Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Plainte contre la France : "On ira jusqu’au bout", assure Moetai Brotherson



Moetai Brotherson, le conseiller spécial aux affaires internationales du Tavini.
Moetai Brotherson, le conseiller spécial aux affaires internationales du Tavini.
FAAA, 29 mars 2016 - Moetai Brotherson, le conseiller spécial aux affaires internationales du Tavini, évoque la mission d’une semaine qu’il vient de réaliser à New York, au siège des Nation Unies, avec le représentant souverainiste Richard Tuheiava.

Sur place, 57 entretiens étaient programmés avec les représentants d'Etats qui ont soutenu la procédure initiée en 2013 avec la réinscription de la Polynésie française sur la liste des territoires non autonomes à décoloniser. Il confirme la gestation d’une action régionale visant la France devant la justice internationale pour crime contre l’humanité, avec une plainte qui pourrait être déposée "avant la fin de l’année".

"Nous avons rencontré toutes les personnes que nous voulions voir. C’est pour nous une manière de travailler plus efficacement, dans l’optique de nos prochaines prises de paroles, en juin devant le comité des 24 et en octobre devant la quatrième commission", explique-t-il.

Quels étaient vos objectifs à New York, la semaine dernière ?

Moetai Brotherson : Nous avions plusieurs sujets à aborder avec l’ensemble des pays qui nous soutiennent. Evidemment l’actualité politique récente, avec la venue à Tahiti de François Hollande. Et les quelques proposition d’évolution statutaire, notamment celle de Pays associé de Gaston Flosse d’un côté, et cette nébuleuse des accords de Papeete dont on ne sait pas bien ce qu’ils peuvent contenir, leur périmètre, leur orientation, mais dont on sait que c’est l’option retenue par le Tapura et par l’Etat. Nous sommes allés expliquer pourquoi, dans un cas comme dans l’autre, on trouvait cela inadapté : nous ne sommes plus à la recherche d’un énième toilettage statutaire mais dans un projet de constitution. Nous souhaitions faire un point là-dessus.
Nous avons évidemment évoqué la candidature d’Oscar Temaru aux prochaines élections présidentielles, pour bien expliciter qu’il ne s’agit bien sûr pas pour lui, étant indépendantiste, de devenir président de la République française. D’abord parce que statistiquement c’est assez peu probable, mais surtout parce que ce n’est pas du tout sa volonté. Sa volonté c’est démontrer le paradoxe qui est le nôtre : aujourd’hui la seule élection au suffrage universel qui donne véritablement les pleins pouvoirs sur la colonie dans laquelle nous vivons, c’est l’élection présidentielle de la République française. Ca, ils l’ont bien compris également.
Ensuite, nous avons abordé les deux grands sujets qui ont déjà fait l’objet d’une résolution à l’ONU (la deuxième résolution après la réinscription), à savoir celui du nucléaire et celui des ressources naturelles. Nous avons réexpliqué le miroir aux alouettes que nous donne à contempler la France concernant les ressources naturelles : « Oui, oui, vous êtes compétents », nous disent-ils. Mais ils oublient juste la deuxième partie de la phrase : « sauf quand ce sont des minerais stratégiques ». On sait pourtant que les ressources naturelles sous-marines qui se trouvent dans nos océans feront partie, le moment venu, de cette dernière catégorie
.

En quoi l’ONU peut-elle, selon vous, être d’un quelconque secours une fois cela expliqué ?

Moetai Brotherson : C’est dans l’ADN même de l’ONU. Dans les textes fondateurs de l’Organisation des nations unies, et notamment dans la résolution 15-40, il y a tout un chapitre sur le fait que les ressources naturelles appartiennent aux peuples autochtones et doivent leur bénéficier en premier lieu. C’est absolument dans les attributions de l’ONU que de s’assurer de cela.

Compte tenu de la relation étroite qui lie la collectivité polynésienne à la France, pensez-vous qu’une telle distinction puisse s’opérer ?

Moetai Brotherson : C’est pour cela que nous sommes réinscrits et que nous sommes dans une démarche de décolonisation. Nous disons que tant que l’on restera dans le carcan statutaire qui est le nôtre, on se fera effectivement avoir au tournant. Quoi qu’en disent nos dirigeants actuels, qui sont soit naïfs, soit complètement inconscients s’ils pensent avoir une quelconque force d’initiative sur ces questions clés sans que l’Etat ait son mot à dire. C’est vrai que dans le carcan statutaire qui est le nôtre aujourd’hui, il n’y a pas grand-chose que l’on puisse faire ; mais c’est bien en raison de cela que nous sommes réinscrits à l’ONU.

Et concernant le nucléaire, dans le cadre de l’indemnisation que vous souhaitez de la France, que pensez-vous obtenir à New York ?

Moetai Brotherson : Nous avons rappelé cette semaine la résolution adoptée par les élus locaux en 2013 avec une large majorité. (…) Elle reconnait la nature coloniale du fait nucléaire, les mots ont leur importance. Ensuite elle cherche à établir une compensation pour les dégâts environnementaux liés à ces essais. Nous avons rappelé l’existence de cette résolution parce qu’il y a des tentatives de la part de la France de minimiser, voire d'ignorer ce texte selon la tactique habituelle.
Nous avons également informé les pays que nous avons rencontrés au sujet de ce formidable élan local autour de la pétition lancée par l’association 193 et qui recueille à ce jour près de 40 000 signatures, en moins de 6 mois. C’est tout à fait considérable et ça a beaucoup impressionné nos interlocuteurs. Ce fait sera introduit lors de nos prochaines prises de parole en juin
.

Qu’en est-il de la plainte contre la France devant le tribunal pénal international ?

Moetai Brotherson : C’est le troisième élément qui a motivé notre déplacement, l’éventualité de cette plainte devant les tribunaux internationaux.

La Polynésie ne pourra pas la porter, n’étant pas un Etat. Comment comptez-vous y parvenir ?

Moetai Brotherson : Le Tavini Huiraatira depuis sa création a montré sa détermination : quand on annonce des choses, on va jusqu’au bout. Lorsqu’on a évoqué la réinscription, tout le monde nous a rit au nez en disant que nous n’y arriverions jamais. Nous sommes réinscrits depuis le 17 mai 2013.
Ceux qui pourraient avoir un sourire concernant l’éventualité d’une plainte contre la France devant les tribunaux internationaux feraient bien de s’en souvenir.
Nous sommes en contact avec des cabinets d’avocats internationaux, avec l’ensemble des Etats qui se sont déjà engagés dans ce type de démarche parce que victimes d’essais nucléaires des grandes puissances et nous avons des échanges réguliers et constants avec leurs équipes de juristes. Nous sommes prudents, méthodiques mais déterminés
.

A poser une plainte pour crime contre l’humanité ?

Moetai Brotherson : Oui, tout à fait. Parce que si c’est le seul moyen d’amener la France à un état d’esprit plus coopératif, à condescendre enfin à venir à la table des discussions… Eh bien on ira jusqu’au bout.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 29 Mars 2016 à 16:39 | Lu 3017 fois





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

56.Posté par emere cunning le 03/04/2016 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Makitihopunana p 54, tu racontes n'importe quoi, com' d'hab'.
Je disais dans la suite de mon comment (a priori censuré) que ces personnes ont TRAVAILLE ET MERITE LEUR SALAIRE et qu'il faut être minable pour trouver à redire de la façon dont ils le dépensaient, qu'ils se payent un magnum de Vve Cliquot ou pas d'ailleurs... It's not your business.
Encore plus minable de se défausser aujourd'hui sur ces petits gars et refuser toute responsabilité sous prétexte qu'ils ont accepté ce boulot. La France nous a tous trompés sur la dangerosité de ses essais et la seule chose que tu puisses nous reprocher, c'est d'avoir été assez naïfs - à l'époque - pour croire que le Gal de Gaule et ses sbires avaient UNE PAROLE.

55.Posté par domi le 03/04/2016 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'independance?
Pourquoi pas?
A conditions d' etre AUSSI independant économiquement....... ce que ne seras jamais le territoire pour la bonne et simple raison que nous ne disposons d aucune ressource naturelle veritable et perenne contrairement a la Nouvelle -Caledonie On peut le deplorer..mais c est un fait
Et puis l independance avec qui aux manettes?...la miserable clique autonomiste ou independantiste qui a ruine ce pays depuis des annees...mais pas eux il est vrai
Pour le coup ca serait vraiment de l humour noir

Bonne journee a toutes et tous

54.Posté par makitchipunana le 02/04/2016 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

51 Emere@ Tu n'as rien compris comme d'habitude... Ce qui me choque c'est qu'aujourd'hui des gens déposent une procédure de crime contre l'humanité alors qu'ils sont complices eux-mêmes. C'est ce qui arrive quand on bouffe à tous les râteliers. On veut avoir l'argent et l'argent du beurre et le beurre après l'avoir vendu...

53.Posté par paku le 02/04/2016 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

14% retourne a l"école va apprendre le code civil ça t"éviteras de braire esprit mafieux

52.Posté par paku le 02/04/2016 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chaval tu aimes la polynésie française inventé par les colons. je maitens que de gaulle pompidoux giscard mittérand chievrac srakorouge holéland sont des assasins eux ils ont manqué de respect vis a vis du peuple maohi ça c'est sure.

51.Posté par emere cunning le 01/04/2016 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Makitchipunana (p 43),
ola oui, c'est sûr que nous ne vivons pas dans le même monde, pas plus hier qu'aujourd'hui.
Je crois que tu ne te rends pas bien compte de ce que tu dis. Ainsi, ce qui t'a marqué et te choquait enfant ET encore maintenant que tu es adulte, ce n'est pas le fait que ces militaires métropolitains aient droit à leur magasin et y aillent se remplir leur caddies de victuailles à bas prix ET SOUS NOTRE NEZ, MAIS c'est de voir que DES VRAIS MAOHI aient pu en profiter eux aussi !!! Et quel culot ces politiques ET ces gens du pays qui osaient aller se goinfrer au resto !!! Very choking for you !!!

50.Posté par Chaval le 01/04/2016 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tutua, on voit à ton dernier post (49) que vous vous serrez les coudes entre vous, le message que tu cites (45) ne s'adresse pas à toi Tutua, mais à Paku, mais finalement je dois en conclure que : "Qui se ressemble, s'assemble". Ton intervention ne fait que confirmer ce que j'énonce dans mon post 45. Je te signales que jamais j'ai été grossier avec toi ni personne, sauf quand on m'insulte je ne fais que renvoyer le boomerang. Je me prends pour quelqu'un qui a une femme Polynésienne et quatre enfants qui oeuvrent pour ce pays, six petits enfants et un arrière petit fils, tu vois que j'en ai à t'apprendre mal élevé, ce pays je l'aime il m'a accueilli. Tu ne peux t'empêcher de découvrir ton vrai visage dès que l'on te titilles, c'est inévitable.

49.Posté par tutua le 01/04/2016 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P45
chaval, l'homme qui donne des leçons de bonne conduite, on aura tout vu, c'est toi le grossier personnage ! quant à ton soit disant vrai visage des indépendantistes, ils te laissent dans ton auge.
Pour le racisme , la haine, l'intolérance, ton discours méprisant, pour qui tu te prends? c'est chez toi que tout cela se révèle, pov cloche !

48.Posté par Vlad le 01/04/2016 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P46 : Vous avez la mémoire courte et trop sectaire au Tavini. Mayotte a choisi à 95% de rester français et est devenu un département alors que les trois autres îles de l'archipel comorien optaient pour l'indépendance. C'est la démocratie, ça n'a rien de colonial !

47.Posté par Mathius le 01/04/2016 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua tu raisonnes comme une savate coloniale, pas comme un colonisė. Va demander aux marquisiens qui eux furent une prise coloniale si ils veulent se faire comdamder par dès tahitiens. Limite raciste ton raisonnement de colon.

46.Posté par tutua le 01/04/2016 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P42
mathius t 'es bouché ou quoi ? c'est quoi ton délire, tu as pris du hakik ? et autre chose, nous sommes une collectivité d'outre mer, 5 archipels qui font tous partie du même ensemble, on ne divise pas notre pays, non mais où tu te crois ? c'est fini ces époques coloniales

45.Posté par Chaval le 01/04/2016 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Paku je réagis à ton post 40, tu es une personne grossière et sans respect, tu as été élevé par qui ? Il m'étonnerait que tes parents t'es appris à parler ainsi, c'est à eux que tu manques de respect et tu montres le vrai visage de la majorité des représentants du Tavini, racisme, haine, intolérance, manque de lucidité et de vision.

44.Posté par Vlad le 01/04/2016 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'idée d'indépendance est légitime...Certes, mais uniquement lorsque le pays dispose des ressources et des moyens financiers qui lui sont propres, quand le pays à de quoi maintenir ses acquis et le standard de vie de ses habitants. Autrement, dans notre cas, c'est soit qu'on à des tendances suicidaires, soit qu'on souffre de masochisme aigu, soit qu'on à un pet au casque, soit que la soif de pouvoir rends fou. Peut être sommes-nous face à un mélange de tout ça ? Dans tous les cas l'irresponsabilité et le manque de respect de certains, face à des gens, face à des vies, est manifeste et abjecte.

43.Posté par makitchipunana le 01/04/2016 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere@ Nous n'avons peut être pas vécu dans le même monde aux moments des essais nucléaires. J'étais enfant... mais mes souvenirs restent intacts. Désolé de te décevoir mais je n'avais pas droit au magasin militaire mais je voyais des tas de vrais maohi qui sortaient avec des caddies remplis de victuailles payées à bas prix, bien sûr que majoritairement c'était des militaires popa'a. Et les restaurants remplis d'hommes politiques et de gens du pays qui se goinfraient et qui se servaient sur la bête "état". Il a suffi que la prime au nucléaire s'arrête pour que l'on commence à se rendre compte que c'était peut être dangereux. Pourtant le Japon et la NZ criaient au scandale depuis le premier essai. Reconnais que les hommes politiques de l'époque nous garantissaient de l’innocuité des essais et que tout était bénéfice... L'état est coupable mais la Polynésie en a bien profité donc "coupable" par complicité et c'est sûr et bien reconnu que les lendemains de bringue sont difficiles!

42.Posté par Mathius le 01/04/2016 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Coyote, ne t'inquiète pas le fait que le Tavini est récupérer politiquement la pétition démontre la mauvaise foi politique d'Oscar Temaru, et il va avoir un effet contraire à l'ONU. Il ne sera pas difficile à la France de démontrer qu'il est simplement un opportuniste qui crache dans la soupe pour devenir le maitre d'archipels qui n'ont jamais été un pays , mais qu'une collectvitė d'outre mer de la république française composée de plusieurs archipels indépendantes des unes des autres avant l'arrivé de la France. crois moi avec avec la guerre du moyen orient issu justement par l'imposition par l'Occident de nouvelles frontière de pays qui n'existaient avant que les populations soit coloniser, va peser lourd dans la balance.
Comparer la Caledonie ã la POLYNESIE est une stupidité ne pouvant être que colonial.

41.Posté par paku le 01/04/2016 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

autonomistes voleurs ou indépendantistes pas voleurs la plupart des commentaires sont en faveur des voleurs

40.Posté par paku le 01/04/2016 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de gaulle pompidou giscard moutonerrant chienvrac sarkosoy holeland ASASSINS de tout un peuple pedant encore des milliers d"année

39.Posté par Chaval le 01/04/2016 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tutua, je ne suis pas du tout en colère, mais je suis plutôt triste de voir comment tu t'es fait embrouillé par les promesses dorées et fallacieuses d'un homme qui ne cherche qu'à briller tout seul. Tiens qu'a-t-il fait Oscar durant ces quelques présidences ? Toujours autant de pauvres mal logés dans sa commune, un dépotoir toujours aussi pollueur. Aussi en dehors de Faa'a du côté de Mahina, un (ou plusieurs gars) qui vie (ou vivent) côté mer avec un grand drapeau du Tavini et celui de l'ONU avec, cette (ou ces) personne vie carrément dehors, derrière quelques palmiers , pas de toit, pourquoi Oscar ne fait-il rien pour ce genre de personne (s) fidèle (s) Il y en a plein dans ce cas. ? Parce qu'il se moque de leur fidélité, ils les manipule.

38.Posté par coyote le 31/03/2016 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’idée d’indépendance est certes légitime mais je suis particulièrement gêné de voir comment vous instrumentalisez les faits : la pétition « 193 » est soit disant apolitique et vous vous permettez de récupérer cette démarche comme un fait acquis pour votre cause, c’est malhonnête….Il en va de même pour la façon dont vous avez réinscrit le territoire sur la liste de l’ONU…Avez-vous expliqué à ces membres comment cela s’est passé, votre tripatouillage politique lors d’un vote à la va-vite sur un texte pas clair et qui au final ne représente pas une majorité ? Avez vous signalé la déculotté électorale prise peu après ? C'est fourbe, malhonnête sur le plan intellectuel et au final pas très digne alors l'indépendance peut être mais avec vous NON alors !!!

37.Posté par tutua le 31/03/2016 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P31/32
on va dire que je radote, mais j'ai du mal à comprendre, pauvre garçon, toujours dans la colère, l'intransigeance, la sureté de son jugement, pov cheval,

36.Posté par tutua le 31/03/2016 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P31 chaval
vraiment tu aimes te faire flageller !
L'association 193 est une association nouvellement créée et qui a causé un choc salutaire auprès de la population. Le Tavini, lui, combat les essais nucléaire depuis le tout début
en plus, quelle vulgarité ...

35.Posté par Oscour Temaru le 31/03/2016 01:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre Moetai : obligé de répéter ce que Oscar lui a soufflé.
Il est intelligent, et on voit bien qu'il ne croit pas à ce qu'il dit.

Sinon, on attend encore le tramway, les centrales à hydrogène, les canettes fertilisantes, l'agriculture prioritaire, les clubs de golf pour tous, ..., et des logements sociaux !

34.Posté par JE SUIS GASTON le 31/03/2016 01:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le procureur et les juges de la CPI sont des copains des juges français : ils s'arrangeront pour mettre tout sur le dos de FLOSSE.
C'est inadmissible de laisser des pseudo-juges mener ce débat.
Il faut revenir aux urnes et laisser le peuple s'exprimer. Le jugement, çà doit être celui du peuple !

Honte aux tribunaux à la solde de Sarko-Hollande et leur amis magouilleurs !

33.Posté par emere cunning le 30/03/2016 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vos commentaires sont d'un minable !!!

@ Makitchupunanai,
Ohhhh les gros mensonges ! Rares étaient les familles qui pouvaient se payer le restaurant à l'époque, et plutôt s'offrir un bon repas que votre Veuve Cliquot, y'a que vous que ça tentait. Quant à votre magasin du Camp de Arue, il était INTERDIT aux polynésiens. Ma grand-mère qui accompagnait parfois une "amie" française (épouse de militaire) lui en a "fait des révérences" avant qu'elle se décide à lui acheter un pack de lessive qui ne se vendait pas localement. Vous trouviez normal d'avoir votre magasin à des prix défiant toute concurrence, mais crois-moi, nous en parlions, et cela nous choquait tous, sans exception.

32.Posté par Chaval le 30/03/2016 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

(suite) "Nous sommes en contact avec des cabinets d’avocats internationaux" Qui paye ces avocats internationaux ?
La plainte ne peut être déposée que par un ETAT reconnu comme tel, alors comment va-t-il se débrouiller ( ou magouiller) Monsieur le conseiller spécial aux affaires internationales (c'est ronflant comme titre ça ! Ça pose tout de suite le bonhomme dans la clique des guignols.) Au fait "les ressources naturelles sous-marines qui se trouvent dans nos océans ", comment vont-ils aller les exploiter ? Avec des plongeurs en pareu, comme on va chercher les oursins ? Arrêtons cette farce qui ne fait rire personne.

1 2 3
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Octobre 2018 - 17:56 Un homme se tue en scooter à Teva I Uta

Dimanche 21 Octobre 2018 - 15:00 Mieux vaut ne pas être malade à Hao

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués