Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Plus de 3 000 mollusques marins référencés dans un livre hors-norme



TAHITI, le 2 février 2021 - L’ouvrage Mollusques marins de Polynésie française est le fruit de plusieurs années de prospection et de recherches. Avec plus de 3 000 espèces recensées, il présente la plus grande partie des mollusques marins observés à ce jour dans cette région du Pacifique sud central. Il est co-édité par Au Vent des îles et l’Université de la Polynésie française.

Le projet est inédit à tout niveau. La publication du livre Mollusques marins de Polynésie française est l’œuvre de quinze années de travail de trois passionnés, amateurs, qui, par leur enthousiasme et leur persévérance, ont su mobiliser la société scientifique internationale.

L’enjeu de cet ouvrage co-édité par l’Université de la Polynésie française et la maison d’édition Au Vent des îles, est important.

Il vise des missions de transmission, de partage du patrimoine. "C’est un bon en avant dans la connaissance", déclare Nabila Gartner-Mazouni.

Professeure à l’université, elle a contribué à l’aventure, soutenant le projet depuis près de six ans. Il y a quelques années encore, il était entendu que la Polynésie française abritait très peu de mollusques, à peine 400 espèces.

Les trois auteurs, Michel Boutet, Robert Gourguet et Jean Letourneux, accompagnés par plus de 70 spécialistes des mollusques, en ont recensé 3 000.

Parmi eux 2 540 sont figurés. Le livre, bilingue (français-anglais) compte 768 pages. Pour Nabila Gartner-Mazouni, cette "œuvre titanesque" est "un trésor laissé aux générations futures", "une invitation", "une étincelle".

Des coquillages aux mollusques

Les mollusques constituent un des grands embranchements du règne animal. Ce sont les animaux à corps mous qui sont ou non pourvus d’une coquille : les gastropodes, les bivalves, les céphalopodes … Ils sont tous répertoriés dans le livre, mais à l’origine, les trois auteurs avaient pour passion les coquillages.

Michel Boutet est un ancien correspondant régional de l’association française de conchyliologie. Il a fondé le musée du coquillage de Papara dont il a été le conservateur pendant deux ans.

Robert Gourguet est membre de l’association française de conchyliologie, il a effectué d’innombrables plongées en apnée dans les récifs tahitiens armé d’une pince à épiler et d’un pied à coulisse pour référencer des coquillages. Car certains de ces animaux sont minuscules. Le plus petit des 3 000 espèces répertoriées ne mesure pas plus de 0,8 millimètres.

Jean Letourneux, membre affilié à la société royale belge de malacologie, est moteur depuis toujours. "Pendant le CEP, il y avait de très nombreux collectionneurs de coquillages, de très nombreux magasins en vendaient venant d’ici et d’ailleurs."

La situation l’a encouragé à dresser un état des lieux des espèces polynésiennes, à contacter les spécialistes, à faire des recherches documentaires, à identifier, comparer…

Le travail, remarquable et remarqué du trio, a permis la description de 40 nouvelles espèces parmi lesquelles 27 leur ont été dédiées.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 2 Février 2021 à 14:40 | Lu 1163 fois






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Septembre 2021 - 11:17 ​Le couvre-feu repoussé à 21 heures

Jeudi 23 Septembre 2021 - 10:41 ​La dialyse désormais possible à Bora Bora

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers