Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Rattrapé par ses fréquentations, le drogué au pistolet craignait pour sa vie (MàJ)



Rattrapé par ses fréquentations, le drogué au pistolet craignait pour sa vie (MàJ)
PAPEETE, le 24 juillet 2017 - L'homme de 28 ans interpellé en début de semaine dernière vallée de Tipaerui en possession d'un Colt chargé, de 36 munitions et d'une forte somme d'argent a demandé un délai pour préparer sa défense. Maintenu en détention provisoire, il sera jugé le 14 août.

Placé en détention provisoire vendredi (notre édition de lundi) après 96 heures de garde à vue, il devait être jugé aujourd'hui en comparution immédiate. Mais le consommateur d'ice interpellé à scooter le 17 juillet dernier par la DSP, sur un banal contrôle routier vallée de Tipaerui, en possession de 6,6 millions de francs et armé et d'un pistolet chargé a demandé comme c'est son droit un délai pour préparer sa défense.

Le fond de l'affaire n'a donc pas été évoqué en attendant l'audience à venir, mais son avocate a néanmoins tenu à préciser au tribunal que si l'homme s'était armé, c'est "qu'il craignait pour sa vie". Ancien petit trafiquant récemment sorti de prison, il aurait été approché et agressé par d'anciennes fréquentations du milieu qui lui aurait volé une partie de l'argent qu'il avait mis à gauche avant d'aller à Nuutania. Le prévenu respecterait par ailleurs les obligations de sa libération conditionnelle. "Il a pris un bon départ, il a vu le médecin, trouvé un travail, mais on ne sort pas comme ça de cette addiction, son passé l'a rattrapé".

"On ressort très difficilement de ce milieu, c'est quelqu'un qui consomme encore et qui a peur pour lui", a ajouté son avocate. "C'est un milieu très trouble, on lui a proposé cette arme et il l'a acceptée craignant pour son intégrité physique". Son client, maintenu en détention provisoire, sera jugé le 14 août prochain "le temps qu'il fasse le tri entre ce qu'il peut ou ne peut pas dire".

Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 24 Juillet 2017 à 17:29 | Lu 4238 fois

Tags : ARME, ICE, TRAFIC





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 07:48 Les syndicalistes ne lâcheront rien

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués