Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Quelle est la réglementation pour la langouste ?



Chaque année, plus de 10 tonnes de langoustes sont pêchées en Polynésie.
Chaque année, plus de 10 tonnes de langoustes sont pêchées en Polynésie.
PAPEETE, le 3 décembre 2018 - La langouste, mets très prisé par les Polynésiens durant les fêtes de fin d'année. Depuis 2012, le ministère en charge de la pêche a modifié la période d’interdiction de la pêche, qui était auparavant de novembre à janvier, et qui est maintenant, de février à avril. Outre la modification de la période, la taille minimale du crustacé pêché est passée de 18 à 20 cm.

Cela fait six ans que la pêche à la langouste est ouverte durant les fêtes de fin d'année. "Avant 2012, elle était interdite du 1er novembre au 31 janvier. Donc, il fallait consommer des langoustes importées", explique Arsène Stein, chargé de projet à la Direction des ressources marines et minières (DRMM).

Et importer des langoustes n'est pas la meilleure solution, si on veut développer notre pays économiquement. "Nous savons tous que malgré la réglementation, beaucoup de gens voulaient manger de la langouste locale, ce qui incitait certains pêcheurs à satisfaire leurs besoins. Même au marché de Papeete, on vendait de la langouste en cachette", indique Arsène Stein.

Et de rajouter : "On a fermé la pêche entre novembre et janvier, parce qu'on pensait que les langoustes pondaient leurs œufs uniquement pendant ces mois, et il fallait donc la protéger au maximum."

En réalité, des études ont démontré, ce qui corrobore l’avis des pêcheurs, "que la langouste pond toute l'année, mais plus massivement pendant l’été austral (fin d’année)." Du coup, la pêche est, aujourd’hui, autorisée de mai à janvier et interdite de février à avril. Les pêcheurs dans leur ensemble étaient bien sûr contents de cette mesure, et en compensation, une contrainte a été imposée avec la taille minimale de 18 cm qui est passée maintenant à 20 cm.

Une autre consigne à ne pas négliger concerne les langoustes qui portent des œufs. "S'il y a des œufs, les pêcheurs doivent relâcher la langouste dans la mer pour qu’elle puisse pondre normalement. Il y a des petits tricheurs qui brossent les œufs pour pouvoir les vendre. Mais en faisant cela, ils empêchent le bon renouvellement des stocks de langouste", prévient le chargé de projet à la DRMM.

Pour celles et ceux qui ne respectent pas la règlementation, la sanction relève d’une contravention de 5ème classe avec une amende de près de 180 000 francs, assortie en théorie d'une peine de prison. "Le procureur décide de la suite à donner, soit c'est un rappel à la règlementation, soit l’affaire est jugée par le tribunal compétent".

Et contrôler un pays aussi vaste que la Polynésie, n'est pas évident. Les agents de la Direction des ressources marines et minières comptent bien évidemment sur la participation des pêcheurs. "Ce qu'on essaye de faire petit à petit et on sait que cela va prendre du temps, c'est de faire en sorte que ce soit les pêcheurs eux-mêmes qui se rendent compte qu'il ne faut pas faire n'importe quoi. Et s'ils voient des personnes enfreindre la règlementation, ils doivent comprendre que cela va impacter négativement sur leur business à terme. Jusqu'à aujourd'hui, la délation des fraudeurs n’est pas dans les mœurs mais il faut espérer que cela change progressivement", souligne Arsène Stein.

Si on veut continuer à manger de la langouste, il est bon que tout le monde prenne conscience de l'importance à préserver l'espèce en respectant les mesures de la réglementation. Chaque année, ce sont plusieurs dizaines de tonnes de langoustes qui sont pêchées et donc consommées au fenua, et les consommateurs les plus nombreux sont à Tahiti.
 

Bon à savoir

D'autres espèces marines sont également surveillées de très près

- Le crabe vert ou "upai" ne peut être pêché de novembre à janvier. Le reste de l'année, ils doivent au moins mesurer 12 cm.
- La cigale de mer ou "tiane'e" ne peut être pêchée de novembre à janvier. Le reste de l'année, elles doivent au moins mesurer 14 cm.
- La squille ou "varo" ne peut être pêchée de novembre à janvier. Le reste de l'année, la squille doit au moins mesurer 18 cm.
- Le burgau ou "ma'oa taratoni" et le troca ne peuvent être ramassés, sauf dans le cadre d'une exploitation organisée par le comité de surveillance de la commune. Mais la période, le quota, les tailles ainsi que les modalités de commercialisation sont fixés par le conseil des ministres.
- Le bénitier ou "pahua" peut être pêché à tout moment de l'année, mais sa taille doit au moins atteindre 12 cm.
- La perche de rivière ou "nato" ne peut être pêchée de novembre à février. En dehors de cette période, la perche peut être pêchée si elle mesure au moins 12 cm.
- La chevrette ou "'oura pape" ne peut être pêchée de novembre à février. Le reste de l'année, la chevrette doit mesurer au moins 6 cm, avant d'être pêchée.
 


Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 3 Décembre 2018 à 16:24 | Lu 4731 fois

Tags : DRMM, LANGOUSTE, PECHE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués