Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Projet aquacole : Hao qui rit, Makemo qui pleure



A gauche, Théodore Tuahine, le maire de Hao ; à droite Félix Tokoragi, le maire de Makemo.
A gauche, Théodore Tuahine, le maire de Hao ; à droite Félix Tokoragi, le maire de Makemo.
PUNAAUIA, le 19 mai 2014. Les deux atolls des Tuamotu, Hao et Makemo distants de 350 km ont été au cœur, au cours des derniers mois, des projets de développement d’une ferme aquacole avec les investisseurs chinois du groupe Tian Rui. Finalement, Hao l’atoll, le plus au sud, semble emporter la finale. Makemo qui a vu sa chance tourner, regrette ce choix.

Les deux très jeunes tavana de Hao et Makemo (34 et 30 ans) étaient tous deux à Tahiti la semaine dernière. Pour ces petits nouveaux en politique, le passage par le Syndicat de promotion des communes de Polynésie française (SPCPF) était une étape importante. Assis presque côte-à-côte, et séparés seulement sur le même rang de l’amphithéâtre A1 par deux autres maires, Félix Tokoragi, l’élu de Makemo et Théodore Tuahine, l’élu de Hao ont suivi la séance de travail avec assiduité. Les deux jeunes élus orange qui entament tous les deux leur carrière en politique par un poste de tavana, se connaissent bien et s’apprécient «nous sommes de très bons copains» assure Théodore Tuahine.

Pourtant entre ces deux jeunes élus, une entaille profonde est en train de grandir ; de celle sur laquelle ni l’un ni l’autre n’ont vraiment de prise. Le vaste projet de ferme aquacole porté par des investisseurs chinois vient de changer, in extremis, de destination finale et a glissé ainsi de Makemo vers le sud et Hao. Des tergiversations et un changement de cap qui ont bien du mal à être acceptés à Makemo. «J’ai appris que le projet repartait à Hao le vendredi 9 mai par les médias, nous étions alors en pleine réunion du conseil municipal. Cette délocalisation a créé un grand choc. Nous n’avons pas été tenu informé de cette éventualité». Le lendemain, la population s’est réunie «il y avait beaucoup de colère. Ce changement de localisation a été vécu comme un manque de respect» poursuit Félix Tokoragi.

Depuis ce coup de tonnerre qui a vu l’atoll de Makemo retomber dans une certaine inertie, sans grand projet de développement, le jeune tavana a tenté d’en savoir plus et de prendre contact avec le gouvernement polynésien, sans succès, «en tant que maire, je n’ai rien à me reprocher, c’est au territoire et aux investisseurs chinois de venir expliquer à la population, la décision qui a été prise. Mais si la ferme aquacole doit se faire ailleurs qu’à Makemo, il ne nous reste qu’à respecter ce choix». Vendredi dernier, dans le grand amphi de l’Université de Punaauia, le tavana de Makemo a pu côtoyer à la fois Tearii Alpha, le ministre des ressources marines et Gaston Flosse, le président du Pays mais il n’a pas tenté alors d’en savoir plus : «on ne mélange pas les sujets» conclut-il.


Le message est nettement moins résigné bien entendu dans la bouche de Théodore Tuahine, le tavana de Hao. Il faut dire que tout s’est précipité pour lui en quelques jours. Au tout début de mai, il perçoit des rumeurs sur un possible déplacement des investisseurs chinois, venus pour finaliser le projet de ferme aquacole, jusque sur son île. Le 3 et le 4 mai, le président Gaston Flosse en personne et les investisseurs chinois étaient finalement en déplacement à Hao «il a fallu que j’appelle le protocole» détaille Théodore Tuahine. Il reste encore très prudent sur la localisation finale de la ferme aquacole sur son atoll de Hao. «Je ne suis pas encore certain que ce projet vienne chez moi» avance-t-il. C’est dans le courant de cette semaine que la décision devrait être finalisée lors d’un Conseil d’administration, selon un communiqué de presse publié par la Présidence le 9 mai dernier. Il rappelle, qu’à l’origine, ce vaste projet d’aquaculture avait été prévu pour Hao, «j’avais été surpris d’apprendre qu’il aille à Makemo» dit-il en souriant. Le maire de Hao balaye rapidement les critiques formulées sur la pollution de son île, ex base arrière du CEP (centre d'expérimentation du Pacifique) et de ses essais nucléaires. «Moi je dis que Hao a un lagon encore sain, à part quelques carcasses de véhicules à retirer. J’ai 34 ans et j’ai toujours mangé du poisson du lagon sans problème. Le lagon n’est pas pollué. Quant à la ciguatera elle existe partout, il suffit de faire attention aux espèces que l’on pêche».

Théodore Tuahine met en avant les atouts de son île et particulièrement ses équipements avec le quai et la piste de l’aérodrome, comme il l’a fait avec les investisseurs chinois. «Nous croyons fortement que ce projet va venir à Hao, d’ailleurs 100% de la population l’a accepté» poursuit-il. Il ne resterait que «quelques soucis » de foncier à régler. En l’occurrence, la Tian Rui Investment aurait besoin de 25 hectares pour ses infrastructures sur place «nous sommes en train de voir comment peut se faire l’attribution de terres de la commune vers le Pays» déclarait Théodore Tuahine.


Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 19 Mai 2014 à 16:42 | Lu 2779 fois







1.Posté par etienne le 20/05/2014 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hao n'a pas change en 2 ans, et pourtant les chinois se sont portes sur Makemo avec un certains Michel Yip comme tavana, et puis Yip n'est plus tavana et la comme par hasard, on redecouvre les atouts de Hao...Faut vraiment etre un noeunoeud pour ne pas sentir les magouilles du gouvernement.....comme "a la belle epoque"

2.Posté par Vince le 20/05/2014 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toute façon d'ici quelques années l'atoll qui aura été choisi par les chinois s’apercevra que son lagon est dévasté par la pollution liée à l'aquaculture. Les chinois se fichent totalement de l'environnement, et surement encore plus quand ils ne sont pas chez eux !
Regardez les conséquences des élevages de saumons en Norvège, y'a de quoi avoir très peur !!

3.Posté par tupai le 20/05/2014 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en Norvège les poissons sont dans des fjords, profonds et moins alimentés en eaux nouvelles, les passes des lagons créent des rentrées et des sorties d'eau bien plus fortes
quant au modèle d'exploitation, il faudrait au moins que le pays garde un droit de regard

4.Posté par Xenos le 20/05/2014 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme le dit très bien Vince, Makemo vient en fait d'être sauvé. Par contre, je plains Hao et ses habitants.

Il n'y a qu'à voir le désastre écologique provoqué par ces élevages partout où ils ont été entrepris. Sans compter que le poisson ainsi produit est à peine consommable (antibiotiques, pesticides, mercure, antifongiques).

Les Chinois n'ont rien à faire de la pollution. Même chez eux, alors ici....

En Afrique, la révolte gronde déjà là où ils ont pris pied.

5.Posté par xxl le 20/05/2014 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il m'avait paru surprenant que les Chinois fassent le choix de Makemo qui n'a ni infrastructure ni route, ni grand quai, je suis anti Oscar et pourtant sur ce coup la il faut bien reconnaître que c'est lui qui avait raison; Foster avait même juré les grands dieux que le lagon était sain, reniant en cela ce qu'il avait dit 8 mois avant.
Bon maintenant le problème du foncier, ce serait bien qu'il puisse se régler sans expropriation puisque les Chinois ne seraient que locataires.
Pour ce qui est des pollutions marines, j'ai bien peur par contre qu'ils ne puissent pas y échapper les Chinois étant loin très loin d’être des écolos.

6.Posté par MEITAI JEAN le 20/05/2014 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est certain d'après les explications clairs de Tavana Tuahine: Hao a déjà l'infrastructure en terme de transformation puis d'acheminement vers l'extérieur de plus la population de Hao se dit favorable au projet aquacole.
Néanmoins il reste la question des terres en sommes 25 hectares à trouver, selon moi 25 hectares pour devenir la propriété des investisseurs étranger "Non" mais en faire uniquement de la locative "OUI", j'espère que vous aurez compris mon message Tavana.

7.Posté par Le vieux le 20/05/2014 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que vous avez entièrement raison Vince.

8.Posté par emere cunning le 20/05/2014 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que ce soit en Afrique, en Algérie, en Polynésie or wherever, ceux qui veulent y faire du business ou mener à bien leurs essais s'en fichent des retombées, qu'ils soient français, chinois ou autres. Our own experience.
Alors, A NOUS DE FAIRE GAFFE et d'être exigeants sur les conditions d'exploitation et le respect des îliens concernés. Inutile en attendant de faire peur juste pour le plaisir de blablater.
@ étienne,
Pourquoi ho'i, Michel Yip est devenu tavana de Hao ?
A parau noa pa'i, VOUS avez tellement magouillé avec lui, que forcément, vous voyez la magouille partout.
@Xénos,
la révolte gronde où ça??? En Centrafrique, au Mali ??? Un peu de retenue quoi.

9.Posté par coyote le 20/05/2014 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le saviez vous ? 20% des terres arables en Chine sont contaminées par des résidus chimiques industriels......riz au cadmium

10.Posté par Vince le 20/05/2014 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tupai
Hélas Hao ne possède qu'une passe...

Ils ont vraiment intérêt à bien le négocier ce projet !
Les points importants à mon avis :
- pas de pesticides ni aucun produit chimique
- main d’œuvre locale uniquement
- Contrôle rigoureux des fuites des espèces élevées (d'ailleurs sait-on quels poissons ils veulent produire ?) pour éviter un dérèglement de la chaine alimentaire
- contrôle des déjections des poissons (car c'est ca qui tue la vie en dessous des parcs)

11.Posté par Xenos le 21/05/2014 07:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere cunning : Au Cameroun, 10 ouvriers chinois enlevés il y a quatre jours après une attaque contre une entreprise routière, en Zambie. Au Nigéria, même chose Les Africains sont de plus en plus méfiants.

Voir par exemple cet article de fond :

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/Chine/p-28270-Afrique-les-interets-chinois-sont-ils-en-danger-.htm

12.Posté par tupai le 21/05/2014 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vince,
d'accord avec tout ce que tu dis, mais en ce qui concerne Hao, la passe est un véritable express : avec les marées, des milliers de tonnes d'eau se déversent et tombent dans les profondeurs avec une force incomparable, de sorte que l'eau du lagon est vraiment bien renouvelée. Maintenant quelle quantité de cages seront implantées, on n'a pas beaucoup d'infos

13.Posté par chris le 21/05/2014 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

notre leader oscar avais raison hao est mieux placé pour ce projet d’envergure ! et vous les zozos vous nous avez craché a la figure on nous traitons de bande d 'illuminé ,vous êtes que des hypocrites, des démago, des lâches, des misérables, des minables! Quelle honte!

14.Posté par chris le 21/05/2014 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere cunning

michel yip il est de tahoeraa tu es pas au courant ! ben maintenant oui lol !
même entre vous y a pas d'harmonie que des magouilles ça s'appelle du clientélisme !!

15.Posté par Pito le 21/05/2014 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@chris
Tes messages ne sont que de la haine et ce quelque soit le sujet, tu reflètes bien ton parti et ton chef. Aucune tolérance !!!! Je me demande pourquoi le médiateur laisse passer tes articles.

16.Posté par chris le 21/05/2014 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@pito

c'est toi qui me dit ça ! tu es le pire t'as aucun respect envers nous , la plupart de t'es articles c'est que de la méchanceté voir insultant ! Arrête aussi toi de nous parler mal !!!

17.Posté par tetuanui monil le 02/06/2014 06:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est oui pour tous les projets qui engendrent des milliers d'emploi. C'est non pour continuer à éradiquer les ayants droits des terres de leurs droits. La question est de savoir "comment faire?" OUI IL Y A DES SOLUTIONS POUR QUE CES CENTAINES VOIRE MILLIERS D'AYANTS DROITS NE PERDENT PLUS LEURS TERRES MAIS EN TIRENT DES LOYERS SUBSTANTIELS........ OSCAR COMME GASTON (les deux) VEULENT TOUS QUE LE TERRITOIRE S'APPROPRIE DES DROITS DE NOS TAHITIENS EN UTILISANT OU EN CREANT DES LOIS DE PAYS OU EN UTILISANT MALSAINEMENT LES ARTICLES DU CODE CIVIL........ Oui, il y a des solutions mais il y a trois préalables "IL FAUT QUE L'Etat Répubicain Français reconnaisse publiquement que l'Etat Colonial Français a spolié nos terres........ et que REPARATIONS FINANCIERES PAR LA REPUBLIQUE SOIENT MISE EN PLACE AVANT TOUT..... IL FAUT QUE LES GASTON ET LE OSCAR ARRETENT DE CONTINUER LA SPOLIATION..............

18.Posté par Paruru ia haoroagai le 06/06/2014 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La population de hao est certainement favorable au projet mais pas dans n importe quelles conditions. Tuahine théodore quant a lui, s'en fiche complètement du problème foncier et des conséquences écologiques que çà peut entrainer.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Septembre 2021 - 22:21 Fiches de paie dématérialisées à l'UPF

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus