Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Saisie de 3.500 plants de cannabis au fenua aihere



Saisie de 3.500 plants de cannabis au fenua aihere
Rare déploiement de force des militaires de la gendarmerie, vendredi 1er juin sur la presqu’île de Tahiti, dans la zone dite du "Te Pari". Pour finaliser un travail d’investigation de 8 mois, près de 3.500 plants de pakalolo ont été saisis et détruits, sur cinq sites distincts dans le secteur du fenua aihere, près de la grotte Vaipoiri. Une famille est soupçonnée d’être à la tête d’un trafic de cannabis alimentant toute l’île de Tahiti. Des armes ont également été saisies et 519.000 Fcfp en espèces.
Au total, 25 personnes ont été entendues et sept mises en garde à vue. Quatre suspects ont finalement été présentés mardi 5 juin au juge d’instruction Donatien Le Vaillant. Deux d’entre eux sont aujourd’hui en détention provisoire. Les deux autres sont sous contrôle judiciaire. L’instruction est en cours.
Près de 110 militaires de la gendarmerie ont participé à ce vaste coup de filet, vendredi matin, vers 6 heures. L’action a été menée simultanément sur 5 sites avec l’appuie d’un hélicoptère Dauphin N3 et de moyens nautiques.
Les plantations étaient disséminées par unités de 700 à mille plants, et camouflées derrière des habitations sous des toitures translucides, pour déjouer la surveillance aérienne qu'effectue régulièrement la gendarmerie. Les sites n’étaient accessibles que par la mer, cette partie de la presqu'île de Tahiti étant dénuée de voie praticable.
Les trafiquants organisaient leur production sous la forme d’une coopérative. Deux chefs de famille quadragénaires cultivaient ou faisaient entretenir leur plantation par des « jardiniers » complices, rémunérés sur les ventes. La production était ensuite revendue en gros à des dealers de l’île.
Il s’agit de la plus importante saisi de cannabis opérée depuis plusieurs années en Polynésie.
La gendarmerie détruit bon-an mal-an de 60 à 70.000 plants chaque année.

La plantation alimentait des réseaux sur tout Tahiti
La plantation alimentait des réseaux sur tout Tahiti

Les plants saisis ont été brulés sur place
Les plants saisis ont été brulés sur place

L'action a mobilisé 110 militaires de gendarmerie appuyés par un hélicoptère et des moyens maritimes
L'action a mobilisé 110 militaires de gendarmerie appuyés par un hélicoptère et des moyens maritimes

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 5 Juin 2012 à 17:34 | Lu 3794 fois

Tags : CANNABIS






1.Posté par John Paul ALBANI le 05/06/2012 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

johnpaul
bon boulot les gars !! je pense que pas mal de familles vont pas pouvoir se nourrir pendant quelques temps, et oui, le cannabis est interdit mais sait-on vraiment combien de familles cela fait vivre approximativement ? on ne s'est pas posé la question ! Ah ouais mais mon bon monsieur ces gens la n'ont qu'a aller chercher du travail !!! ah oui ? et ou ???
Ne soyons pas hypocrites, il est temps de faire une étude sérieuse sur le nombre de consommateurs, de producteurs, de dealers, et vous verrez que ça fait beaucoup beaucoup de monde sur l'île de Tahiti même.
A ce que je sache le pakalolo à brisé des vies (de ceux qui le vendaient, et qui sont maintenant en prison) mais n'a jamais tué personne, l'overdose n'existe pas, seul les dangers au volants ont été prouvés...et bien sur, plus important, les dangers sur les jeunes (au niveau mental/motivation)

Bref, l'alcool tue, l'état taxe l'alcool, le cannabis rend "mou" mais ne tue pas !




2.Posté par jean_yves le 05/06/2012 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et la gendarmerie de papara et la mairie de papara ,ne font rien contre les dealer qui se trouve au quartier lucky
qui deal tout les jour devant tout le monde
c gendarme et la mairie nont meme pas de couille pour aller les voir et faire leur travaille
et sa sa dure depuis lontemps ,tout le temp des bagarre la bas meme des trafic d'ice etc ..........

3.Posté par jean_yves le 05/06/2012 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et les vallée de ce quartier es remplie de tumu pakalolo
PAPARA la commune la plus productrice de pakalolo en polynesie !!!
vu le nombre de jeune quil ya dans ce quartier sa ne metonne pas

4.Posté par Miguel98 le 06/06/2012 06:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le gendarme dans la fumée ....il a du faire de sacrés rêves à la sieste !!!
bravo en tous cas , ca pousse trop bien ce paka et ca envoute trop facilement les gagne-petits

5.Posté par Alain le 06/06/2012 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ John Paul,

à ce niveau, mates la 1ere photo installation avec les néons, c'est pas de l'amateurisme, quand tu peux investir autant dans ce matos tu pouvais faire de l'horticulture plus traditionnelle ou du maraîchage !!!!

ça c'est l'appât du gain vite fait bien fait....

6.Posté par tupai le 06/06/2012 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

personnellement je préfère les planteurs de paka aux voleurs, car c'est ça le choix
si les planteurs ne peuvent plus planter, comment ils font pour nourrir la famille et vivre décemment, hé bien la solution c le vol, avec violence si besoin
en France la ministre Cécile Duflot évoque cette possibilité, même au Mexique les gangs sont devenus tellement forts que pour les contrer, le gouvernement réfléchit à cette solution : dépénaliser
oscar n'a fait qu'être en avance, comme toujours...
plantez! qu'il disait

7.Posté par manoa le 06/06/2012 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Paka connection lol

8.Posté par ben le 06/06/2012 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tupai
et ton gosse quand il va fumer! et que tu ne pourras pas lui demander de baisser la musique sans te ramasser un coup de couteau!
parceque si le paka ca rend mou, plus l'alcool ca rend fou!
va voir en psy a taoone! va voir ces jeunes completement démolient du cerveau et bien souvent irrécupérable! là tu vaS gueuler parce-que la cps ceci et la cps cela....
NON AU PAKA

9.Posté par Tehei le 06/06/2012 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

arrêtez de dire que la culture du caca sert à nourrir la famille , trop facile .
Ces "cacaproducteurs" ne sont que des voyous, armés et dangereux qu'il faut absolument traquer.
Ce ne sont que des fainéants, bon à rien, sans aucune moralité, qui empoisonnent notre jeunesse.

10.Posté par loulou le 06/06/2012 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En même temps ils pourraient faire pousser et vendre de la vanille = 30 000 f le kilo séché.

Enfin, entre les abrutis et les idiots il n'y a pas de grandes différences, surtout avec une maison MTR en possession.

11.Posté par tevamana le 06/06/2012 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Combien de morts par an pour l'alcool et le tabac ? combien pour le paka ?

S'il est légitime de féliciter les forces de l'ordre pour le succès de cette opération, il faut tout de même s'interroger sur la pertinence de la législation des stupéfiants.

La prohibition de l'alcool nous offre un exemple de rêve pour étayer notre propos. Les conséquences sanitaires furent désastreuses, on ne comptait plus le nombre de personnes décédées suite à la consommation d'alcool frelaté. Ce phénomène se retrouve d'ailleurs en Angleterre lors du Gin Act.

L'autre bilan que l'on peut tirer est également très négatif car la prohibition a vu l'explosion du banditisme qui s'est considérablement enrichi à cette époque sans parler de la naissance de véritables syndicats du crime organisant la production , le transport et la distribution d'alcool à travers tous les Etats-Unis.

Mais faire cette analogie avec les drogues soulève des critiques de la part de spécialistes qui en conteste la validité.

Pourtant de nombreux spécialistes ont admis que si la consommation d'héroîne était aussi dangereuse c'était du fait "des conditions de consommation de cette drogue". En clair, comme pour l'alcool, l'héroîne est frelat...

12.Posté par pito le 06/06/2012 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le paka est une drogue, la drogue estinterdite, tout est dit, point final. Les producteurs de paka font cela pour gagner gros sans se fatiguer, ils n'ont qu'à cultiver des légumes, des fruits, etc et fendre au marché, mais c'est sûr c'est plus fatiguant !!
Alors stop à toutes ces personnes qui les plaignent, ce sont des imbéciles qui ne voient pas plus loin que leur bout de nez et qui sont surement des consommateurs !!
La justice doit être très ferme et la gendarmerie doit intervenir systématiquement auprès des planteurs, des dealers, cela pour l'avenir de notre jeunesse.

13.Posté par tevamana le 07/06/2012 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour la santé des toxicomanes qui risquent l'overdose si l'héroïne se révèle trop pur...

Tout comme la qualité de l'alcool lors de la prohibition conduisait à des décés, il est incontestable que la qualité des drogues sur les marchés actuels pose un vrai problème sanitaire.

Une autre similitude avec le bilan de la prohibition, c'est l'énorme manne financière qui est accordée aux hors-la-loi et aux organisations criminelles. On pourrait citer les cartels colombiers, les mafias italiennes et russes, les triades asiatiques, les yakusas japonais etc... (désolé pour ceux que je n'ai pas citées), jusqu'au jeune des cités qui vend du hashich...

Alors le parallèle me semble plus que pertinent, une guerre qui ne peut pas être gagnée (dixit les forces de l'ordre), des conséquences sanitaires désastreuses...

Combien de temps cela va t'il encore durer ???

14.Posté par tevamana le 07/06/2012 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les américains ont voté la fin de la prohibition, quand allons nous voter la fin de cette législation archaïque et concentrer les forces de l'ordre sur de vrais missions de police, les vols, les agressions, sur des missions qui leur vaudront et le respect et le soutien de la population, car arrêter un fumeur de hashish parce qu'il fume du hashish est quelque peu contradictoire avec la notion de trouble de l'ordre public si chère à nos juges, par contre arrêter un individu qu'il fume ou pas du hashish pour des faits de vols ou d'agression ne me semble souffrir d'aucune contestation.

Je finirais par une anecdote juridique, lorsque les juristes ont essayé de légiférer sur la question, ils n'ont jamais pu produire de textes de lois génériques, en effet la frontière entre les psychotropes tel que l'alcool, le tabac, le cannabis, ou l'héroïne est strictement juridique, l'OMS n'a jamais pu trouver une définition scientifique permettant de les distinguer. D'ailleurs en droit français, la parade est simple, le code pénal se référe au code de santé public du style "est stupéfiants les produits suivants" et de lister les produits...

Pour conclure, j'aimerais tellement vous avoir non pas conv...

15.Posté par manoa le 07/06/2012 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a l'impression que, au vu de certains commentaires, le fumeur de paka, c'est le gars pépère qui se fait un p'tit joint tranquille de temps en temps sans emmerder personne, le baba cool quoi!!! Mea ma REVEIL!!!!, je rejoins le poste 8 de Ben. Cette merde détruit des familles et si elle est prohibée, ce n'est pas pour faire "style", c'est justifiée et les raisons sont multiples....Alors la loi est justifiée et si certains veulent s'adonner à cette activité et se mettre hors-la-loi, qu'ils assument!!! mais les faire passer pour des "victimes" alors que c'est "eux" qui pourrissent les relations familiales, je trouve çà gonflé!!

16.Posté par legalize it le 15/06/2012 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben voyons! Et quand on vend des légumes, que l'on vit dans un OPH et que l'on a un travail à côté mais que ça ne suffit toujours pas hein! on fait quoi? Serpenté comme ça sur un cas que l'on ne connaît pas alors qu'il y a d'autre notoriété publique qui se pavane avec des détournements gros comme le PIB de Tahiti, Non au Planteur! Oui au voleur! Planteur qui fournit 1/4 de Tahiti et Voleurs qui prend dans la poche de 270 000 personnes mais faut arrêter où va votre logique! Caché du monde c'est plus facile mais des vols au yeux de tous c'est plus difficile hein! Y'a pas de quoi être fier!!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Janvier 2021 - 07:26 ​Une Miss engagée pour l'environnement

Lundi 18 Janvier 2021 - 05:00 Rentrée scolaire : L'absentéisme recule à 12%

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus