Tahiti Infos

Réouverture des frontières : Tahiti Tourisme tempère sur le 1er mai


Tahiti, le 13 avril 2021 - L’information de la réouverture des frontières polynésiennes au tourisme dès le mois de mai s’est répandue comme une trainée de poudre à travers le monde, après les annonces d’Édouard Fritch relayées par Tahiti Tourisme la semaine dernière. Jean-Marc Mocellin admet cependant que cette perspective demeure sujette à réserves.
 
Mercredi dernier, le président Fritch réaffirmait la volonté de la Polynésie française de voir ses frontières rouvertes aux touristes dès le 1er mai, et soulignait les assurances obtenues dans cette perspective du président de la République Emmanuel Macron, au cours d’un entretien à Paris le 30 mars. Tahiti Tourisme a publié le jour-même à la Une de sa newsletter un article sous le titre “Réouverture des frontières le 1er mai 2021 ” diffusé à l’ensemble de ses partenaires dans les 18 pays qui vendent la destination Tahiti et ses îles à travers le monde.
 
Bien que les conditions de cette réouverture demeurent encore aujourd’hui incertaines, “à partir du moment où le gouvernement a fait des annonces, il est clair que l’on est obligé de les relayer”, explique le directeur général de Tahiti Tourisme, Jean-Marc Mocellin à propos de la newsletter du 7 avril. Comme une trainée de poudre, l’annonce a été reprise au diapason sur le même ton tapageur par divers médias internationaux, à l’image de la rubrique spécialisée Tourisme du site Forbes qui relaye vendredi “Tahiti reopening official announcement”, ou à l’avenant Tourmag, l’Echo Touristique, Tour Hebdo, etc. qui donnent la même information à leur public francophone. La compagnie Air Tahiti Nui est entrée dans la danse vendredi 9 avril pour faire l’annonce à sa clientèle. Aujourd’hui la plupart des établissements hôteliers locaux emboitent le pas et le font savoir.

Mais ce luxe d’optimisme ne saurait occulter le chemin que doit encore accomplir la Polynésie française avant le 30 avril, pour être en position d’obtenir le feu vert de Paris à la réouverture en toute sécurité de ses frontières dès le mois de mai : gagner une immunité collective “suffisante” pour rassurer l’Élysée et Matignon ; définir un protocole sanitaire à la fois sûr et peu dissuasif pour les futurs touristes. Quarantaine ou pas ? Ouverture progressive des marchés ? Carnet vaccinal pour qui ? Test RT-PCR 72 heures avant l’embarquement, complété par un test antigénique à l’arrivée, et un autotest à J+4 ? A deux semaines de l’échéance, les précisions manquent.
 
La newsletter de Tahiti Tourisme mentionne mercredi dernier à ce titre qu’un “nouveau protocole sanitaire d’entrée sera détaillé dans les prochains jours”. Et cette mention, toujours bordée d’incertitudes, relativise l’ampleur et la fluidité du trafic touristique qui accompagneront une éventuelle réouverture de la Polynésie en mai. Un bémol qu’admet Jean-Marc Mocellin : “Les médias ont repris le titre principal, “Réouverture des frontières le 1er mai”. Mais l’article dit que l’on attend les précisions. (…) Les conditions d’entrée dans le pays sont encore à l’étude et doivent être validées dans les prochains jours. (…) Et cela peut aller très loin, des mesures sanitaires, des formalités d’entrées bien évidemment, jusqu’au choix des marchés ouverts ou pas. La volonté d’ouvrir au 1er mai reste valide. Mais savoir pour quel marché et à quelle date, cela reste encore à préciser. (…) Ce sera probablement un marché après l’autre”, estime le directeur général de Tahiti Tourisme un peu plus de 15 jours avant la date fatidique. Selon lui, les premiers touristes à fouler le sol polynésien pourraient être des Américains, “l’état sanitaire de la France étant ce qu’il est”. Mais tout cela reste encore très flou.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 13 Avril 2021 à 19:03 | Lu 7729 fois