Tahiti Infos

Saisie "historique" de 21 kilos d'ice sur un bateau de croisière


Tahiti, le 21 mars 2022 – Le procureur de la République, Hervé Leroy, a annoncé lundi la saisie record de 21 kilos d'ice à Raiatea, le 17 mars, sur un paquebot de croisière en provenance des États-Unis. La mule, un homme de 27 ans jusque-là inconnu de la justice, a été présentée devant un juge d'instruction lundi matin dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour trafic de stupéfiants et placée en détention provisoire.
 
La saisie, réalisée le 17 mars dernier sur un paquebot de croisière, le MS Zuiderman, en transit à Raiatea, constitue la plus grosse prise de méthamphétamines jamais réalisée sur le territoire. Lors d'une conférence de presse lundi matin, le procureur de la République, Hervé Leroy, a annoncé que les fonctionnaires de la police aux frontières avaient procédé à la saisie de 21 kilos d'ice lors du "contrôle des titres et des documents des passagers d'un bateau de croisière en provenance de Hawaii se trouvant en transit". Lors de ce contrôle, "il est apparu qu'un voyageur Tahitien, âgé de 27 ans, avait débarqué à Uturoa" où il avait "manifesté sa volonté de déposer une valise". L'inspection de ce bagage a permis la "découverte de boudins renfermant 4,6 kilos d'ice" et 16,4 autres kilos ont été trouvés dans les différentes valises appartenant à la mule. 
 
Tel que l'a précisé le procureur de la République lundi, la mule avait été "recrutée pour livrer sur Raiatea" la drogue achetée aux États-Unis. Ces 21 kilos d'ice, "compte tenu de la flambée des prix résultant de la crise covid, auraient représenté sur le marché illicite de la drogue une valeur de cinq milliards de Fcfp". Cette saisie, qualifiée d'"historique" par le directeur territorial de la police nationale, Mario Banner, constitue un record pour la Polynésie française. Elle est la plus importante réalisée depuis l'affaire dite "Kiki love" dans le cadre de laquelle 20 kilos avaient été saisis en plusieurs fois. 
 
Délinquance et prostitution
 
Après l'interpellation de la mule, la direction territoriale de la police nationale et l'Ofast ont été co-saisis par le procureur de la République qui a ouvert une enquête de flagrance des chefs d'infractions à la législation sur les stupéfiants et association de malfaiteurs en vue de commettre ces infractions. Après 48 heures de garde à vue, la mule a été présentée lundi matin devant un juge d'instruction chargé de l'information judiciaire ouverte pour trafic de stupéfiants. Le jeune homme a été mis en examen et placé en détention provisoire.
 
Alors que de nombreuses investigations restent à réaliser pour trouver les commanditaires de cette importation massive, Hervé Leroy a affirmé qu'il "ne saurait être toléré que l'ice gangrène la société Polynésienne, la déstabilise et porte irrémédiablement à l'intégrité physique et mentale des habitants du fenua en détruisant leurs familles". Le procureur de la République a également rappelé que "cette drogue n'était pas réservée à une élite" et qu'elle "touche toutes les couches de la population, y compris les plus modestes qui ont recours à la délinquance ou la prostitution pour financer leur toxicomanie".

Rédigé par Garance Colbert le Lundi 21 Mars 2022 à 14:16 | Lu 4222 fois