Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Projets routiers à Fidji : des fonds asiatiques pour financer



Filimoni Waqabaca, directeur des finances (photo fijilive)
Filimoni Waqabaca, directeur des finances (photo fijilive)
SUVA, mardi 27 novembre 2012 (Flash d’Océanie) – L’annonce, la semaine dernière, du budget 2013 par le Contre-amiral Premier ministre Franck Bainimarama, a fait la part belle à un vaste programme de reconstruction et de remise à niveau des routes et des ponts de l’archipel, qui devrait être essentiellement financé par des fonds asiatiques.
Selon le ministère fidjien es finances, plus de deux cent cinquante millions de dollars fidjiens (près de 110 millions d’euros) seront empruntés pour ces travaux devenus indispensables, certains ponts ayant ces dernières semaines dû être complètement fermés à la circulation, y compris en plein centre de la capitale Suva.

Ces sommes devraient être remboursées sur une période de « quinze à vingt ans », a déclaré le directeur des finances Filimoni Waqabaca à la radio nationale privée Legend FM.
Plusieurs tranches sont concernées : l’une, pour environ quatre millions d’euros, entre dans le cadre d’un programme de la Banque Asiatique de Développement (ADB).
Pour la réfection de la route de ceinture de l’île principale (partie Ouest), les quarante millions de dollars fidjiens (17 millions d’euros) proviennent d’un prêt de la banque Export-Import (EXIM) de Malaisie, selon les mêmes sources.

Ce même établissement prête aussi pour financer les travaux d’un autre tronçon de 80 millions de dollars fidjiens (34,5 millions d’euros) dans la région de Nabouwalu/Dreketi.
Un autre programme, dans la zone environnant la ville de Sigatoka (non loin de Nadi et de son aéroport international, à l’Ouest de l’île principale de Viti Levu), porte sur 9,5 millions d’euros provenant d’un prêt de la banque EXIM de Chine, tout comme une autre portion Buca bay/Moto (10 millions d’euros).

Le jour de l’annonce du budget 2013, jeudi 22 novembre 2012, le gouvernement fidjien signait par ailleurs l’octroi des marchés des travaux avec trois entreprises néo-zélandaises, désormais responsables de la maintenance des infrastructures routières existantes, dans le cadre d’un privatisation partielle du service gouvernemental des travaux publics.
Chacune des trois sociétés néo-zélandaises a signé un contrat de cinq ans avec le gouvernement de Suva.

Au total, dans le budget 2013, un montant sans précédent de 422 millions de dollars fidjiens (182 millions d’euros) est réservé aux ponts et chaussées, soit 182 millions de dollars de plus que l’année précédente.
Ce budget inclut la remise en état d’une trentaine de ponts à travers l’archipel, dont certains devront être purement et simplement démolis, puis reconstruits.

La restructuration des travaux publics devrait entraîner à terme le départ de plus d’un millier de fonctionnaires, dont 70 pour cent ont reçu des indemnités, mais pas les trois cent autres.
Un processus est désormais en cours pour permettre aux ex-fonctionnaires de postuler à nouveau dans le cadre des nouvelles structures de cette Fiji Roads Authority.

pad

Rédigé par PAD le Mardi 27 Novembre 2012 à 05:32 | Lu 367 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués