Tahiti Infos

Sauvage agression devant la clinique Paofai : un homme entre la vie et la mort


PAPEETE, le 2 octobre 2015. Un homme d'une trentaine d'années a été hospitalisé et placé en coma artificiel après une sauvage agression dont il a été victime mercredi soir vers 21 heures, aux abords de la clinique Paofai à Papeete.

La victime a été découverte par un passant, au sol gisant dans son sang et très grièvement blessée au crâne.

Une enquête de flagrance a été ouverte par le parquet de Papeete.

Le ou les agresseurs de la victime n'ont toujours pas été identifiés. L'enquête, confiée aux policiers du groupe d'appui judiciaire (GAJ) puis à leurs collègues de la Sûreté urbaine (BSU) est compliquée en l'absence, notamment, de caméras de surveillance dans ce secteur de la ville.

L'agression se serait par ailleurs produite sans témoin identifié à cette heure.

Violences gratuites ? Crapuleuses ? En l'absence de suspects le mobile est encore inconnu. "Pour l'instant c'est une page blanche" confie un proche du dossier.

Selon nos informations, la victime était hospitalisée depuis la mi-septembre au service néphrologie de la clinique Paofai et était sortie pour prendre l'air et fumer une cigarette.

La dernière personne à avoir vu la victime l'avait croisée une demi-heure avant son agression, non loin de là où le corps a été découvert, inconscient. La victime lui aurait proposé un deal de pakalolo.

Grièvement blessé à la face et à l'arrière du crâne, le pronostic vital de l'homme blessé dans cette agression est engagé a t-on appris de sources proches du dossier.


Rédigé par Raphaël Pierre le Vendredi 2 Octobre 2015 à 12:09 | Lu 11575 fois