Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Rugby à XV – Océania : La « sélection » gagne la Coupe de l’Océanie


Le rugby tahitien a toujours eu du mal dans une Océanie dominée par le monde anglo-saxon. Mais vendredi, la « sélection de Tahiti » a pu battre, pour la première fois, la sélection des îles Cook sur le score de 13 à 9, un très bon résultat pour Tahiti, sauf que…cette « sélection » n’est pas reconnue par le Pays, ni par la fédération polynésienne de rugby, la fédération délégataire.


Tahiti a battu Cook pour la première fois de son histoire © Ronnie Si'ulepo// Oceania Rugby
Tahiti a battu Cook pour la première fois de son histoire © Ronnie Si'ulepo// Oceania Rugby
En rugby à XV, Tahiti a du mal à se faire une place dans une Océanie majoritairement dominée par les anglo-saxons. Si l’on s’en fie au classement « World Rugby » mis à jour le 30 juillet, la Nouvelle Zélande est 1e, l’Australie est 4e, Fidji 10e, Tonga 13e, Samoa 16e, les îles Cook 48e, la Papouasie 67e, Guam 73e, Niue 87e et enfin Tahiti 91e mondial.
 
En septembre 2015, la sélection s’était faire remarquer en obtenant la 2e position lors de l’Oceania Cup, un tournoi à quatre équipes qui s’était déroulé en Papouasie, derrière le Pays organisateur mais devant les Samoa Américaines et les îles Salomon. Cette sélection avait pu compter sur plusieurs joueurs évoluant en métropole.
 
Sauf que, depuis, une scission est apparue au sein de la fédération tahitienne de rugby au moment du vote du bureau fédéral, qui intervient tous les quatre années. D’un côté le président sortant Charles Tauziet et de l’autre Apolosi Foliaki, celui qui allait devenir le président de la fédération officielle, la fédération polynésienne de rugby (FPR).

Les joueurs portent leur Pays dans leur cœur
Les joueurs portent leur Pays dans leur cœur
La FPR, la seule habilitée à constituer une sélection
 
Charles Tauziet est soutenu par Tauhiti Nena le président du comité olympique de Polynésie française (COPF), qui a aujourd’hui fondé son propre parti politique. Apolosi Foliaki allait quand à lui devenir le président de la nouvelle fédération officielle grâce à un dossier qui avait su convaincre le Pays, chargé de décerner les délégations de service public aux fédérations sportives.
 
La fédération polynésienne de rugby est aujourd’hui la seule habilitée à décerner les titres de champions de Polynésie, la seule également à pouvoir constituer une sélection de Tahiti, la seule à pouvoir s’appeler fédération de Polynésie ou de Tahiti. Cela n’a pas empêché la fédération « Tahitienne de rugby » de participer à cette Coupe de l’Océanie, profitant de la méconnaissance à l’extérieur des subtilités législatives de Polynésie française pour continuer son chemin.
 
Dernier rebondissement par rapport à cette situation, selon nos confrères de Tntv, « Lors de l’assemblée générale du 27 juillet, une majorité de fédérations sportives ont réclamé la convocation d’une assemblée générale du COPF pour approuver les statuts types du COPF et procéder dans un second temps à une réélection de son conseil d’administration. »

La "Sélection" a remporté l'Océania Cup 2017
La "Sélection" a remporté l'Océania Cup 2017
Un monde sportif pris en otage
 
Le monde sportif est aujourd’hui pris en otage par cette situation, entre un ministère des sports géré depuis peu par le Président du Pays lui même, figure de proue du « Tapura Huiraatira », et un comité olympique, censé représenter l’ensemble des fédérations sportives de Polynésie, avec à sa tête le président du nouveau parti « Tau Hotu Rau ». Le championnat de rugby local est amputé de certaines équipes (Arue, Paea), la sélection de Tahiti ne peut pas être optimale car privée de certains éléments.
 
Le match opposant Tahiti aux îles Cook s’est déroulé vendredi, fête de l’indépendance des îles Cook, largement favoris à domicile. Les joueurs tahitiens ont accompli un véritable exploit en marquant deux essais en première période, les îles Cook inscrivant leurs 9 points grâce à des pénalités. Le score n’a pas bougé en seconde période, scellant ainsi la victoire des Tahitiens.
 
Fidélité à un ancien système, méconnaissance de la situation réelle ? Les joueurs de cette « sélection » non reconnue par le Pays portent leur Pays dans leur cœur. Si certains joueurs évoluant à l’étranger sont présents, d’autres ont disparu de cette « sélection » depuis la sortie en Papouasie de 2015, notamment Teiva Jacquelain qui est passé professionnel et évolue dans le club du Top 14 de Grenoble ou Makalea Foliaki qui vient de signer au pôle Espoirs du RC Toulon. François Tardieu, qui a joué cette année avec la sélection nationale Seven’s, était également absent de cette « sélection ».
 
Au vu de cet excellent résultat, on peut espérer qu’une sélection pouvant compter sur la totalité des forces polynésiennes puisse faire mieux que cette 91e place au classement mondial, et puisse également jouer au mieux sa qualification éventuelle pour le Coupe du monde de rugby de 2019 au Japon. SB

Rédigé par SB le Dimanche 6 Août 2017 à 13:50 | Lu 2826 fois




Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits