Tahiti Infos

Policiers assassinés en métropole : l'hommage de leurs collègues de la DSP


La mémoire des deux policiers assassinés a été honorée ce mardi par leurs collègues de Polynésie française.
La mémoire des deux policiers assassinés a été honorée ce mardi par leurs collègues de Polynésie française.
PAPEETE, le 14 juin 2016 - Les policiers de la direction de la sécurité publique (DSP) ont déposé une gerbe de fleurs, ce mardi après-midi au pied du monument aux morts de Papeete, à la mémoire de leurs deux collègues assassinés lundi en métropole par un fanatique au nom de l'organisation Etat islamique.

Le haut-commissaire René Bidal a demandé que les drapeaux soient mis en berne jusqu'à vendredi sur les édifices publics en Polynésie française, comme c'est le cas sur l'ensemble du territoire national, suite à l'assassinat de deux policiers, lundi à Magnanville dans les Yvelines en métropole.
René Bidal qui a participé cet après-midi, à 14 h au monument aux morts de Papeete, à un rassemblement spontané des personnels de la police nationale en Polynésie pour rendre hommage aux deux victimes. Les policiers ont déposé une gerbe de fleurs à la mémoire de leurs deux collègues, le commandant de police Jean-Baptiste Salvaing, 42 ans, et sa compagne, Jessica Schneider, 36 ans.

Minute de silence et Marseillaise

Le commandant de police a été assassiné, lundi, lardé de coups de couteau vers 21 heures, chez lui. Selon une source policière, c’est en parvenant à s’échapper de son pavillon que le policier a alerté son voisinage. Il a succombé à ses blessures sur la voie publique.
Larossi Abballa, l'assassin qui sera finalement abattu par le RAID, s'était ensuite retranché dans la maison, où il a séquestré puis tué la compagne du commandant Salvaing, agent administratif au commissariat de police de Mantes-la-Jolie. Leur enfant de 3 ans a pu être sauvé par les policiers. L'Etat islamique a revendiqué l'action de Larossi Abbala, par ailleurs fiché S et déjà condamné pour terrorisme.

Une minute de silence sera observée ce mercredi 15 juin à midi à la direction de la sécurité publique, en présence du haut-commissaire. A cette occasion, René Bidal lira un message du ministre de l'Intérieur.

Une minute de silence sera observée au même moment par les personnels des services de l’État dans le hall du bâtiment principal du haut-commissariat.

Policiers assassinés en métropole : l'hommage de leurs collègues de la DSP

Rédigé par Raphaël Pierre le Mardi 14 Juin 2016 à 15:41 | Lu 3891 fois