Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Samoa, premier pays océanien à ratifier l’accord de libre-échange PICTA



Samoa, premier pays océanien à ratifier l’accord de libre-échange PICTA
APIA, jeudi 9 mai 2013 (Flash d’Océanie) – L’État océanien de Samoa est devenu en début de semaine le premier pays océanien à ratifier le volet « services » de l’accord régional de libre-é échange PICTA (Pacific Island Countries Trade Agreement, qui inclut 14 des 16 États membres du Forum, mais pas l’Australie et la Nouvelle-Zélande), a annoncé mercredi le Forum des Îles du Pacifique (FIP) depuis son siège de Suva.

Fonotoe Nuafesili Pierre Lauofo, Vice-premier ministre de Samoa, par ailleurs en charge des négociations commerciales, en confirmant cette ratification, a aussi justifié cette décision par le fait que la vente de services constituait une source de revenus grandissante au sein de l’économie nationale, y compris au plan de la balance des paiements.
Cette ratification, selon lui, « réaffirme le désir de Samoa d’étendre ses liens commerciaux avec d’autres pays membres du FIP ».
En félicitant Samoa pour cette ratification, le Secrétaire Général du FIP, Tuiloma Neroni Slade, a parlé d’étape « historique » et rappelé que ces accords s’inscrivaient dans les objectifs généraux du Forum en matière de stimulation de la croissance économique et d’intégration régionale.

Le volet « échange de services » du PICTA a été ouvert à signatures des pays membres le 28 août 2012, pour une période initiale d’un an.
Jusqu’ici, neuf pays (îles Cook, États Fédérés de Micronésie, Kiribati, îles Marshall, Samoa, îles Salomon, Tonga, Tuvalu et Vanuatu) ont signé ce protocole, mais Samoa est le premier à le ratifier.
Les secteurs les plus concernés des économies océaniennes, pour ce volet services du PICTA, se trouvent essentiellement dans le secteur tertiaire : ce sont notamment le tourisme, les transports, les communications, l’éducation, ainsi que les services financiers.

Le protocole services du PICTA ne pourra entrer en vigueur qu’après (trente jours) la ratification de six pays membres du FIP.
Ce mouvement d’intégration commerciale régionale passe aussi par un autre accord, le PACER (Pacific Agreement on Closer Economic Relations, qui inclut les deux grands voisins australien et néo-zélandais) ainsi que sa version déclinée en « PACER Plus ».
Parmi les dernières évolutions concernant l’Océanie et l’OMC, Vanuatu et Samoa ont acquis ces derniers mois le statut de membre plein.

pad

Rédigé par PAD le Vendredi 10 Mai 2013 à 06:22 | Lu 412 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués