Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Punaauia - Redevances impayées: confusion après l'envoi des courriers



Un groupement d’huissiers a été mandaté par la Trésorerie des îles du Vent, des Australes et des archipels (Tivaa) pour recouvrer les redevances communales de Punaauia impayées pour les exercices 2014 à 2016".
Un groupement d’huissiers a été mandaté par la Trésorerie des îles du Vent, des Australes et des archipels (Tivaa) pour recouvrer les redevances communales de Punaauia impayées pour les exercices 2014 à 2016".
Des administrés de Punaauia ont reçu ce mois-ci des lettres de rappel pour des redevances impayées. Si certains n'ont pas payé à temps leurs factures d'eau et de déchets, d'autres ont bien payé leurs factures.  Pour ceux-là, "ne paniquez pas. Nous ne sommes pas en train de vous réclamer un nouveau paiement", souligne la mairie. Explications.

Teva (*) a eu la mauvaise surprise de découvrir lundi dans sa boite postale une "lettre de rappel pour redevances impayées". Le montant frôle les 100 000 Fcfp. Cette missive contrarie Teva. En bon administré, il paye pourtant régulièrement ses factures. Il est d'autant plus contrarié que le courrier demande de "procéder au règlement de la somme due avant le 27 juin". La lettre, signée par le maire de Punaauia, date en effet du 11 juin. Mais il n'a pas été relevé son courrier pendant quelques jours. Cette lettre précise que si le règlement n'est pas effectué, Teva pourrait "faire l'objet d'une procédure de recouvrement". "Toutefois, si le paiement des sommes en cause a déjà été effectué, je vous remercie de considérer cette lettre de rappel comme sans objet", ajoute ce courrier.

A la maison, Teva parle de ce courrier à sa femme qui contacte la mairie. Au fare oire, on reconnaît que depuis deux semaines, qu'entre les radiations scolaires et ce rappel pour factures impayées, la régie est bien occupée.

Contactée, la mairie nous explique qu'un "groupement d’huissiers, mandaté par la Trésorerie des îles du Vent, des Australes et des archipels (Tivaa), s’est vu confier le recouvrement des redevances communales impayées pour les exercices 2014 à 2016". "Les paiements effectués auprès de ces huissiers ont ensuite été envoyés à la Tivaa pour être traités puis être injectés sur leur logiciel", ajoute la mairie. "Il faut savoir que chaque mois nous recevons de la Tivaa des fichiers d’encaissement à émarger et portant sur les opérations d’encaissement réalisées par la Tivaa durant le mois précédent."

Depuis le début de l’année 2018, les opérations d’encaissement du groupement d’huissiers parviennent au fur et à mesure de leur validation par la Trésorerie au travers de ces fichiers d’encaissement. Les agents de la mairie de Punaauia rapportent ensuite ces mouvements sur leur logiciel. "Malheureusement, à la date d’émission de notre lettre de rappels, toutes ces opérations d’encaissement du groupement d’huissiers ne sont pas encore reportées dans nos fichiers", indique la mairie avant de préciser : "malgré tout, la commune a pris le parti d’éditer ces lettres de rappels. Car lors du lancement de la procédure l’année dernière, nombreuses ont été les protestations de nos administrés reprochant à la commune de ne pas les avoir avertis de cette procédure nouvelle."

Si bien que certaines lettres de rappel ont été éditées alors que les sommes ont bien été réglées. "Ces rappels n’ont pas lieu d’être", confirme la mairie. "Lorsque vous avez réglé à l’huissier des sommes qui vous sont de nouveau réclamées pour les années 2014 à 2016, ne paniquez pas. Nous ne sommes pas en train de vous réclamer un nouveau paiement, votre règlement est pris en compte mais l’information ne nous est pas parvenue", explique la mairie. "Il nous faudra attendre les émargements de la Tivaa pour mettre à jour nos fichiers. Ceci n’est qu’une histoire de temps."

En revanche, ceux qui ont des retards de paiement pour 2014, 2015 ou 2016 doivent le faire avant ce 28 juin à la Trésorerie.  Pour les personnes qui se voient réclamées des sommes pour 2017, à celles-là il faut signaler que vous avez jusqu’au 28 juin pour vous mettre en règle auprès de la commune. Passé ce délai, les impayés de 2017 seront confiés au groupement d'huissiers et vous aurez à supporter une majoration de vos créances.

(*) le prénom a été modifié



Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 28 Juin 2018 à 01:17 | Lu 1396 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Octobre 2018 - 09:29 Le débarcadère de Rimatara en travaux

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués