Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Punaauia : un projet de 97 logements à Tetavake



Le projet prévoit la construction de trois bâtiments. Cela représentera 97  logements : 36 logements de type T2, 48 logements de type T3 et 13 logements de type T4.
Le projet prévoit la construction de trois bâtiments. Cela représentera 97 logements : 36 logements de type T2, 48 logements de type T3 et 13 logements de type T4.
PUNAAUIA, le 18 mars 2019. Un projet prévoit la construction de 97 logements, répartis sur trois bâtiments, à Tetavake, à Punaauia. L’étude d’impact sur l’environnement de ce programme est consultable à la mairie de Punaauia et au service de l’urbanisme de Papeete. Il ressort du dossier que c’est un « site complexe (ancien remblai de forte épaisseur, comblement d'un talweg, versants très pentus, présence de blocs, déblai de grande hauteur...) ».


L'étude d'impact sur l’environnement du projet « Les jardins de Tetavake » est consultable depuis ce lundi et ce jusqu'au 18 avril à la mairie de Punaauia et au service de l'urbanisme de Papeete.
On apprend dans ce dossier que ce projet porté par la société Imagine Promotion prévoit la construction de trois bâtiments. Au total, cela représentera 97 logements : 36 logements de type T2, 48 logements de type T3 et 13 logements de type T4. Chaque bâtiment possédera une aire de jeux et de détente constituée de terrasse, d'une piscine et d’un cheminement depuis le deck vers la rampe d’accès. Ce cheminement sera traité comme un parcours sportif.
Sont aussi prévues 132 places de parking couvert et 26 places en extérieur. La construction du projet prendra environ 22-26 mois. Le maître d’œuvre est le cabinet d’architecture Tropical architecture, le promoteur est la société Imagine Promotion.

« Le projet se situant sur un relief montagneux assez complexe, le maître d'ouvrage a d’ores et déjà prévu le suivi du chantier de terrassement par un géotechnicien afin de réagir immédiatement et de manière adaptée à toute déstabilisation et tout imprévu éventuel pouvant se produire lors de la phase de terrassement », lit-on dans le dossier. « Le maitre d’ouvrage a souhaité la réalisation d’une étude de niveau G2 AVP avec une analyse complète des risques liés au projet dans un site complexe (ancien remblai de forte épaisseur, comblement d'un talweg, versants très pentus, présence de blocs, déblai de grande hauteur...). »

L’étude insiste notamment sur « la nécessité d’utiliser pour l’enrochement des blocs de roche de bonne qualité (ni friable, ni fissuré), de forme régulière (…) et de masse suffisante. Les remblais arrière mis en place par couches successives soigneusement compactées. Le point principal pour assurer la pérennité de l’ensemble remblai/enrochement concerne la gestion des eaux de ruissellement qui devront être captées dans un caniveau relié à un réseau exutoire, avec rejet dans le réseau EP existant en bord de route d’accès ou vers un exutoire naturel ».

Le document poursuit : « Il est nécessaire dès maintenant de prévoir un budget consacré à la sécurisation du versant vis-à-vis du risque chute de blocs par des barrières grillagées amont de classe 2 au minimum des grillages plaqués sur talus de déblai si les terrains rencontrés sont très fracturés et sensibles à l’érosion (ce qui est probable car rencontré sur les talus en déblai de la résidence Vai Hau) ».

L’aménagement du site va donc nécessiter des aménagements très particuliers. D’autant plus que « lors de la réalisation (du) remblai (dont la stabilité en l’état n’avait pas été validée lors de sa réalisation), il n’a jamais été envisagé de venir y réaliser des terrassements en déblai », rappelle le dossier de l’étude d’impact, réalisée par le bureau d’études CAPSE PF. « Il était prévu à la réalisation de futurs remblais à l’aval afin de buter ce remblai et d’y réaliser un lotissement avec des plateformes sensiblement horizontales et à niveaux décalés comme les lotissements Miri ou Pamatai Hills. »

L’étude géotechnique rappelle aussi « la nécessité absolue de sécuriser cette zone de remblai vis-à-vis des risques de crues et de débordement des ouvrages hydrauliques en amont, ce qui serait catastrophique pour les remblais et les talus de la future voie d’accès. Il sera nécessaire avant tous travaux de terrassement, de combler les affouillements à l’origine des cavités en surface. »

Le projet « Les jardins de Tetavake » sera construit près de la résidence Vai Hau, derrière la mairie de Punaauia.
Le projet « Les jardins de Tetavake » sera construit près de la résidence Vai Hau, derrière la mairie de Punaauia.
Le dossier consultable par tous indique que « Le maître d’ouvrage s’engage à respecter toutes les remarques et précautions indiquées dans le rapport géotechnique et à faire suivre les terrassements par un géotechnicien afin de déterminer précisément les modes de protection à mettre en œuvre. »

Le public est appelé à écrire ses remarques sur ce projet dans le registre avant le 18 avril.


Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 18 Mars 2019 à 16:00 | Lu 3694 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Août 2019 - 21:32 Les grévistes veulent durcir le mouvement

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués