Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Rachat de terre en Australie par des étrangers: création d'un registre national



Rachat de terre en Australie par des étrangers: création d'un registre national
SYDNEY, 23 oct 2012 (AFP) - L'Australie va créer un registre national répertoriant les détenteurs étrangers de terre agricole australienne, a annoncé mardi la chef du gouvernement, alors qu'une partie du monde rural s'inquiéte de la vente de terres, à des Chinois notamment.

"Le registre donnera à la communauté une vision plus complète de la taille et de la localisation des surfaces agricoles détenues par des propriétaires étrangers", a déclaré la Premier ministre Julia Gillard.

Des responsables politiques du parti conservateur (opposition) dans les circonscriptions rurales ont mis en garde récemment contre la vente de terres agricoles à des étrangers, dont les Chinois, premiers partenaires commerciaux de l'Australie.

Dernier motif de grogne: la vente cet été de la plus grande plantation de coton d'Australie, la Cubbie cotton station (est du pays), à des investisseurs chinois.

Mais Julia Gillard a souligné mardi que les investissements étrangers dans l'agriculture australienne n'étaient "pas quelque chose de nouveau" et qu'ils restaient fortement minoritaires.

"Ca a aidé à bâtir l'agriculture australienne ces 200 dernières années et il est important pour l'avenir que nous cherchions à renforcer notre production et notre sécurité alimentaires", a-t-elle déclaré devant des agriculteurs à Canberra (sud).

Selon un rapport publié en début d'année, quelque 89% des terres agricoles du pays appartiennent à 100% à des propriétaires australiens et 6% supplémentaires sont détenus à majorité par des propriétaires australiens.

Ce rapport, réalisé par l'agence gouvernementale de développement et de recherche des industries rurales, indique aussi que la moitié des groupes présents dans les secteurs du blé, des produits laitiers, du sucre et de la viande, sont aux mains de propriétaires étrangers, après plusieurs grosses opérations de rachat ces dernières années.

Lundi, le géant américain du négoce et de la transformation des matières agricoles Archer Daniels Midland (ADM) a ainsi proposé plus de 2 milliards d'euros au groupe céréalier GrainCorp, pour bénéficier de sa position stratégique proche de l'Asie et de ses marchés.

"Toutes mesures pour rajouter des obstacles aux investisseurs étrangers et réduire l'arrivée d'investissement étranger dans l'agriculture australienne affecteraient de manière négative les performances du secteur", estimait le rapport de l'agence gouvernementale.

Les exportations du secteur agricole australien dépassent les 30 millliards de dollars australiens (23,71 milliards d'euros) par an, un chiffre qui devrait croître en raison de la hausse du niveau de vie des voisins asiatiques de ce pays de l'Océanie.

mfc-fmp/mpd

Rédigé par () le Mardi 23 Octobre 2012 à 05:40 | Lu 497 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués