Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Repli de l'économie de la Nouvelle-Calédonie (IEOM)



Repli de l'économie de la Nouvelle-Calédonie (IEOM)
NOUMÉA, 7 juin 2013 (AFP) - L'économie de la Nouvelle-Calédonie, qui a bénéficié de plusieurs années d'euphorie sous l'impulsion de grands projets métallurgiques, connaît actuellement un ralentissement, a indiqué l'IEOM dans sa dernière note conjoncturelle.

"En 2012, la dégradation avait commencé mais sans véritable tendance. En 2013, cette dégradation est marquée", estime l'Institut d'Emission d'Outre-mer, au regard des données du premier trimestre de l'année.

L'IEOM constate que la plupart des indicateurs macroéconomiques témoignent d'un ralentissement de la demande intérieure.

La consommation des ménages est "atone", le nombre d'offres d'emploi est en repli de 18,8% par rapport au trimestre précédent et l'investissement des entreprises marque le pas, "signe d'un manque de confiance persistant des professionnels".

Le tourisme enregistre une baisse de 2,7% des visiteurs. L'agriculture, l'élevage et la pêche sont également en léger recul, seules les exportations de crevettes ont connu une petite augmentation.

En revanche, la production métallurgique de nickel est en hausse de 18,1%.

Contrairement à la Métropole et aux autres régions d'outre-mer, la Nouvelle-Calédonie, sous l'effet conjugué des transferts de l'Etat et du dynamisme de son industrie minière, jouit d'une bonne santé économique.

Sur les dix dernières années, cet archipel très autonome a connu une croissance moyenne de 3,4%.

La ralentissement actuel est le résultat de la fin des chantiers de deux gigantesques usines métallurgiques au nord et au sud de l'île d'environ 5 milliards de dollars US. Les unités sont toutes deux en production depuis 2013.

Ce repli traduit aussi l'inquiétude des acteurs économiques et de la population, à l'approche des élections provinciales de 2014, qui ouvriront le dernier mandat du processus de décolonisation de l'accord de Nouméa. Un référendum d'autodétermination doit avoir lieu entre 2014 et 2018.

Rédigé par () le Jeudi 6 Juin 2013 à 21:12 | Lu 989 fois






1.Posté par Jean pierre BEAULIEU le 07/06/2013 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben vouais !, j'ai pas mal d'amis, qui même si ils sont confiant de l'issue des territoriales et du vote d'autodétermination qui aura bientôt lieu (trois quatre ans c'est court) ont décidé de rester en stand by et de ne plus investir jusqu'à avoir des certitudes quand à l'avenir.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus