Tahiti Infos

Shell domine la première étape de la Hawaiki Nui Va'a 2022


Les rameurs de Shell Va'a ont parfaitement géré leurs efforts avant d’accélérer et de lâcher leurs rivaux sur les derniers kilomètres.
Les rameurs de Shell Va'a ont parfaitement géré leurs efforts avant d’accélérer et de lâcher leurs rivaux sur les derniers kilomètres.
Tahiti, le 26 octobre 2022 – Dans des conditions météo compliquées, Shell Va'a a dominé, mercredi, la première étape de la Hawaiki Nui Va'a entre Huahine et Raiatea. David Tepava et ses protégés ont bouclé les 44,5 km de course en 4h10'18. Longtemps à la bagarre avec Shell Va'a puis Paddling Connection, le Team Air Tahiti Va'a s'est classé finalement deuxième à trois minutes des jaunes de Fare Ute. Et le podium de cette première est complété par Paddling Connection qui a concédé quatre minutes sur le vainqueur.

De grosses conditions météo et des surprises, ce mercredi, à l'arrivée de la première étape de la Hawaiki Nui Va'a. Si le grandissime favori de la course et double tenant du titre, Shell Va'a, l'a emporté en un peu plus de quatre heures d'efforts, devant le Team Air Tahiti Va'a, Paddling Connection, troisième de l'étape, a été la belle surprise du jour. Un autre équipage que l'on n'attendait pas forcément à ce niveau : les Hawaiiens de Kalahui Kai, cinquièmes de l'étape. D'un autre côté, le Team OPT et Manihi Va'a sont les deux grands perdants, ce mercredi, classés respectivement 27e et 37e, avec des écarts abyssaux sur les leaders au général. 

Vent de face, houle de travers et Raiatea caché par les nuages

Quant aux conditions météo, le vent de secteur nord, la pluie et la grosse houle étaient bel et bien au rendez-vous. Les 79 équipages alignés au départ dans la baie de Fiti'i, à Huahine, n'ont donc jamais vraiment pu souffler et se sont battus contre les éléments sur quasiment la totalité des 44,5 km de cette première étape. Le meilleur envol a été pour le Team Air Tahiti Va'a qui a pris une petite avance sur le peloton sur les premiers kilomètres de course dans le lagon de Huahine. 

Puis à la sortie de passe de Avamoa, à Fare, le fameux choix des caps allait s’opérer. Un choix rendu d'autant plus difficile parce que Raiatea était caché par un épais amas nuageux. “On ne savait pas trop où aller, on n'avait pas trop de repères parce qu'on ne voyait pas l'île”, a indiqué le coach et barreur de Shell Va'a, David Tepava. “Avant la course, on avait tracé des caps avec le GPS, mais avec la pluie, on ne voyait plus Raiatea, du coup on a fait ça un peu au pif. Mais on savait que Shell Va'a était avec nous et même s'ils s'étaient trompés de cap, ils auraient quand même de l'avance. Il fallait donc s'accrocher à eux”, a avoué pour sa part l'entraineur du Team Air Tahiti, Matahi Tapatoa. 

Et au bout donc de la première heure de course, les caps choisis par les équipages s'étaient clairement dessinés. Plus au nord, Shell Va'a et le Team Air Tahiti menaient un groupe composé, entre autres, de Arue Va'a, du District Va'a de Moorea ou encore de Po Pora Te Hoe Mamu. Sur un cap plus direct vers la passe de Te Ava Rua, à Raiatea, on retrouvait, la surprise, Paddling Connection et son capitaine, Mihimana Ah Min. Juste derrière, l'équipage hawaiien de Kalahui Kai, renforcé notamment par le barreur tahitien, Vetea Toi, et le Néo-Zélandais, Tupuria King. Et avec un cap plus au sud, on retrouvait Hinaraurea et EDT Va'a. Les gros outsiders et candidats au podium comme Pirae Va'a, le Team OPT et Manihi Va'a étaient, eux,, déjà décrochés. 

“Quand on était au coude-à-coude, on n'a pas paniqué”

Le Team Air Tahiti Va'a et Shell Va'a se sont livrés une belle bataille dans le chenal ralliant Huahine à Raiatea.
Le Team Air Tahiti Va'a et Shell Va'a se sont livrés une belle bataille dans le chenal ralliant Huahine à Raiatea.
Et au bout de trois heures de course, l'île Sacrée et sa passe de Te Ava Rua étaient enfin visibles pour les rameurs. À l'issue d'une belle empoignade avec Air Tahiti Va'a, les Shelliens avaient réussi à prendre l'ascendant sur leurs rivaux et à entrer donc en première position dans le lagon de Raiatea. Derrière, Paddling Connection avait également pris le meilleur sur Kyle Taraufau et ses coéquipiers. 

Mais à l'avant, David Tepava et les siens avaient déjà fait le trou. Ils n'allaient plus être rejoints et n'avaient plus qu'à filer tout droit vers la ligne d'arrivée, sur la place To'a Huri Nihi, à Uturoa, pour s'adjuger la victoire sur cette première étape en 4h10'18. “Satisfait du travail que l'on a fait sur l'étape aujourd'hui avec les copains, dans des conditions vraiment très dures. Mais on a été unis jusqu'au bout et c'est ce qui a fait la différence sur la fin”, a indiqué Narai Atger sur la ligne d'arrivée. “On sait que l'on est l'équipe leader et il fallait que l'on tienne notre rang. Quand on était au coude-à-coude avec Air Tahiti, on n'a pas paniqué, on était bien et quand on a poussé à la fin, on a réussi à faire la différence.” 

Le Team Air Tahiti Va'a, grâce à un meilleur finish dans le lagon de Uturoa, a réussi à reprendre la deuxième place à Paddling Connection pour finalement concéder, à l'arrivée, trois minutes à Shell Va'a. “Être deuxième d'une étape de la Hawaiki Nui Va'a, ce n'est pas donné à tout le monde, surtout derrière le grand favori de la course”, ajoute Matahi Tapatoa. “Avant l'étape, j'avais dit à mes rameurs de marquer Shell Va'a, on sait tous que sur la première étape, tout se joue sur le cap. On s'est accroché. Les conditions aujourd'hui n'étaient pas évidentes avec du to'erau. On s'est adapté, c'est ça aussi le va'a, s'adapter aux conditions qu'on nous donne le jour J.” 

Et le podium de cette première étape était complété donc par Paddling Connection qui pointait à quasiment quatre minutes de Shell Va'a. Mais pour le capitaine Mihimana Ah Min, très ému à l'arrivée, cette troisième place avait le goût d'une victoire. “Si vous regardez notre équipage, je ne crois pas que vous reconnaitrez les rameurs. Être sur le podium, c'est une victoire pour nous aujourd'hui, il n'y a pas beaucoup de gars connus sur la pirogue aujourd'hui et on a créé l'exploit.” 

Les équipages ont désormais rendez-vous, ce jeudi, pour la deuxième étape de 26 km entre Raiatea et Taha'a. Une journée qui marquera également l'entrée en lice des femmes et des seniors qui s'élanceront sur un parcours entre Tumara'a et Uturoa (22 km).  

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mercredi 26 Octobre 2022 à 12:56 | Lu 2213 fois