Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Suicide d'un détenu australien en Israël dû aux négligences des gardiens



Suicide d'un détenu australien en Israël dû aux négligences des gardiens
JERUSALEM, 25 avr 2013 (AFP) - Les négligences des services pénitentiaires israéliens sont responsables du décès d'un Australo-Israélien, employé par les renseignements israéliens et qui s'est pendu dans une prison près de Tel-Aviv en 2010, selon un rapport judiciaire rendu public jeudi.

Selon le rapport, Ben Zygier, 34 ans, surnommé le "Prisonnier X" jusqu'à ce que sa véritable identité soit révélée par des journaux australiens, avait des tendances suicidaires qui n'ont pas été prises en compte par les gardiens.

Il avait rencontré son épouse le jour de son suicide et cette visite avait provoqué une vive émotion chez le prisonnier, qui avait réussi ensuite à se pendre à l'insu des gardiens, selon le document.

Rédigé à la fin 2010 par la juge Daphna Blatman Kedrai du tribunal de Rishon-LeTzion près de Tel Aviv, ce rapport confidentiel a été rendu public jeudi à la demande des médias israéliens.

Il ne fournit toutefois aucune indication sur les circonstances de l'arrestation de Ben Zygier, ni sur les charges retenues contre lui. Toutes ces informations restent interdites de publication, souligne la juge.

"L'enquête sur cette triste disparition a permis de révéler diverses négligences de fonctionnaires de l'administration pénitentiaire, qui ont entraîné son décès", écrit-elle, indiquant avoir "trouvé des preuves tendant à prouver la culpabilité de ces fonctionnaires".

Après avoir exclu une possible implication d'un tiers dans la mort de Ben Zygier, le rapport note qu'il est arrivé dans la prison Ayalon le 3 mars 2010 dans un état de détresse émotionnel, au point que des travailleurs sociaux avaient mis en garde contre les risques de suicide.

Ce problème a été négligé, et malgré la vidéosurveillance installée dans sa cellule, les gardes n'ont pas suffisamment observé le détenu, déplore la juge.

Ben Zygier aurait livré des informations au Hezbollah chiite libanais, alors qu'il travaillait pour le service de renseignements israéliens, le Mossad, livrant notamment les noms d'au moins deux informateurs d'Israël, a rapporté en mars l'hedomadaire allemand Der Spiegel.

Rédigé par AFP le Jeudi 25 Avril 2013 à 06:17 | Lu 507 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus