Tahiti Infos

Quatre ajustements aux aides de crise de l'État


Tahiti, le 13 décembre 2021 – Le haut-commissariat a annoncé ce week-end quatre ajustements aux aides anti-crise Covid de l'État pour le fonds de solidarité, la prise en charge des coûts fixes et les prêts garantis par l'État.
 
Maintenues à l'identique pour le mois d'octobre, les aides de l'État initiées dès le début de la crise Covid (FSE, coûts fixes et PGE) ont également été réajustées sur la période pendant laquelle la Polynésie française a été durement touchée par l'épidémie et ses conséquences. Quatre ajustements s'ajoutent aux dispositifs actuels. Accrochez-vous :
 
- Fonds de solidarité (FSE) : En complément du dispositif mis en place pour aider les entreprises contraintes à la fermeture ou dont l'activité a été touchée par la crise, les sociétés de moins de 50 salariés des "secteurs protégés" (liste disponible sur le site du haussariat) qui ont enregistré une baisse de plus 50% de leur chiffre d'affaires "entre juillet et octobre 2021", et qui ont touché l'aide minimale de 180 000 Fcfp mais pas le FSE sur cette période, pourront bénéficier d'une aide égale à 20% du chiffre d'affaires dans la limite de 24 millions de Fcfp. L'aide sera versée en février 2022.
 
- Coûts fixes rebond : Le dispositif de prise en charge des coûts fixes des entreprises ne sera pas renouvelé au-delà du mois d'octobre, mais une nouvelle aide "coûts fixes rebond" –limitée à 10 millions de Fcfp par groupe– pourra bénéficier aux entreprises créées avant 2019 qui ont perdu au moins 50% de chiffre d'affaires et qui ont au choix : subi une interdiction d'accueil du public au moins un mois entre janvier et octobre 2021 ou sont classées dans la liste des secteurs protégés (liste disponible sur le site du haussariat).
 
- Coût fixes rebond nouvelle entreprise : Même dispositif mais pour les entreprises créées entre le 1er janvier 2019 et le 31 janvier 2021. Il était visiblement trop simple de ne créer qu'une seule catégorie…
 
- Prêts garantis par l'État (PGE) : Les PGE aux entreprises qui devaient initialement prendre fin en juin 2021 sont prolongés jusqu'en juin 2022.
 
Pour ceux qui ont suivi jusqu'au bout, il y a encore plus de détails sur le site du haut-commissariat.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 13 Décembre 2021 à 16:51 | Lu 1232 fois