Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Piratage/Sony: enquêtes dans plusieurs pays, conférence de presse de Sony



Piratage/Sony: enquêtes dans plusieurs pays, conférence de presse de Sony
TOKYO, 30 avril 2011 (AFP) - Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Australie et Hong Kong ouvrent des enquêtes sur le vol de données d'utilisateurs en ligne de la console de jeu Playstation du groupe japonais Sony, qui donnera dimanche une conférence de presse sur son enquête interne, ont annoncé des responsables.

Un groupe de députés américains du Comité sur l'énergie et le commerce ont écrit vendredi au patron de Sony Kazuo Hirai, affirmant qu'en cas de piratage d'informations concernant les cartes de crédit, "les dommages seraient importants".

Les députés qui se réunissent le 4 mai, ont demandé à Sony des explications sur un éventuel vol de ce type de données, Sony affirmant que les données étaient cryptées sans pouvoir exclure qu'il y ait eu piratage.

En Grande-Bretagne, l'organisme chargé du respect de la protection des données (Information Commissioner's Office) a également contacté Sony et "continuera à enquêter pour établir la nature précise de l'incident avant de décider d'actions à entreprendre, si cela est nécessaire".

Le responsable australien de ce type d'organisme Timothy Pilgrim a également affirmé qu'il avait lancé une enquête.

Son homologue de Hong Kong Allan Chiang a fait de même, précisant que 400.000 comptes d'utilisateurs à Hong Kong seraient touchés par le piratage, chiffre donné par un responsable local de Sony.

En France, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a annoncé en fin de semaine qu'une enquête serait ouverte "dans les jours qui viennent".

Sony avait annoncé mardi que des données personnelles d'utilisateurs avaient été interceptées par des pirates informatiques, ce qui l'a conduit à suspendre le système PlayStation Network reliant ses consoles de jeu de salon à internet.

Des données personnelles, dont des mots de passe et des adresses physiques et électroniques, avaient été volées, faisant redouter des usurpations d'identité à des fins d'escroquerie. Sony n'exclut pas que des numéros de carte bancaire puissent avoir été dérobés.

La compagnie japanaise a annoncé samedi qu'elle donnerait une conférence de presse dimanche sur l'enquête interne, et fournirait un calendrier pour la reprise du fonctionnement de son réseau PlayStation Network ainsi que son service de musique en ligne Qriocity, coupés le 20 avril.

Le réseau compte 75 millions d'utilisateurs inscrits dans le monde.

Rédigé par AFP le Samedi 30 Avril 2011 à 05:46 | Lu 421 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies