 juillet en Afrique du Sud.


Un bon début de saison 2018
 
Le championnat du monde de surf a débuté courant mars par les trois étapes australiennes (Quik Pro, Rip Curl Pro et Margaret River Pro), avant de se poursuivre au Brésil avec la quatrième étape et enfin à Bali pour la cinquième étape, sur les onze que comporte le circuit cette année. Michel Bourez était septième avant le début de la cinquième épreuve balinaise.
 
Michel Bourez a fait un très bon début de saison avec deux cinquièmes places sur les deux premières épreuves, une 13e place sur la troisième épreuve (non terminée en raison du risque requin) et une 25e place à Rio après avoir été éliminé de justesse au round 2.
 
Il a débuté le Corona Bali Protected en force en s’imposant lors du round 1 avec un total de 12.16 face à Patrick Gudauskas (8.57) et Matt Wilkinson (5.67). Qualifié directement pour le round 3, il totalise 15.17 contre 12.97 pour le Hawaiien Ezekiel Lau et gagne son ticket pour le round 4.

Michel Bourez remporte toutes ses séries
 
Au round 4, il est opposé à deux Brésiliens, Willian Cardoso et Jesse Mendes. Il prend une vague notée 9.00 sur 10 grâce à un tube frontside impressionnant puis une autre notée 8.00 lui permettant d’obtenir un excellent total de 17.00 contre 13.60 pour Cardoso et 11.66 pour Jesse Mendes, se qualifiant ainsi pour les quarts de finale.
 
Cette année, le round 5 a été supprimé par la WSL, les deux premiers de la série du round 4 se qualifient pour les quarts de finale. Michel Bourez a souvent été éliminé au round 5, cette suppression lui a réussi cette année puisqu’il s’est offert trois quarts de finale en cinq épreuves. Mais Michel Bourez ne s’arrête pas là cette fois-ci.
 
En quart de finale, il est opposé au jeune rookie américain Griffin Colapinto, 12e mondial avant Bali, ce dernier l’avait éliminé grâce à trois tubes sur une même vague lors de la première étape australienne, le Quiksilver Pro, mais cette fois-ci Michel Bourez prend sa revanche grâce à un superbe tube noté 8.50. Couplé avec un 7.67, il totalise 16.17, plus que les 14.43 de l’Américain.

Le « Spartan » revient dans le Top 5
 
En demi-finale, il est opposé au frère d’Owen Wright, Mickey, qui est « wildcard » sur le WCT. La série dure 35 minutes, Michel fait preuve d’un sang-froid exceptionnel puisqu’il attend patiemment la bonne vague pendant vingt minutes. Michel obtient un 7.60 grâce à trois belles manœuvres surpuissantes, exécutées en frontside.
 
Il sécurise son leadership dans cette série avec un 5.67 mais il fait mieux ensuite avec un 6.67. Il termine la série avec un total de 14.27 contre 5.67 pour Mickey Wright qui n’a rien pu faire contre le « spartan ». Michel n’a pris que trois vagues pendant toute la série contre cinq pour l’Australien, suffisant pour se qualifier pour la finale, où il sera opposé au Brésilien Italo Ferreira.
 
Italo Ferreira, troisième mondial avant Bali après sa victoire à Bell’s Beach, est un autre homme en forme de ce début de saison. Après avoir sorti Jordy Smith en demi-finale grâce à un « air » parfaitement replaqué, Italo Ferreira commence fort avec une première vague à manœuvres notée 7.17 puis une autre notée 7.67. Michel prend deux vagues mais il ne score que 4.00 et 1.07, c’est insuffisant, surtout qu’Italo Ferreira enfonce le clou avec une vague notée 8.50. Il reste 22 minutes.
 
Dans les dernières quinze minutes de la série, Italo Ferreira continue dans sa lancée, augmentant encore son avance grâce deux vagues notées 9.27 puis 9.60, grâce des enchainements de rollers backside exécutés à la perfection. Michel Bourez s’incline en finale (18.87 / 9.83) mais cette belle deuxième place le fait revenir dans le top 5 mondial (4e). Rendez-vous en Afrique du Sud pour la sixième étape. SB / WSL

Michel Bourez, une nouvelle fois deuxième à Keramas © CESTARI WSL
Michel Bourez, une nouvelle fois deuxième à Keramas © CESTARI WSL

Rédigé par SB / WSL le Samedi 2 Juin 2018 à 15:37 | Lu 2859 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI