Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Prix, cotisations… : ce qui a changé au 1er janvier



PAPEETE, le 2 janvier 2019. Hausse du prix du tabac, hausse des cotisations retraite… Dans les textes, ces modifications sont bien applicables depuis le 1er janvier. Mais en pratique, vous les constaterez sur les factures ou bulletins de paie dans les prochains jours ou à la fin du mois. D'autres changements sont attendus début juillet. Explications.


Tabac : 5,1% de hausse

Officiellement, le prix du tabac a augmenté depuis le 1er janvier. Mais les fumeurs ne l'ont pas encore constaté en achetant leurs cigarettes. Si la loi est applicable depuis mardi, il faudra encore quelques jours avant que les prix affichés ne changent.
Les vendeurs doivent d'abord écouler leurs stocks avant d'appliquer l'augmentation. Suivant les quantités de chacun, les buralistes devraient le faire dès la fin de semaine ou la semaine prochaine.
Le gouvernement a pris fin 2018 une série de mesures pour que la population limite sa consommation des "produits nocifs pour la santé", comme "le sucre, l’alcool et le tabac et a ainsi décidé d'augmenter la fiscalité sur les tabacs de 5,1% par an, et ce dès ce 1er janvier. Les prochaines années, les prix devraient donc continuer à augmenter de 5 % afin de faire baisser drastiquement la consommation de tabac.
Cette augmentation progressive entend poursuivre la lutte contre le tabagisme, qui cause chaque année 194 décès en moyenne sur le territoire. La plus-value fiscale générée par cette augmentation sera entièrement affectée au fonds pour la prévention.
Cette augmentation de prix sera néanmoins faible par rapport à celle d'avril 2017. Il y a deux ans, le Pays avait frappé fort en augmentant de 38,7% les tarifs du droit de consommation sur les tabacs.


Retraite tranche A : hausse du taux de cotisation au 1er janvier

Le conseil des ministres a validé en décembre la hausse de cotisations pour la retraite tranche A. Le nouveau taux de cotisation retraite tranche A est applicable depuis le 1er janvier.
Avec un relèvement de 0,51 point, le taux de cotisation passe de 20,85% à 21,36 % pour la tranche A (soit 14,24% pour la part patronale et 7,12% pour la part salariale).
Vous verrez donc l'impact sur votre fiche de paye à la fin du mois de janvier. Le plafond de la tranche A est relevé également passant de 258 000 à 259 000 Fcfp.
Ces décisions sont issues des préconisations des actuaires de 2013 pour améliorer l'horizon de viabilité du régime, dans l'attente de la mise en œuvre effective de la réforme des retraites, prévue pour juillet 2019.
Nous avons calculé l'impact qu'auront les modifications des cotisations retraites sur vos fiches de paye.
Pour un salaire de 165 000 Fcfp, cela fera 280 Fcfp en moins par mois, soit 3 360 Fcfp par an.
Pour un salaire de 250 000 Fcfp, cela fera 425 Fcfp en moins par mois, soit 5 100 Fcfp par an.
"Il convient de noter que le Pays a accru la prise en charge de l’ACR (allocation complémentaire de retraite) et a maintenu le niveau de sa participation par le fonds pour l'amortissement du déficit social", commentait en décembre le gouvernement dans le compte-rendu du conseil des ministres. "De ce fait, les plafonds et taux de cotisations ont été maintenus pour la plupart des branches, à l’exception de la branche maladie qui a bénéficié d’un réajustement de taux entre la maladie et les prestations familiales, afin d’apurer les déficits antérieurs de cette branche maladie, et de la branche retraite « tranche A »".

Carburants : des changements pour certains professionnels

Au regard des évolutions constatées des cours internationaux du prix des hydrocarbures, le gouvernement a décidé par deux fois d’augmenter, au dernier semestre 2018, le prix des hydrocarbures pour le grand public.
"Si le cours international s’est légèrement infléchi ces derniers jours, il demeure cependant supérieur aux valeurs du début de l’année. Aussi, en raison des répercussions de plus en plus importantes sur le solde théorique du FRPH (Fonds de régulation pour le prix des hydrocarbures), le conseil des ministres est contraint d’augmenter de 3 Fcfp le prix au litre du gazole dont bénéficient certains professionnels (goélettes, boulangers et pêcheurs)", indiquait fin décembre le gouvernement.
Les prix grand public à la pompe n'ont pas été modifiés au 1er janvier 2019.

Six mois de répit pour….

Les produits sucrés davantage taxés en juillet
Le gouvernement a décidé de taxer les produits en fonction de leur teneur en sucre et d’étendre la liste des produits taxables. En d’autres termes, plus un produit sera sucré, plus il sera taxé. Ces changements de tarifs seront applicables au 1er juillet.
Les recettes supplémentaires seront dédiées au financement des actions de prévention menées par le ministère de la santé.

La réforme des retraites appliquée au second semestre
Le Conseil d’Etat doit prochainement examiner les recours déposés par la CSIP, O oe to oe Rima et le Syndicat de la fonction publique. Fin décembre, nos confrères de Radio 1 ont révélé que le rapporteur public s’apprête à demander le rejet des trois recours et donc la validation de la réforme qui portera l’âge de départ à la retraite à taux plein à 62 ans et la durée de cotisation à 38 annuités. Si cette juridiction suit le rapporteur public, la réforme des retraites sera promulguée et pourra entrer en application à compter du second semestre 2019.





le Mercredi 2 Janvier 2019 à 11:46 | Lu 4412 fois

Tags : PRIX





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués