Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Poursuite du redressement économique au second trimestre 2018



PAPEETE, 10 septembre 2018 - L’institut d’émission d’outre-mer constate une amélioration de la conjoncture économique particulièrement favorable aux professionnels du BTP et au commerce, en Polynésie française au second trimestre de 2018.

Dans la Note expresse publiée lundi sur les tendances conjoncturelles au second semestre 2018, l’Institut d’émission d’outre-mer observe que les responsables du BTP (Bâtiment et travaux publics) déclarent une nette amélioration de leur activité les deux premiers trimestres 2018 avec des anticipations toujours favorables. La vigueur de l’immobilier continue de soutenir le bâtiment. La croissance de l’encours des crédits à l’habitat, +4,8 % (223 milliards Fcfp) en glissement annuel et de la production de prêts immobiliers octroyés par les banques de la place, +17,8 % (8,6 milliards Fcfp contre 7,2 un an plus tôt). Dans ce contexte porteur, leurs prévisions d’investissement s’inscrivent en hausse tout comme leurs perspectives de recrutement.

De même, les professionnels du secteur des services marchands ont joui au second trimestre 2018 d’un regain d’activité. La réduction des délais de paiement et l’amélioration de leur situation de trésorerie les mènent à formuler des anticipations favorables, tant sur le plan des embauches que sur celui des investissements futurs.

En revanche, les chefs d’entreprise du secteur de l’industrie témoignent d’une activité en légère baisse au second trimestre avec des perspectives stables pour le trimestre suivant.

Après un premier trimestre en demi-teinte pour le secteur du tourisme, les hôteliers ayant répondu à l’enquête de conjoncture de l’IEOM demeurent peu satisfaits de leur activité ce trimestre et formulent des anticipations stables pour le suivant.

Malgré la hausse modeste du nombre de touristes (+1,5 % CVS, c'est-à-dire après Correction des Variations Saisonnières) et du nombre de nuitées payantes (+6,3 % CVS) le coefficient moyen de remplissage n’évolue que de +0,4 point par rapport au premier trimestre 2018, le nombre de croisiéristes diminue quant à lui de 25,2 % par rapport au bon résultat du trimestre précédent.

L'indicateur du climat des affaires : + 2,9 %

En hausse de 2,9 points au second trimestre l’Indicateur du climat des affaires (ICA) atteint 111,1 points, toujours au-dessus de sa moyenne de longue période. Ce niveau élevé traduit la confiance des entreprises, qui affirment leurs intentions d’accroître leurs effectifs ainsi que leurs investissements.

Les prix à la consommation en recul de - 1,1 %

L’indice des prix à la consommation (IPC) recule de 1,1 % au second trimestre 2018, impacté par la forte baisse des prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées (-3,9 %). En glissement annuel, l’IPC affiche un repli de 1,4 %, entraîné par le même poste (-4,9 %). Dans le détail, ce sont les prix de la viande (-1,1 %), des légumes (-4,6 %) et surtout des produits de la mer (-25,4 %) qui impriment l’évolution.

L'emploi en hausse

Au premier trimestre 2018, les effectifs salariés déclarés à la Caisse de prévoyance sociale (CPS) atteignent 63 537, en hausse de 1,7 % sur l’année. Tous les secteurs sont affectés, plus particulièrement les secteurs primaire et secondaire. Cet élan semble se confirmer au deuxième trimestre : l’indice de l’emploi salarié dans le secteur marchand est en progression annuelle de 3 % (CVS) en juin, avec des évolutions significatives dans les secteurs de l’industrie (+5,6 %) et de la construction (+4,3 %).

La consommation des ménages stable

Les dirigeants du commerce s’estiment satisfaits de leur courant d’affaires au deuxième trimestre. Ils anticipent une nouvelle amélioration de leur activité pour le prochain trimestre qui devrait justifier une poursuite des embauches. Au deuxième trimestre 2018, les ménages continuent de soutenir l’investissement.

Les exportations locales en baisse

Au deuxième trimestre 2018, les importations sont relativement stables sur trois mois (+0,5 % CVS). Le montant des exportations locales diminue de -7,6 % sur le trimestre (CVS). Ces dernières sont pénalisées par la baisse des recettes perlières (-5,8 %, CVS) qui représentent les deux tiers du total.
Les tonnages exportés de poisson (+3,3 %, CVS), et de monoï (+12,4 %, CVS) ne compensent pas ceux de la vanille (-27,9 % CVS) et de la perle (-13,2 % CVS). Le taux de couverture de l’économie polynésienne s’établit à 7,2 %, en baisse de 1,3 point sur le trimestre.

Rédigé par TI (source IEOM) le Lundi 10 Septembre 2018 à 17:03 | Lu 1367 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués