Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Primaire à droite : Graffe et Tuihani sous "contrat de mariage" à Paea



PAEA, 23 novembre 2016 - Le maire de Paea a organisé une conférence de presse mercredi matin, en présence Marcel Tuihani, le président délégué du Tahoera’a, pour annoncer que le conseil municipal de Paea soutient la candidature de François Fillon au second tour de la primaire à droite.

"Si Edouard me demande de sauter à l’eau alors que je n’ai qu’une jambe, je ne le ferai pas", ironise Jacquie Graffe. L’édile de Paea poursuit son chemin de traverse, par rapport à la ligne définie par son groupe politique, en se réjouissant de la "liberté d’opinion" qui règne dans le parti d’Edouard Fritch. Le Tapura lance un appel constant à voter Alain Juppé, au deuxième tour de la primaire à droite, samedi ; après avoir soutenu Nicolas Sarkozy au premier tour, Graffe fait maintenant campagne pour François Fillon, a-t-il confirmé mercredi matin lors d’une conférence de presse organisée à la mairie de Paea en présence du président délégué du Tahoera’a. Marcel Tuihani qu'il prévoyait de retrouver le soir-même lors une réunion publique à Papara, avec Clément Le Gayic, adversaire Tahoera’a du représentant Tapura Putai Taae, aux municipales partielles d’octobre 2015.

"Je suis toujours Tapura Huiraatira, et je suis fier de le dire", clame pourtant Jacquie Graffe. "Je l’affirme en français et en tahitien". Jacquie Graffe conteste en même temps le choix de Nicole Sanquer pour défendre les couleurs du Tapura, aux législatives de juin 2017 sur la deuxième circonscription polynésienne, et lui préfère Tepuaraurii Teriitahi, qu’il défendra jusqu’au bout.

Législatives en toile de fond

"Il y a plusieurs manières de comprendre ce qui se passe, mais il faut remettre les choses dans l’ordre", rationalise Marcel Tuihani : "Jacquie, et tout le monde le sait ici à Paea, a été le premier à soutenir Nicolas Sarkozy dès le mois de septembre. Vous connaissez sa liberté de penser. Nous sommes membres du conseil municipal. Au Tahoera’a nous avons aussi fait campagne pour Nicolas Sarkozy. Puisque nous soutenions le même candidat, pourquoi l’ensemble des membres du conseil municipal ne pourraient-ils pas aujourd’hui en faire de même ? C’est dans cette démarche que nous sommes. Et je reste convaincu que la population de Paea se retrouvera unie derrière François Fillon. Nous travaillons ensemble", a déclaré mercredi le président délégué du Tahoera’a en évoquant un "contrat de mariage limité dans le temps".

Même si ce sera difficile, avec une répartition des bureaux de vote propice à la confusion, Jacquie Graffe ambitionne samedi de compter ses troupes à l’aune des suffrages Fillon exprimés dans l’urne du bureau de Punaauia.

Pour le maire de Paea, la partie qui se joue en toile de fond est celle des législatives et de la candidature de sa protégée, Tepuaraurii Teriitahi, conseillère municipale à Paea. "Cette affaire n’est pas terminée", a-t-il prévenu mercredi en comparant le scrutin de la primaire à une "législative anticipée" : "Je suis en train de rassembler des éléments pour convaincre Edouard que nous avons la meilleure candidate à Paea", a-t-il dit en annonçant des accords en cours de conclusion avec Domingo Dauphin et Anthony Jamet, les maires de Hitia'a o te ra et de Taiarapu-est.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 23 Novembre 2016 à 11:52 | Lu 1720 fois






1.Posté par Mathius le 23/11/2016 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fillon passera sans avoir besoin des magouilles politiques de graffe ou du tahoeraa. Par ailleurs je ne suis pas certain que son élection arrangera pas les affaires du Tahoeraa, bien au contraire lorsque vous connaissez l'homme qu'est François Fillon. Mais en realité pour la polynesie il y a aucun enjeu dans cette primaire et il serait bien que les MEDIAS expliquent qu'une primaire n'est pas une élection nationale l'égal mais totalement privé.

2.Posté par lolo98719 le 23/11/2016 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idiots qui se font flageller une fois et qui en redemandent. C Juppé le mieux pour le Fénua c le seul qui s’intéresse de manière approfondie à notre situation.

3.Posté par bertron le 24/11/2016 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la population instruite n'en veut plus de vos mariages à la C..et de circonstances,


les deux pitres sont pathétiques,...

et ca veut miser haut ?

4.Posté par ZÉRO LA BARRE ! le 24/11/2016 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'art et la manière de faire de la politique avec comme arme la capacité de nuisance !
Nos hommes (et femmes) politique ne devraient pas pouvoir faire carrière.
Trop souvent la motivation du mandat est son propre confort ou celui de sa famille et amis.
Un mandat, voire deux, et hop tu retourne d'où tu vient (chef d'entreprise, universitaire, ect..)
Nous aurions enfin des compétences pour prendre les bonnes orientations.
Regardez plutôt les CV de nos dirigeants actuels, et on se demande pourquoi ici rien ne marche correctement !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 17:03 Aérien : Air France s'aligne sur la baisse des prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance