Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Santé en Polynésie : des économies possibles partout selon l'Igas



Il y aurait trop de médecins et de cadres infirmiers au Centre hospitalier de Polynésie, selon la mission de l'Igas qui compare avec des hôpitaux de même taille en métropole mais occulte le fait que la Polynésie est un territoire isolé et démultiplié en cinq archipels différents dans le Pacifique.
Il y aurait trop de médecins et de cadres infirmiers au Centre hospitalier de Polynésie, selon la mission de l'Igas qui compare avec des hôpitaux de même taille en métropole mais occulte le fait que la Polynésie est un territoire isolé et démultiplié en cinq archipels différents dans le Pacifique.
PAPEETE, le 9 octobre 2014. Outre une analyse détaillée du financement du régime de solidarité territorial (RST), le rapport de l'Igas s'intéresse aussi aux politiques de santé de Polynésie française. Les critiques –et les pistes d'économie- n'épargnent personne : CHPF, médecins libéraux, pharmaciens sont cités. Quelques chiffres importants sont à extraire de ce rapport : 6,7 milliards de Fcfp de recettes supplémentaires pourraient venir abonder les différents régimes (RGS et RNS) en augmentant les taux de cotisation par exemple et en faisant participer les fonctionnaires d'Etat à l'effort collectif. L'autre grande masse chiffrée : 6,6 milliards de Fcfp est l'addition de toutes les économies possibles listées dans le rapport de l'Igas. La mission a également évalué à 51,6 milliards de Fcfp le montant total des dépenses de la branche maladie de la CPS en 2013 incluant les frais de gestion de la CPS

Toutes les catégories de professionnels de santé passent ainsi à la moulinette ou presque. "La mission recommande une baisse des tarifs des professionnels de santé exerçant en libéral : l'écart dépasse en effet dans certains cas 60% avec la métropole, c'est le cas des consultations de spécialistes, les visites à domicile, les actes de spécialistes ou les actes de radiologie". Pour les pharmaciens, le rapport de l'Igas note que "en Polynésie française, la marge brute sur le prix d'importation des grossistes-répartiteurs est de l'ordre de 21% quel que soit le prix de vente du fabricant. Elle représente plus du double de la marge brute des grossistes-répartiteurs métropolitains, tout en étant non dégressive et non plafonnée".
Au CHPF enfin, la mission estime qu'il y a trop de "cadres infirmiers et de médecins" et que l'organisation du travail doit être réformée. "Les indemnités versées pour les gardes et les astreintes sont respectivement 2,5 fois et 5 fois plus élevées qu'en métropole. La mission propose donc de ramener le coefficient multiplicateur à 1,25 en conformité avec l'écart de niveau de vie"




la gestion de la CPS pourrait être améliorée avec une diminution de la masse salariale.
la gestion de la CPS pourrait être améliorée avec une diminution de la masse salariale.
LA GESTION DE LA CPS PEUT S'AMELIORER

Pour l'Igas, la réforme du système de santé polynésien devrait s'appuyer également sur une réforme de sa gouvernance. Extraits choisis.

"Comme de nombreux rapports l'ont déjà souligné, l'articulation entre les principaux acteurs en charge de la politique de santé : le Territoire, la CPS et le CHPF est défaillante".

"Face au ministère en charge de la santé, la CPS est solidement établie depuis plus de 50 ans. Elle dispose de services d'études qui, dans une certaine mesure, sont en concurrence avec ceux du ministère en charge de la santé (…) La construction et l'équilibre budgétaires des régimes des salariés et non-salariés restent principalement conduits par la CPS" .

"Malgré les réformes entreprises, des efforts sont encore nécessaires pour améliorer la gestion de la CPS. Un effort de réduction de la masse salariale doit être entrepris et la convention d'entreprise renégociée".

Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 9 Octobre 2014 à 17:09 | Lu 2522 fois

Tags : CHPF, CPS, IGAS, RST, SANTE





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par emere cunning le 16/10/2014 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ zozo,
vous déviez à chaque fois sur moi ou "mon idole", histoire d'avoir kek chos' à dire quand vous ne savez plus quoi répondre sur le fond de l'article/problème. 'UA FIU ROA TEIE I TA 'OUTOU MAU BLABLAS MA'AU.

26.Posté par taote des iles le 15/10/2014 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand je disais que la CPS rembourser c'est à la Direction de la Santé par le biais d'une formulaire journalier à remplir.

25.Posté par zozo le 14/10/2014 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere
question TUPA ,tu es la reine , Si il y a bien quelqu'un qui refuse de voir la vérité en face c'est bien toi. Et je ne suis pas le seul sur les forum à le dire. L'amour est aveugle mais quand même ça n'excuse pas tout. Regarde les post combien vont dans ton sens? Ton idole est aigris et en veut à la France qui n'a pas voulu selon lui reconnaître l'aide que lui G FLOSSE lui a apporté pour faire ses essais nucléaires. Il lui en veut pour l'avoir juger et condamner pour s'être cru au dessus des lois et surtout pour lui avoir refuser la grâce . Et toi en fervente adoratrice tu répètes la parole de ton dieux et te retourne contre cette France que tu juges ingrate. Ouvre les yeux !!!!

24.Posté par emere cunning le 13/10/2014 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ zozo,
classique et fastoche de taxer l'autre d'anti français quand on ne veut pas faire face à la réalité. Tu varierais tes lectures que tu constaterais que la grande majorité des français pense comme moi et pointe du doigt les abus du système qui est à corriger (comme les allocations chômage et avantages annexes qui vont immanquablement venir sur le tapis). Mais bof, libre à toi de continuer à faire le tupa (l'autruche, as you like), à blablater des politiques laxistes aux prix dissuasifs du tabac et de l'alcool sans oublier votre obsession censée être "mon idole"... du grand-n'importe-quoi dont je m'en fiche comme de l'an mille.

23.Posté par zozo le 13/10/2014 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere suite
les fonctionnaires ne participent à la caisse maladie que quand ils sont malades . Le reste du temps l'argent va à la SECU . 10000 fonctionnaires qui cotisent (avec les salaires que l'on connait) rapporteraient beaucoup plus que ce qu'ils dépensent c'est une évidence .; Les tarifs des soins appliqués à la SECU ne compensent pas la perte en terme de cotisation A moins de considérer que les fonctionnaires sont tous des grands malades ! , l'obésité ,le diabète ,le tabagisme record du pays sont le résultat de politiques laxistes, qui ont longtemps privilégiés les revendeurs et le business. Et là ton idole ,fana des essais nucléaire y est pour beaucoup; Il est le premier à s'être empiffré

22.Posté par zozo le 13/10/2014 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere
toujours aussi anti française ! la CPS est là pour fournir 24H/24 un service de santé opérationnel pour les résidents en polynésie. Les cotisants ne payent pas uniquement pour les soins qui leur seront prodigués mais pour que toutes les prestations de la CPS puissent être honorées. Le principe s'est que tous le monde n'étant pas censé tomber malade l'argent pris à chacun suffira à payer pour soigner ceux qui sont malades! Plus il y a de cotisant plus la caisse commune se remplit, plus il y a de cotisant moins les cotisations nécessaires seront élevées.

21.Posté par emere cunning le 13/10/2014 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ zozo,
Au lieu de blablater sur G Flosse, reviens au "contenu" et ose nous dire que ces fonctionnaires ne sont jamais malades, qu’ils nous rapporteront sans rien nous coûter, qu’ils cotiseront au même taux que nous, etc. LA bonne blague ! Alors qu'ils attendent la compensation de leur ITR comme promis, sans rien voir venir.
SO... je persiste à dire que l'IGAS est malhonnête de nous faire miroiter les 4 milliards de cotisations sans aligner en face les dépenses de santé, le coût faramineux des cadeaux royaux que le système leur octroie. A nous de nous débrouiller avec leur bébé malade de s’en être empiffré. Tout comme nous nous sommes dém*rdés à prendre en charge les soins des NÔTRES (que ça te plaise ou pas), aussi SES travailleurs de Mururoa.

20.Posté par emere cunning le 13/10/2014 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ zozo,
au fond, je n'ai rien à faire des fautes d'orthographe des uns et des autres, SAUF quand on se paye le luxe de donner des leçons et de jouer le « big boss » à dicter des ordres (interdit de dire HONNÊTE, NOS jeunes... et puis quoi encore ?), mea au a’e faanahonaho na mua roa to ‘oe iho fare (ta ‘oe ia « contenant »). Te taa ra ? Alors, monsieur le dictateur, si mon opinion te dérange, ton blabla ne m’intéresse pas plus, surtout quand ton contenu ne vise qu’à casser du Flosse.
Ces inspecteurs de l’IGAS savent parfaitement que ce n’est pas au Pays mais à l’Etat de prendre SES RESPONSABILITES et décider pour SES fonctionnaires qui ne sont pas prêts à renoncer à tous leurs avantages.

19.Posté par zozo le 12/10/2014 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere
,ce n'est pas le contenant qui compte mais le contenu. t'es peut être bonne en orthographe, mais c'est pour rabâcher ton amour inconditionnel de ton idole et de ses idée. Tu devrais commencer rapidement la construction de son mausolée il faudra bien 3 à 5 ans pour qu'il soit fini ! faudrait pas qu'il se retrouve sans toit . Et pour l'argent si ça continue il n'y aura plus personne pour cotiser. Sans compter le volet civil des emploies fictifs et l'argent à rembourser. Question fonctionnaire, la dépêche du jour me conforte dans mes idées

18.Posté par Gabs le 12/10/2014 04:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wakrap... l'IGAS est bien obligé de s'inspirer de la France avec ses déficits chroniques depuis des décennies vu qu'en Polynésie, nous avons des dirigeant multi-condamnés et abonnés au tribunal local... depuis des décennies !!!

Emereeeeeee !!!! Toi y en a donner leçons d'orthographe et de grammaire ???... tu commences à devenir bien grave !!! Tu vas bientôt donner des leçons d'honnêteté et de morale !!! Continues de bouffer ton chou... c'est bon pour la justice.... euuuhhhh, pour la santé ! ha ha haaaa

17.Posté par emere cunning le 11/10/2014 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

e zozo,
o vai ho'i 'oe no te haapii mai ? Qui es tu pour dicter aux autres ce qu'ils doivent penser et dire ?
Avant de déballer tes blablas sans queue ni tête, un bon conseil si tu veux rester crédible, tu devrais prendre quelques leçons d'orthographe et de grammaire. OK boy ? A la revoyure !

16.Posté par zozo le 11/10/2014 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wakrap
Raciste ? Fonctionnaires? NANTIS surement pour avoir eu le rapport de l'IGAS dans les mains ! rapport confidentiel! allo la DSP! L'IGAS n'a fait que confirmer ce que tout le monde suspectait et même savait. Beaucoup de mesure préconiser était demander par la CPS depuis longtemps. Les fonctionnaires d'état qui vivent tout le temps et toutes leur vie sur le territoire devraient être passé à la fonction territorial. Les autres devraient continuer à tourner comme les militaire ou les profs. 2ans ou 5 ans sur place et ensuite 10 ans voir plus en métropole. Tu vis toute ta vie en Polynésie, t'es payé comme tous les polynésiens et tu cotise comme tout les polynésiens ; Hollande voilà une bonne réforme !

15.Posté par zozo le 11/10/2014 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tahiti infos

Bravo et merci beaucoup pour vos excellents articles sur le rapport de l'IGAS !!!

14.Posté par zozo le 11/10/2014 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere
arrête d'utilser le mot honnête stp . Quand ça vient de toi ou de ton idole ça fait rigoler tout le monde. Au fait tu peux féliciter ton idole pour sonj dernier coup à l'assemblée dénoncer par Mm BOURNE ; tenter de mouiller le nouveau président ! c'est pas pour le coup très HONNETE ! La mission de l'IGAS et Mm BOLIET font leur boulot . quelques soient les politiques au pouvoir. C'est certain que pour le TAHOERA c'est difficile à comprendre ! Quoi on obeit pas aux big boss et on critique ! Le TAHOERA va t'il convoquer la mission de l'IGAS devant le conseil de discipline ? PANPAN CUL CUL !

13.Posté par wakrap le 11/10/2014 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut savoir que l'IGAS est un repaire de bras cassés de la politique et du syndicalisme français, payés dans les 10 à 13000 euros/mois. Ce dont nous aurions besoin c'est d'un rapport établi par un auditeur international, loin de la médiocrité qui prévaut en France. Ce dont nous aurions besoin c'est de regarder et nous inspirer de pays comme Singapour où les dépenses de santé sont à 5% du PIB (avec une espérance de vie dans les plus hautes) et bien gérées, et non de la France qui aligne les déficits depuis des décennies.

12.Posté par wakrap le 11/10/2014 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens de lire le rapport de l'IGAS. Il a un défaut majeur, c'est d'être écrit par des fonctionnaires fraôôônçais et d'avoir pour référence la SECU que le monde entier fuit et qui aligne 40 années déficit. Prendre le système français qui s''écroule et devient la risée de l'OCDE a un côté pathétique.Pour le reste, on y trouve des chiffres et éléments intéressant, mais comme ces fonctionnaires sont des sortes d'analphabètes économiques, incapable de faire la différence entre une marge brute et une nette, incapable d'appréhender une fiscalité en dehors du modèle français qui nous montre en live un effet LAFFER avec une baisse des recettes malgré une hausse tout azimut des taxes et taux, leurs préconisations sont à côté de la plaque pour certaines

11.Posté par wakrap le 11/10/2014 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et dire que les fonctionnaires d'Etat ont passé des concours et ne savent pas compter. Vous payez et c'est tout et vous vous exécutez dans votre devoir de citoyens. Baissez d'un ton.
Je rappelle que le revenu moyen d'un salarié en Polynésie est de 280 000, celui d'un RNS de 230 000 et celui d'un fonctionnaire d'Etat de 480 000F, chiffres ISPF. Donc vous avez et de loin les revenus les plus gros et en plus vous ne voulez pas cotiser, à vomir, vous êtes la lie de notre société de ce point de vue..

10.Posté par EcceHomo987 le 11/10/2014 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@PAT

Quand on ne sait pas, on se tait .... pour un fonctionnaire d'Etat ou un militaire, la CPS se fait rembourser par la suite par la Sécurité Sociale métropolitaine, avec d'ailleurs un taux bien supérieur à 1 (Plus de 300%) .... Donc, les fonctionnaires d'Etat et les militaires ne coûtent rien à la CPS, et constituent même une rente pour elle !!!
Tout ce que veulent les nantis du CA de la CPS, c'est racketter l'argent des cotisations de retraite des fonctionnaires d'Etat pour continuer le système existant qui les engraissent depuis moult années ... au détriment des travailleurs polynésiens.

9.Posté par emere cunning le 11/10/2014 07:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ taote des îles,
Il m’est arrivé d’accompagner des enfants malades au dispensaire, je ne me souviens pas avoir rempli pour eux une feuille de maladie.

8.Posté par emere cunning le 11/10/2014 07:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce rapport ne nous semble pas très honnête sur certains points. Dame Bolliet nous fait miroiter les 4 milliards d’entrée en cotisations de nos fonctionnaires d'Etat sans mettre en parallèle les dépenses, comme si c'était tout bénéfice. Il faut croire que ces derniers ne sont jamais malades ! A moins que, comme dit PAT, ils se font soigner gratos dans les dispensaires, et donc aux frais du Pays. Ou alors, la CPS avance leurs frais médicaux sans réclamer le remboursement de ses débours à la Sécurité Sociale censée les payer. Il est d’autant plus malhonnête que ces inspecteurs, qui sont aussi fonctionnaires d’Etat, savent que leurs collègues d’ici bénéficient, comme eux, de taux de cotisations préférentiels auxquels ils ne renonceront jamais.

7.Posté par Popoti le 11/10/2014 06:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si l'information de Taote des îles est confirmée,pour nous enrichir sans cause, il suffira à chacun d'aller dans les dispensaires plusieurs fois par semaine vous faire délivrer des ordonnances remboursables.

Si c'est avérée, merci à la CPS de dilapider les fonds des cotisants.

Plus nul, cela n'existe pas, ont ils des cerceaux ? il y a longtemps que je ne me pose plus la question.

6.Posté par tatau le 10/10/2014 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OUI, mais tout les fonctionnaires à 1, 25, les marchandises à 1, 25 et bien sur pas de discrimination tout le monde paye des impôts.... je vois quelques donneurs de leçons qui vont pâlir !!

5.Posté par taote des iles le 10/10/2014 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SOLIDARITE : quel beau mot ; Fonctionnaire d'Etat oui je le suis. Et je suis pour être solidaire.
Alors quand je vois des dizaines de personnes bénéficier du RST sans en avoir le droit : Travailleurs non déclarés, coprahculteurs (au delà d'une tonne mensuelle), pêcheurs exportant leurs "récoltes" à Tahiti, personnes ayant un(e) concubin(e) salarié(e)... Alors avant de me ponctionner, il faudrait commencer à faire des contrôles sérieux loin de tout copinage électoraliste et je pense que le déficit de la caisse RST s'en trouvera bien mieux ! Et là oui je cotiserai bien volontier à la CPS.
PS : Pour information : tout acte dispensé dans un dispensaire (gratuit pour les patients) se voit remboursé en fonction du régime du dit patient (CPS, Sécurité Sociale, ENIM).

4.Posté par taote enata le 10/10/2014 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien bien mais à quand la partie sur les efforts que devraient consentir LES MALADES qui abusent ??
A quand le paragraphe sur les "pollueurs" payeurs ??
On est aussi passé bien vite sur les frais de gestion et la CPS ???

3.Posté par MR TARTONPION le 10/10/2014 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On sait déjà depuis des années que la masse salariale de la CPS doit être revue à la baisse...
mais rien n'est fait pour mettre en oeuvre cette baisse et ainsi réduire les couts de cette structure bien trop gourmande.

1 2
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus