Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Philippines: saisie de pangolins congelés dans un bateau de pêche chinois



Philippines: saisie de pangolins congelés dans un bateau de pêche chinois
MANILLE, 15 avr 2013 (AFP) - Les garde-côtes philippins ont découvert une importante quantité de pangolins, un petit fourmilier à écailles dont le commerce est interdit par le droit international, congelés dans la soute d'un bateau de pêche clandestin chinois, ont-ils annoncé lundi.

La saisie a été effectuée sur un bateau arraisonné la semaine dernière alors qu'il s'était échoué sur un récif dans un sanctuaire marin des Philippines. Douze marins chinois ont été arrêtés pour braconnage.

"Nous avons trouvé 400 boîtes contenant des fourmiliers écailleux (autre nom du pangolin), et nous cherchons désormais à déterminer leur origine", a indiqué à l'AFP le porte-parole des garde-côtes, Armand Balilo.

Philippines: saisie de pangolins congelés dans un bateau de pêche chinois
Le pangolin, présent sur l'île philippine de Palawan, est une des espèces qui fait le plus objet de trafics en Asie, pour sa viande et ses supposées vertus médicinales. Le commerce de ce mammifère insectivore est interdit par les conventions internationales.

Leurs écailles en particulier sont très prisées, notamment en Chine, pour leur effet supposé aphrodisiaque et anti-allergique.

"Il est simplement lamentable de se faire passer pour des pêcheurs pour faire le commerce d'espèces sauvages protégées", a réagi le directeur du Fonds mondial pour la nature (WWF) aux Philippines, Jose Maria Lorenzo Tan, dans un communiqué.

Deux des espèces asiatiques sont "en danger", selon l'Union internationale pour la préservation de la nature (IUCN). Le nombre de spécimens vivants est inconnu.

Les Philippines et la Chine se disputent les eaux poissonneuses autour des archipels des Spratleys et des Paracels, en mer de Chine méridionale, où les pêcheurs chinois viennent en nombre lancer clandestinement leurs filets, selon Manille.

Rédigé par () le Lundi 15 Avril 2013 à 06:30 | Lu 1030 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies