Tahiti Infos

Son solo de ‘ori fait le buzz


Crédit photo : Maison de la culture.
Crédit photo : Maison de la culture.
TAHITI, le 14 juin 2022 - Matéo Amoretti, 9 ans, a assuré un solo de ‘ori Tahiti au sein de la troupe Heihere le 4 juin au grand théâtre de la Maison de la culture. Son passage, remarquable, et remarqué, a rencontré un grand succès, avivant sa passion pour la danse.

Dans les coulisses j’étais surexcité”, se rappelle Matéo Amoretti. Il a neuf ans et prend des cours de ‘ori Tahiti depuis deux ans au sein de l’école Heihere de Moorea de Heifara et Herenui Papu. Il a participé au Heiva des écoles et a été choisi pour faire un solo lors de la soirée du 4 juin. Il admet avoir eu un peu de stress peu de temps avant son passage, mais a trouvé le moyen de le surmonter : “Je me suis dit que je dansais pour moi et pour ma famille”. En coulisse, sa mère Virginie, qui prend aussi des cours dans l’école, a pu suivre avec beaucoup d’émotion les pas de son fils.

Pendant le solo, Matéo Amoretti s’est senti “plutôt bien” même s’il reconnait avoir eu “vraiment mal aux jambes”. En sortant, “je voulais tout de suite y retourner”, confie-t-il. Sa passion pour la danse s’est encore accentuée. “Ça m’a vraiment donné envie d’en faire encore plus.” Depuis, il a repris le chemin des entraînements. À Moorea, il est suivi de près par Heifara Papu.

“Avant c’était le basket”

Matéo Amoretti était un amoureux du basket. Un jour il a vu le gala de fin d’année de l’école de danse Heihere. Un petit garçon, Keanu, dansait au sein de l’école. Il a décidé de le suivre. “J’ai eu envie d’apprendre cette culture.” En démarrant, il ne s’imaginait pas autre chose, “j’ai trouvé ce que je voulais”.

Il a deux cours par semaine et compte parmi une dizaine de jeunes garçons qui, comme lui, apprennent le ‘ori Tahiti. Cette année, l’école a organisé une surprise pour la fête des mères. Les jeunes élèves ont tous travaillé un solo pour leur mère. Quelques jours de répétitions ont suffi. Celui de Matéo Amoretti a été retenu pour la prestation au Heiva des écoles.

Au grand théâtre, Matéo Amoretti a fait sensation. “Et puis, Tumata Vairaaroa, la danseuse, a posté la vidéo de son passage sur sa page Facebook. En une heure, elle a été visionnée près de 2 000 fois”, rapporte Virginie. Pour la suite, rendez-vous le 26 novembre. Le jeune danseur est d’ores et déjà inscrit au Ori Tahiti Nui Competitions, le concours créé par Tumata Robinson et Manouche Lehartel. Il se présentera en catégorie Solo enfants.

Crédit photo : Maison de la culture.
Crédit photo : Maison de la culture.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 14 Juin 2022 à 15:18 | Lu 12514 fois