Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Pêche au ha'apua : des paroissiens de Moorea pris en flagrant délit



Pêche au ha'apua : des paroissiens de Moorea pris en flagrant délit
MOOREA, le 26/05/2016 - La brigade nautique de Moorea a interpellé la semaine dernière plusieurs membres de l'église protestante. Ces derniers pratiquaient la pêche au ha'apua, une activité stricte avec des règles bien précises et qui se met en place sur autorisation du comité permanent du Plan de gestion de l'espace maritime.

Chaque année, à l’occasion du 'aufaura'a me (la quête de Mai) de l’église Protestante, les fidèles de chaque district organisent une pêche au ha'apua (pêche à la nasse) pour un grand repas festif dans chaque paroisse de la commune.

Cette pêche est pourtant interdite en Polynésie, mais tolérée à Moorea, dans le cadre du plan de gestion de l'espace maritime (PGEM). Si elle est acceptée sur l'île sœur, elle comporte cependant quelques conditions bien précises. Les pêcheurs doivent avertir en premier lieu le comité permanent du PGEM pour obtenir une autorisation ; ils doivent aussi être accompagnés des membres de la brigade nautique et ils sont tenus de respecter la longueur réglementaire des mailles du grillage de la nasse, qui est de 55 millimètres. À noter aussi que la pêche au ha'apua est strictement interdite dans les aires marines protégées.

C'est en effectuant ses rondes habituelles sur le lagon que les mūto'i de la brigade nautique ont surpris des membres de la paroisse protestante de Ma'atea le lundi 16 mai, en pleine partie de pêche, avec une nasse contenant des mailles de grillage non règlementaires et mesurant entre 20 à 30 millimètres.

Jeudi dernier, dans la passe du district d’Atiha, les forces de l'ordre ont interpellé cette fois-ci des paroissiens d’Atiha avec une nasse contenant des mailles inférieures à 55 millimètres. Des procès-verbaux ont été rédigés par les policiers de la brigade nautique et seront transmis à la gendarmerie nationale. Des poursuites judiciaires seront engagées contre ces pêcheurs.

"Les années précédentes, les parties de pêche au ha'apua n’ont pas été pratiquées en respectant les règles. On s’est alors contenté de faire de la prévention et de la sensibilisation. Mais à partir de maintenant, on va être intransigeants sur la réglementation" explique Men Turi, le chef de la brigade nautique de Moorea.

Men Turi regrette cependant que ces pêches aient été pratiquées illégalement avec la complicité de certains élus. "L’un des organisateurs de la pêche au ha'apua à Ma'atea est un élu de la commune associée de Afareaitu et il est aussi membre de l’église protestante. Les pêcheurs de Atiha, quant à eux, prétendent avoir eu l'autorisation du maire délégué de Ha'apiti. Je trouve vraiment cela regrettable. Les élus doivent respecter la réglementation et montrer l’exemple. Pourquoi n’ont-ils pas agit de la sorte ?" s’insurge-t-il.

Rédigé par TOATANE RURUA le Jeudi 26 Mai 2016 à 14:58 | Lu 7993 fois

Tags : MOOREA, PECHE






1.Posté par Arsenik le 26/05/2016 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Kite surfeur finis au tribunal...Mais la pêche interdite est ....tolérée. Allez comprendre.

Si on veut pouvoir faire du Kite surf il ne reste plus qu'à aller à l'église HAHAHAHAH

2.Posté par hotunui le 26/05/2016 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’espère qu'ils seront tous présenté devant un juge comme le kitesurfer!!!!!

3.Posté par gregory le 26/05/2016 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Chef de la brigade nautique de Moorea est un idéaliste: "Les élus doivent respecter la réglementation et montrer l’exemple." Entre les "principes" religieux, moraux, politiques...et la réalité, l'écart est vaste comme l'océan...

4.Posté par Scott le 26/05/2016 23:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Kitesurf interdit mais cette genre de pêche toléré

J''espère qu''ils seront juger tout comme les kitesurfeur meme si ils paroissiens où je sais pas quoi comme on dit la c''est loi

5.Posté par taramea le 27/05/2016 05:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est l'élu de la commune qui doit être présenté devant le tribunal

6.Posté par utupapa le 27/05/2016 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Grands pêcheurs devant l'éternel...

7.Posté par jah love le 27/05/2016 09:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien fait pour eux,enfin la brigade nautique bouge le petit doigt. La lois c pour tout le monde et non pas que pour ce qui vive de la pêche pour nourrie leur famille.En plus avant que le PGEM mettent des lois qu''il essay daller pêcher a leur tour

8.Posté par Mata le 27/05/2016 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amandes ! Honte aux élus ! Sont pas capable de préserver nos ressources !

9.Posté par LEPETANT le 27/05/2016 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nos politicards ont oublié la maxime romaine :"Tu patere legem". En bon français :"tu dois respecter la loi que tu as faite".

10.Posté par Filou713 le 27/05/2016 13:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Çà ils savent faire, la pêche illégale ou lagonaire.
Par contre pour la pêche hauturière il n'y a personne. Incapables.

11.Posté par Bernard le 28/05/2016 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi préciser la religion? Qui va être juger, la religion ou la personne? Ces lois ne sont pas pour la religion mais pour tout homme. La religion à ses lois, alors arrêtez de mettre des choses insensées.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 21:41 Vingt lycéens vont s’envoler vers la Chine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance