Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Retard des travaux de la prison de Papeari : seuls 40 stagiaires pourront revenir en octobre



PAPEARI, le 03/06/2016 - La sénatrice Lana Tetuanui et la députée Maina Sage ont rendu visite ce vendredi aux 204 stagiaires polynésiens actuellement en formation à Agen, suite à leur réussite au concours d'intégration d’agents de surveillance pour le futur centre pénitentiaire de Papeari. L'occasion pour nos parlementaires polynésiennes de faire un point sur l'achèvement définitif des travaux de l'établissement et le retour échelonné des stagiaires au fenua.

La nouvelle prison de Papeari ouvrira ses portes en mai 2017, le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas a confirmé cela le 25 mai dernier aux élus polynésiens. Une confirmation que nos parlementaires polynésiennes, Lana Tetuanui et Maina Sage ont rapporté aux 204 stagiaires polynésiens en formation à l'école nationale de l'administration pénitentiaire d'Agen, située à plus de 700 kilomètres de Paris, ce vendredi.

Comme nous vous le relations il y a deux semaines, les conséquences de ce retard entraineront des modifications sur le retour de nos stagiaires polynésiens.

Dans un communiqué, la sénatrice Lana Tetuanui affirme que sur l'ensemble des stagiaires, seuls 40 pourront revenir au fenua dès le mois d'octobre pour compléter les effectifs de Nuutania.

Les 164 autres stagiaires "seront maintenus en activité en métropole avec une affectation ciblée par groupuscule dans différentes maisons d’arrêt métropolitaines avec l’objectif d’une préparation à leur future installation dans la nouvelle prison de Papeari."

Pour sélectionner les 40 stagiaires qui pourront revenir au mois d'octobre, les bons résultats seront décisifs, mais pas seulement. "Il y a aussi les critères sociaux et familiaux qui seront définis par le ministère".

Pour ceux qui resteront en métropole, leur retour sera programmé en fin d'année. D'ici là, le ministère de la justice devra par ailleurs leur trouver un logement près des structures pénitentiaires "et probablement pour certains d’entre eux avec une prise en charge de leur hôtel", assure Lana Tetuanui.

Durant leur rencontre avec les stagiaires, nos deux parlementaires savaient que la situation allait être délicate. Elles "avaient comme souci et objectif d’expliquer aux stagiaires polynésiens, ce retour en Polynésie en deux temps, et de faire preuve de bon sens afin de tirer parti de cette prolongation de stage pour les 164 restants et de mettre ainsi à profit leur formation au bénéfice de leur future affectation à la prison de Papeari", conclut le communiqué.

Rédigé par Corinne Tehetia le Vendredi 3 Juin 2016 à 11:48 | Lu 1986 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués