Tahiti Infos

Superbe démonstration de greffe à l'exposition "Poe Maohi " au Sofitel


Superbe démonstration de greffe à l'exposition "Poe Maohi " au Sofitel
Cette exposition culturelle retraçant l’histoire de la perle de Tahiti de 1600 à nos jours a été inaugurée mercredi soir par les ministres des ressources marines et de l'agriculture, Temauri Foster et Kalani Teixeira, qui se sont livrés de bon coeur à un haka devant les visiteurs du salon (voir le diaporama ci-dessous).
Outre une exposition-vente de bijoux, le salon Poe Maohi permet de découvrir 24 photos retrouvées en 2011 et qui présentent la première greffe de perle de culture en Polynésie Française, il y a cinquante ans exactement.
Enfin, une reconstitution de ferme perlière, installée sur une pirogue double sur la plage du Sofitel, permet aux visiteurs de découvrir les techniques de greffe, comme s'ils visitaient une ferme des Tuamotu.


Concours de la plus belle perle

Cette opération promotionnelle lancée mi-novembre par la Maison de la perle s’achèvera pendant Poe Maohi.
Une cérémonie visant à faire connaître les gagnants du concours sera organisée le dimanche 04 décembre. Elle clôturera par la même occasion les journées, récompensant ainsi les lauréats.
Une soirée dîner de gala au profit du Village d'Enfants SOS est organisée ce jeudi 1er décembre à 19h. Le point d’orgue de cette soirée se situe sur des ventes aux enchères caritatives au profit des enfants de notre Pays.



La technique de greffe de l'huître perlière Pinctada Margaritifera

À proprement parler, la greffe est le moment de création d'une perle de culture. L'huître perlière après environ trois années pour arriver à maturité est maintenant prête pour la greffe. C'est un processus qui stimule la sécrétion de la nacre et la formation certaine d'une perle.

La première étape est de choisir une huître donneuse qui va fournir un segment du manteau sécréteur de l'huître perlière. Le donneur doit être une jeune huître qui dispose d’un éventail de couleur au niveau de la nacre.

La deuxième étape est le choix d'une huître réceptrice qui est en bon santé et qui a une gonade large et bien développée, ou glande reproductrice. L'huître réceptrice est ouverte avec des pinces.

L'insertion d'un corps étranger dans la chair vivante d'une huître perlière est une opération qui exige une compétence minutieuse. D'abord, l'huître mère est artificiellement déclenchée dans sa reproduction. Une section du lobe du manteau (appelé une greffe) d'un autre mollusque est coupée et alors préparée.

L'huître est fixée sur un support de greffe. Des instruments chirurgicaux ont été particulièrement conçus et sont utilisés pour faire l’incision dans le tissu de l’huître réceptrice. Le nucléus est alors inséré. Ce nucléus est de 6-9mm de diamètre et provient des mollusques bivalves d'eau doux du Tennessee, plus particulièrement du fleuve du Mississippi des Etats-Unis.(source : Perles de Tahiti.net )

le Jeudi 1 Décembre 2011 à 14:31 | Lu 3651 fois