Tahiti Infos

Sentiment d'insécurité à Papeete : DSP et mutoi renforcent leur présence en ville


Les chiffres de la délinquance à Papeete sont à la baisse depuis le début de l'année assure le commissaire Perrault.
Les chiffres de la délinquance à Papeete sont à la baisse depuis le début de l'année assure le commissaire Perrault.
PAPEETE, le 23 juin 2016 - Le commandant de la DSP François Perrault est allé à la rencontre des commerçants qui se plaignent des vols et de la baisse de leur activité, en particulier les mercredis et vendredis après-midis quand les jeunes se regroupent dans le centre-ville. Il se veut rassurant.

"Il ne faut pas confondre insécurité et sentiment d'insécurité" explique le commissaire François Perrault, commandant de la DSP à Papeete, qui rappelle en préambule qu'après cinq années de hausse de la délinquance dans la capitale, la tendance semble s'inverser en 2016 sur sa zone de compétence.

A titre d'exemple, 21 vols avec violence ont été enregistrés entre janvier et mai 2016, contre plus du double, soit 43, sur la même période en 2015. Pour autant, les commerçants du centre-ville s'inquiètent toujours et se disent victimes de vols et d'une baisse d'activité, en particulier les mercredis et vendredis après-midis quand les jeunes se rassemblent au cœur de Papeete créant des groupes de parfois plus d'une centaine d'individus.

7 jeunes de 14 à 18 ans interpellés mercredi

Pour les rassurer, le patron de la DSP est allé à leur rencontre en début de semaine. L'occasion de leur rappeler que ses services étaient particulièrement sensibilisés à la situation et à une sécurisation renforcée du centre-ville commercial et touristique, avec de nombreuses patrouilles pédestres et en véhicules.

Comme pour illustrer le propos, sept jeunes ont ainsi été interpellés mercredi pour deux séries de vols commis depuis le début de la semaine chez un même marchand de tabac-souvenirs, du côté de la poste de Papeete. Quatre se trouvaient encore ce jeudi en garde à vue dans les locaux de la DSP. Vols d'objets divers en coupant les antivols à la pince, vitrines et glacières forcées et même… vols de carte-postales : des petits larcins mais typiquement de ceux qui empoisonnent la vie des commerçants et participent au fameux sentiment d'insécurité. La bande de loustics, âgés de 14 à 18 ans, a été identifiée et retrouvée grâce aux enregistrements des caméras de vidéosurveillance.

Les commerçants qui devraient également pouvoir compter sur une activité accrue de la police municipale. La ville a en effet validé la semaine dernière le recrutement de quatre nouveaux agents, compensant en partie les départs enregistrés ces dernières années. Une brigade canine est en cours de création et les 46 agents de la division sécurité-ville sont mobilisables 24h sur 24 (à l'exception du dimanche dans la journée) avec un renforcement de l'activité les soirs et week-ends.

Délinquance à Papeete, des indicateurs à la baisse

-21 vols avec violence ont été enregistrés sur les cinq premiers mois de l'année en zone DSP contre 43 sur la même période en 2015.

-Les vols dans les véhicules chutent de 249 faits constatés à 171.

-Les vols avec effraction (88 contre 93) et les vols de deux-roues (61 contre 57) sont globalement stables.

-Les atteintes à l'intégrité physique des personnes, qui comprennent les violences intrafamiliales, tombent à 213 contre 250 entre janvier et mai 2015.

Sept policiers prennent du galon

Sentiment d'insécurité à Papeete : DSP et mutoi renforcent leur présence en ville
Une cérémonie a été organisée ce jeudi matin à la direction de la sécurité publique (DSP) pour officialiser l'avancement de sept de ses agents méritants. Georges Williamu, Roland Lejeune, Hermann Cheon, Yannick Teaniniuraitemoana, Michaël Bottreau, Tefavefoani Picart et Any Colombani ont ainsi été promu au grade supérieur "en récompense de leur investissement", les a félicité le commissaire François Perrault.

Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 23 Juin 2016 à 13:40 | Lu 4341 fois