Tahiti Infos

Saisie de 3.500 plants de cannabis au fenua aihere


Saisie de 3.500 plants de cannabis au fenua aihere
Rare déploiement de force des militaires de la gendarmerie, vendredi 1er juin sur la presqu’île de Tahiti, dans la zone dite du "Te Pari". Pour finaliser un travail d’investigation de 8 mois, près de 3.500 plants de pakalolo ont été saisis et détruits, sur cinq sites distincts dans le secteur du fenua aihere, près de la grotte Vaipoiri. Une famille est soupçonnée d’être à la tête d’un trafic de cannabis alimentant toute l’île de Tahiti. Des armes ont également été saisies et 519.000 Fcfp en espèces.
Au total, 25 personnes ont été entendues et sept mises en garde à vue. Quatre suspects ont finalement été présentés mardi 5 juin au juge d’instruction Donatien Le Vaillant. Deux d’entre eux sont aujourd’hui en détention provisoire. Les deux autres sont sous contrôle judiciaire. L’instruction est en cours.
Près de 110 militaires de la gendarmerie ont participé à ce vaste coup de filet, vendredi matin, vers 6 heures. L’action a été menée simultanément sur 5 sites avec l’appuie d’un hélicoptère Dauphin N3 et de moyens nautiques.
Les plantations étaient disséminées par unités de 700 à mille plants, et camouflées derrière des habitations sous des toitures translucides, pour déjouer la surveillance aérienne qu'effectue régulièrement la gendarmerie. Les sites n’étaient accessibles que par la mer, cette partie de la presqu'île de Tahiti étant dénuée de voie praticable.
Les trafiquants organisaient leur production sous la forme d’une coopérative. Deux chefs de famille quadragénaires cultivaient ou faisaient entretenir leur plantation par des « jardiniers » complices, rémunérés sur les ventes. La production était ensuite revendue en gros à des dealers de l’île.
Il s’agit de la plus importante saisi de cannabis opérée depuis plusieurs années en Polynésie.
La gendarmerie détruit bon-an mal-an de 60 à 70.000 plants chaque année.

La plantation alimentait des réseaux sur tout Tahiti
La plantation alimentait des réseaux sur tout Tahiti

Les plants saisis ont été brulés sur place
Les plants saisis ont été brulés sur place

L'action a mobilisé 110 militaires de gendarmerie appuyés par un hélicoptère et des moyens maritimes
L'action a mobilisé 110 militaires de gendarmerie appuyés par un hélicoptère et des moyens maritimes

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 5 Juin 2012 à 17:34 | Lu 3835 fois