Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Qatargate : Reynald Temarii en garde à vue



PAPEETE, 29 novembre 2017 - Reynald Temarii a été placé en garde à vue mercredi, dans le cadre d’une enquête menée par le parquet national financier en lien avec les conditions d’attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022 par la Fifa.

L’information a été révélée mercredi par nos confrères de Radio 1. Reynald Temarii, ancien vice-président de la Fifa et de la confédération océanienne de football, a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête ouverte en avril dernier par le parquet national financier pour des soupçons de "corruption privée", "association de malfaiteurs", "trafic d’influence et recel de trafic d’influence". Les investigations concernent l’attribution par la Fédération internationale de football (Fifa) des Coupes du Monde 2018 et 2022, respectivement à la Russie et au Qatar.

Reynald Temarii a été suspendu en mai 2015 sur décision de la commission d'éthique de la Fifa, de "toute activité liée au football aux niveaux national et international pour une durée de huit ans" pour avoir accepté, en 2010, 305 640 euros (36,5 millions Fcfp) du Qatari Mohamed Ben Hammam afin de couvrir ses frais de procédure devant les instances disciplinaires de la Fifa.

Contacté en avril dernier, Reynald Temarii se disait "serein" : "J'ai été entendu par la DSP (Direction de la sécurité publique, à Papeete, NDLR) en 2015. J'ai remis tous les documents qui sont en ma possession et qui attestent qu'il n'y a jamais eu de corruption dans l'affaire qui me concerne", avait-il défendu. "(…) Mon discours n'a jamais changé : en aucune manière ce soutien financier (les 36,5 millions Fcfp du Qatari Mohamed Ben Hammam, NDLR) n'a été lié à une quelconque contrepartie. Je sais ce que j'ai fait !"

L'enquête cherche au contraire à savoir dans quelle mesure cette aide financière aurait pu être versée à Reynald Temarii en contrepartie d'un vote favorable à la candidature du Qatar pour la coupe du Monde de football 2022.

Rédigé par JPV le Mercredi 29 Novembre 2017 à 16:27 | Lu 4009 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués