Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



SMIG à 120 000 Fcfp : seulement le temps de la construction du Mahana Beach, assure Flosse



PAPEETE, le 22 août 2014. Dans un communiqué de presse sur la rencontre entre Gaston Flosse et le conseil municipal de Punaauia au sujet du Tahiti Mahana Beach ce vendredi, le président polynésien est revenu sur le concept de zone de développement prioritaire retenu pour le projet. Concernant les dispositions particulières, dont le coût du travail, «qui ne semblent pas avoir été comprises», le président Gaston Flosse a rappelé «qu’elles ne s’appliquent que à l’intérieur de la zone , pour les nouveaux emplois et pour une période limitée, fixée à 3 ans, correspondant à la période de construction». Pourtant, si le texte du projet de loi de Pays est limpide sur la zone géographique et les nouveaux emplois, il ne porte aucune limite temporaire quant à l’instauration de ces dispositions dérogatoires au code du travail (salaire minimum à 120 000 Fcfp pour 40 heures au lieu de 150 000 Fcfp pour 39 heures hebdomadaires). C'est particulièrement en raison de cette absence de borne dans le temps que l'appréciation du texte par le CESC a été défavorable au cours d'une séance plénière ce jeudi.

Le président du Pays compte véritablement booster la création d’emplois par "l’effet grand projet". « Je suis surpris d’entendre certains, assurés d’être payés à la fin du mois, contester la possibilité pour un chômeur qui recherche du travail d’obtenir enfin un emploi, même à 120.000 francs, plutôt que de n’avoir aucun revenu (…) Préférons-nous la misère absolue ou acceptons-nous de prendre un risque limité dans l’espace et dans le temps pour réamorcer le cercle vertueux du développement ? Ma réponse est claire : c’est le redémarrage du développement que je veux» indique le communiqué de presse publié par la Présidence de la Polynésie. Cependant pour que ce vaste projet d’aménagement touristique évalué à 220 milliards de Fcfp puisse être mené, il faut avant tout que le Pays trouve des investisseurs. Ce vendredi, Gaston Flosse a indiqué que des investisseurs de Chine, de Singapour, de Corée du sud et de Malaisie notamment étaient intéressés.

Pour lire le communiqué officiel de la Présidence de Polynésie, CLIQUER ICI

Rédigé par Mireille Loubet le Vendredi 22 Août 2014 à 16:47 | Lu 2623 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

46.Posté par Buz le 28/08/2014 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hier soir à la télé on à vu que même les économistes confirmés prônent la suppression de la fiscalité indirecte, de mettre tout le pays en zone franche. Alors ? Qu'est ce qu'on attends ? Au contraire, aujourd'hui on apprends la diminution de la franchise douanière qui passe de 30.000 à 20.000 cfp afin de protégér les commerces locaux. Que les politiques ne viennent pas ensuite nous dire qu'ils luttent contre la vie chere parce que ce n'est pas vrai. C'est plutot le contraire.

45.Posté par Zepamoua le 27/08/2014 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alleeeeez le débat est ouvert ! Qui du public ou du privé sont les vrais responsables de la vie chère, celle qui place notre pays au 4eme rang des pays les plus chers du monde ?

44.Posté par Claude le 27/08/2014 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'impôt sur le revenu est la solution pour une équité dans le traitement des revenus au territoire, ceux qui gagnent beaucoup paieront plus que ceux qui gagnent moins, plus de taxe d'entrée et plus d'augmentation sans fin de la TVA. Une TVA qui est la même pour tous les revenus, et les taxes d'entrée idem, au moins avec l'impôt sur le revenu ce sera une plus grande justice fiscale pour tout le monde. Oscar voulait à un moment l'instituer mais comme d'habitude il n'en a rien fait, pour une fois que c'était une bonne idée, c'est tombé à l'eau, il est vrai que ça évite aux gros revenus de payer alors on laisse payer les petits avec les taxes et la TVA, pendant les gros salaires s'en mettent plein les poches, tout comme les concessionnaires automobiles et les grandes surfaces.

43.Posté par Bro le 27/08/2014 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On se souvient de la fois ou Hiro Tefaarere était parti tel un chevalier en quête du saint graal, la lance en avant pour détruire la vie chère qui d’après lui était due aux marges éhontées pratiquées par certains. Finalement son combat s’est terminé en eau de boudin parce qu’il s’est très vite rendu comte que c’était surtout les taxes indirectes, (celles-là même qui payent les salaires du public), qui constituaient la cause principale de notre vie chère. Demandez-vous pourquoi il n’y a jamais eu de transparence à ce niveau là. Pourquoi ne pas publier quels sont exactement les montants de droits d’entrée qui sont prélevés à l’importation, impôts qui nous sont répercutés sur le prix des biens et que nous payons tous chaque fois que l’on consomme quoi que ce soit, en se prenant encore une petite louche par dessus avec la TVA ?

42.Posté par emere cunning le 27/08/2014 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Misskiss,
vous avez dû vous creuser les méninges pour payer de telles taxes, mais je crois plutôt que vous nous racontez n'importe quoi s'agissant surtout d'un véhicule de marque française et qui s'est "déprécié" après que vous l'ayez utilisé une année. Vous n'êtes pas la seule à ramener leur voiture ici après l'avoir utilisée plus de six mois en France pour la bonne raison qu'ils y gagnent, sans conteste.
@ Gabs,
déjà tu peux te gerber dessus, je ne doute pas que tu sois un de ces emplois fictifs de Raffiot, payé un salaire démentiel à ne rien faire comme ton gourou, Oscar 1er, King of mahoihoinui, c'est bien connu. D'où ta hargne.

41.Posté par Popoti le 27/08/2014 06:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Misskiss,

Le montant que vous avez payé est exorbitant. Quand aux commerçants, certains prennent des marges scandaleuses qui se répercutent sur notre niveau de vie,
Les grandes surfaces de la place (en presque situation de monopole) se targuent de, je cite, "lutter contre la vie chère", un simple argument de vente mais ces derniers commencent à prendre conscience que le temps des vaches grasses est bel et bien terminé et que les consommateurs ne sont plus dupes. Je parie qu'ils accusent une baisse constance de leur chiffre d'affaires pour 2 raisons :
- la masse monétaire en circulation a diminué
- les consommateurs ont modifiés leur façon de dépenser ( pour ma part, j'essaie de consommer plus de produits locaux que j'achète directement aux petits producteurs ).

Dans les commentaires est abordé le sujet de la défiscalisation locale, les gros investisseurs ont profité de cette manne au détriment des consommateurs, l'exemple scandaleux le plus flagrant est celui de l'immobilier avec tous les immeubles construits qui n'ont pas vu leurs prix baissés.

40.Posté par Gabs le 26/08/2014 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pouahahahaha ! ! ! Emereeee qui vient nous parler de "boulimique du fric" !!!
Tu parles de toi à la 3ème personne maintenant ??? MDR ! !! ! ! ! ! !

Non content d'avoir piqué le pognon de la population depuis plus de 30 ans mais en plus, vous pressez encore plus ceux qui ne touchent pas grand chose........ tout ça pour le "bien du pays" !!! Ya pas à dire, vous êtes à gerber !

Au fait, vous avez pris combien de parts de société pour ce projet ???

39.Posté par Misskiss le 26/08/2014 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@P36, A propos de voiture. J'ai eu à acheter une petite voiture de ville toute neuve de marque peugeot en métropole dont je me suis servi environ un an. Retournant au pays, je l'ai mise dans un container et embarqué sur un navire direction Papeete. Quelques semaines plus tard je la recupere ici et alors que le prix du transport s'élevait à 2400 Euros, j'ai eu à payer 1.3 millions en impôts et taxes pour la sortir. C'est à dire que pour importer cette voiture qui m'avait couté toute neuve 9400 Euros, soit environ 1.118.600 cfp, j'ai du re-payer ici un peu plus que sa valeur neuve rien qu'en taxes d'importation. Nul doute, et puis quoi de plus normal, que les importateurs et commercants qui font leur travail pour gagner de l'argent, puissent se prendre une bonne marge, mais comment expliquer que le pays puisse se prendre 100% de marge à l'importation ? Grâce à cette éxperience j'ai compris les principes de notre fiscalité indirecte. Ainsi tout le monde aura remarqué que quand on achète une voiture en Polynésie on la paye au moins deux à trois fois son prix. Et pour tout le reste, tout ce qui est importé, c'est pareil.

38.Posté par Hiro le 26/08/2014 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Emere, le fait de refuser de comprendre les énormes différences qu’existent entre le privé et le public nous démontre à quel point on peut être sourd quand on ne veut rien entendre et à quel point on peut être aveugle quand on ne veut rien voir. C’est un changement de philosophie et de mentalité que le gouvernement doit et est obligé d'opérer. Nous sommes comme n’importe quel autre pays confrontés à un monde qui a changé, nous ne sommes plus à l’époque de l’après guerre, nous ne sommes plus à l’époque de la décolonisation, nous ne sommes plus à l’époque du nucléaire, nous sommes à l’époque de la mondialisation, du libéralisme et de l’économie de marché. Si on ne le comprend pas ou que l’on se refuse de le comprendre, si nos politiciens ne veulent pas le comprendre, alors il vaut mieux pour tout le monde que nos vieux cèdent leur place à des gens qui comprennent la nouvelle donne et qui forcement seront plus compétents.

37.Posté par Zembla le 26/08/2014 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Emere, comme tu dois t'en douter, on ne parle pas des fonctionnaires d'état qui sont payés par l'état. On parle bel et bien des fonctionnaires et agents du pays, payés par le pays et dont les salaires ont étés alignés depuis 30 ans à ceux de l'état avec l'indéxation incluse.

36.Posté par emere cunning le 26/08/2014 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Privé, lui, a bénéficié de mesures de défiscalisation que certaines entreprises ont cumulées, de mesures d’incitation à l’embauche (DIJ, CIJ, SEPIA), à la formation, d’allègement des charges sociales (Autaeaeraa), sans parler des nombreuses aides et détaxes (carburant, alcools), j’en oublie un paquet. Mais ça n’est jamais assez pour ces boulimiques du fric, il leur faut tout le bras. Par contre, inutile de leur demander ainsi qu’aux commerçants de faire un effort et rajuster leurs marges qui font fuir les touristes, que ce soit dans la restauration, l’alimentation, la vente de biens tels que les voitures où l’on se rend bien compte des marges qu’ils se font en les important soi-même sans ces prix de gros dont ils bénéficient. Ils ferment tous à 19h ainsi que le week-end parce qu’ils n’ont pas besoin de s’investir outre mesure. Ne parlons même pas du service après vente inabordable voire inexistant comme pour les appareils ménagers, ils ne commandent plus à dessein et il ne vous reste plus qu’à racheter du neuf et jeter l’autre à peine utilisé. Et de constater que ceux qui se maintiennent sur le marché sont ceux qui font des efforts sur leurs prix et services. Bref, les effort...

35.Posté par emere cunning le 26/08/2014 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous ne pouvez nier que le ménage se fait petit à petit dans le Public. Le mammouth est, depuis un bout de temps, en cours de « dégraissage » (faite en dépit du bon sens sous le Taui d’ailleurs) et nous passerions à la cure d’amaigrissement que vous serez les premiers à rouspéter (il faut entendre d’ailleurs certains à la Poste et dans les services administratifs, et pourtant ça travaille, du moins maintenant). Beaucoup ont perdu quelques acquis tels l’ITR et les nouveaux arrivés ne bénéficient plus des mêmes avantages. Les fonctionnaires métros indexés (profs, magistrats et autres) ne sont pas de notre ressort et, aucune illusion à se faire de ce côté, cet argent récupéré par la France (en déficit grave) ne sera sûrement pas réinvesti chez nous alors que pour l’heure il est dépensé ici dans leur loyer et quotidien. Enfin, nos élus ont donné l’exemple quoi que disent certains, ils cumulent les portefeuilles, fonctionnent à cabinet réduit malgré ces lourdes responsabilités qui sont les leurs. Ils ont, de surcroît, accepté de baisser leurs indemnités, renoncé aux facilités telle la voiture de service pourtant nécessaire à certains ministres qui se déplacent régulièrement sur le te...

34.Posté par Machin le 26/08/2014 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Post 33 Tu as tout à fait raison. Il n'y a vraiment rien de compliqué pour relancer notre l'économie... juste une volonté politique.

33.Posté par Maito le 25/08/2014 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette histoire de salaires indexés dans le contexte actuel, il faut bien l'avouer, c'est carrément immoral. Je comprend parfaitement ceux qui en bénéficient de vouloir garder le titi coûte que coûte, mais franchement, là ca n'est plus possible.
La theorie Keynesienne de l'économie par l'investissement publique et par la consommation des ménages ne tient plus. Quand on à dépassé les normes en matière de prelevements fiscaux, quand il n'y a plus de pognon pour financer l'investissement publique, quand il n'y a plus de confiance et quand le chomage gagne tous les etages, il n'y a plus de consommation et tout s'ecroule. Nous assistons actuellement à l'écroulement du système. Pour nous en sortir il faut désindéxer les salaires du public,(état et pays), appliquer les mêmes grilles de salaires qu'en metropole, supprimer les taxes indirectes à l'importation ce qui nous permettra de réaliser une baisse de 30% de notre coût de la vie. Finalement, ce que les fonctionnaires auront perdu en laissant l'indéxation, ils le récupérent en améliorant leur pouvoir d'achat par la baisse generale du cout de la vie. Grâce à cette baisse, les touristes reviendront, l'activité commerciale repartira et la...

32.Posté par Popoti le 25/08/2014 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ LEFEBVRE,

Malheureusement, la fonction publique n'a que des droits et le privé que des devoirs (les premiers mis à part ceux exerçant dans les domaines médicaux et de sécurité, sont les parasites des seconds), ainsi va le monde.....

31.Posté par Machin le 25/08/2014 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Post 24 L'indexation en Polynésie n'a aucune justification (nous ne sommes plus au temps des colonies avec acheminement par bateau, sans eau ni électricité…).
Par contre c'est elle qui crée des prix élevés (il y en a qui peuvent payer, alors profitons en pour mettre les tarifs en conséquence…).
Quand aux fonctionnaires, pour une bonne partie, ils dépensent peu ici. Exemples : de "très" nombreux profs (et j'en connais pleins…) envoient 60 à 80 % de leur salaire en métropole pour s'assurer un retour radieux (maison, etc…), le dernier que j'ai vu partir, c'était carrément un appart à Miami (il est reparti à la Réunion)…
Et nos "chers" instits, locaux pour la plupart, qui investissent dans des logements en NZ ou à Hawaii et multiplient les voyages à Vegas ou LA.
L'argent de l'indexation et des sur-salaires rentre peu dans l'économie locale.
Les seuls à vraiment dépenser ici, ce sont les retraités qui touchent l'ITR et ont décidés de vivre ou retraite au soleil, et encore, pas tous.
Alors non, supprimer l'indexation n'équivaut pas à diminuer de 70% le flux d'argent qui circule dans le pays (au mieux l'indexation contribue pour 50 % à vos revenus, et vous n'êtes pas 100 % de la population a...

30.Posté par etienne le 25/08/2014 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quand même malheureux que l'on doive venir expliquer ici pourquoi cette proposition est immorale à savoir qu'une catégorie de personne (zone franche) doive travailler plus et gagner moins, pour payer une catégorie de personnes (les fonctionnaires) qui travaille moins et gagne plus !!!! Je caricature mais ce n'est pas loin de la vérité.

C'est encore plus malheureux que cette mesure vienne directement du responsable de la cherté en Polynésie.

Question, auriez vous quand même voté pour lui en 2013 si "sa solution promise" pour résorber le chômage était cette mesure? Pas sûr qu'il aurait gagné les élections !!!!

29.Posté par MR TARTONPION le 25/08/2014 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut arrêter de dire que ces personnes toucheront 120 000 F / mois,
ils toucheront 108 000 F / mois net.
TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER MOINS !
Voilà une façon de préparer le terrain pour embaucher des ouvriers asiatiques...

OUI , 100 000 F c'est mieux que rien, mais ce n'est pas ce genres de mesures qu'on attends d'un projet aussi pharaonique que Mahana Beach. Choisir le projet le plus cher, mais avec de la main d'oeuvre bon marché ??
entre 220 et 250 MILLIARDS , mais pas assez pour payer des ouvriers au SMIG normal ??
Au final ces travaux profiteront à qui au juste ????

28.Posté par LEFEBVRE le 25/08/2014 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Claude post 24.

Vous étes comique , vous ne voulez pas que l'on touche a votre revenu , mais cela ne vous dérange pas que l'on baisse le SMIC pour les autres !

27.Posté par tortue verte le 25/08/2014 07:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste une remarque : si la fonction publique garde des salaires indexés, et qu'en même temps on fait baisser le smic à 120 000, au bout d'un moment la société va exploser à cause d'une trop grande disparité et injustice dans les salaires (et ne me traitez pas de jalouse, la fonction publique j'en fais partie, mais là, s'ils font le smic à 120 000, je ne vois pas comment on peut continuer à justifier l'indexation).

26.Posté par juju le 25/08/2014 07:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'imagine que tous ceux qui disent "il vaut mieux 120.000 que rien du tout" vous êtes bien au chaud avec vos +500.000 par mois !!! Voiture de fonction ? Indexés ? Bref, comme d'hab, on gratte sur le dos des petits !!!!


2 milliards d'euros

2 milliards d'euros

2 milliards d'euros

2 milliards d'euros

25.Posté par Popoti le 25/08/2014 05:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Machin,
La parité officielle XPF / EURO : 1.000 franc cfp est égal à 8,38 euros,
un euro est égal à 119,3317422 francs cfp

24.Posté par Claude le 25/08/2014 04:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Machin, supprimer l'indexation des fonctionnaires équivaut à diminuer de 70% le flux d'argent qui circule dans le pays, les fonctionnaires dépensent ici et participent à l'économie ainsi qu'à un apport non négligeable pour la CST, alors réfléchissons avant de proposer des solutions de ce genre. Quand au SMIG il vaut mieux tout de même, durant les 3 ou 4 ans que vont durer les travaux, encaisser 120.000 frs que de passer son temps glander et à dépenser le peu d'argent émanant des aides en buvant de la bière devant chaque magasin.

23.Posté par Machin le 24/08/2014 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Post 16 Une "petite" erreur. Le smic horaire en métropole est de 1137.23 Fcfp, soit 172480 Fcfp mensuels (35 h/semaine en métropole). C'est à dire un smic supérieur de 28.5 % en métropole avec un coût de la vie 50 % moins élevé. Et on veut baisser le smic polynésien... Supprimons l'indexation des fonctionnaires d'état et les salaires corrélés des fonctionnaires territoriaux et on retrouvera des prix plus en adéquation avec notre smic (et du boulot pour beaucoup plus de monde).

22.Posté par Sam le 24/08/2014 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On aura beau reussir à construire tous les magnifiques batiments de Mahana Beach, mais tant que l'on sera parmi les 5 destinations les plus cheres du monde, avec un rapport qualité prix aussi mauvais, on n'aura personne pour le remplir.

1 2
Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus