Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Pays-Bas/invitation virale sur Facebook: la soirée dérape, 34 arrestations, 29 blessés



Pays-Bas/invitation virale sur Facebook: la soirée dérape, 34 arrestations, 29 blessés
LA HAYE, 22 sept 2012 (AFP) - Trente-quatre personnes ont été interpellées et 29 blessées vendredi soir après qu'un rassemblement de milliers de jeunes ayant répondu à une invitation d'anniversaire devenue virale sur Facebook eût dérapé aux Pays-Bas, ont annoncé samedi les autorités locales.

"Un appel innocent sur Facebook à faire la fête a mené à des émeutes, des destructions, des pillages, des feux et des blessés dans le centre de la ville", a déclaré le maire de la petite ville de Haren (nord) lors d'une conférence de presse retransmise à la télévision publique néerlandaise.

Trente-quatre personnes au total ont été interpellées et seront poursuivies pour "désordre public", mais la police a pris des images du rassemblement dans l'optique d'éventuelles autres arrestations et poursuites, a expliqué le chef de la police locale Oscar Drots, lors de la même conférence de presse.

Vingt-neuf personnes, dont trois policiers, ont été blessées mais personne ne semble l'avoir été grièvement, selon les médias néerlandais.

Une jeune fille avait récemment invité quelques amis, via Facebook, à fêter son 16e anniversaire vendredi soir dans sa maison familiale, située dans le centre de la petite ville de Haren (nord des Pays-Bas), mais avait accidentellement oublié de rendre l'invitation privée.

Résultat, entre 3.000 et 5.000 personnes ont finalement fait le déplacement vers cette ville de 18.000 habitants, selon les autorités locales. Certains portaient un tee-shirt sur lequel était écrit "Projet X Haren", allusion à "Projet X", un film américain qui raconte une soirée, organisée par trois adolescents, qui dérape.

M. Bats a expliqué qu'un noyau dur de "voyous" était "particulièrement violent, bien préparé et a cherché la confrontation" avec les 500 policiers présents sur place.

Se préparant au pire depuis quelques jours, les autorités locales avaient pris des mesures strictes : l'accès à la rue où réside la jeune fille avait été bloqué, la consommation d'alcool à proximité de cet endroit avait été interdite et la jeune fille avait quitté son domicile.

Si la soirée a commencé calmement, la police anti-émeutes a dû intervenir vers 21H00 (19H00 GMT) pour repousser quelques centaines de jeunes, sous l'effet de l'alcool, qui tentaient de pénétrer dans la rue en question. Ces derniers ont lancé pierres, bouteilles, bicyclettes, pots de fleurs et fumigènes en direction des policiers.

Durant le reste de la soirée, des groupes de jeunes se sont déplacés dans le centre-ville et ont détruit des voitures, des clôtures de jardin, des lampadaires et des panneaux de signalisation.

"Cela ne peut être toléré", a déclaré le ministre néerlandais de la Justice Ivo Opstelten, cité par l'agence ANP : "les auteurs des faits seront jugés, punis et devront compenser les dommages".

Selon des photographies prises samedi matin et diffusées dans les médias néerlandais, le sol des rues du centre-ville était jonché de morceaux de verre ainsi que de bouteilles et canettes vides.

ndy/dro

Rédigé par AFP le Samedi 22 Septembre 2012 à 05:56 | Lu 488 fois







1.Posté par Decrauze le 22/09/2012 07:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les décérébrés pas nets –

Voilà concentré dans ce fait divers tout ce que j’exècre dans l’humanité : le suivisme déresponsabilisé, les ineptes cohortes de mâles imbibés pour qui ne compte que la satisfaction immédiate y compris, voire surtout, si c’est au détriment de l’autre, en l’espèce une pauvre jeune fille qui a loupé la bonne coche. Internet n’est qu’un catalyseur : la tare de ces fêtards est préalable. L’être dilué dans la masse devient souvent de l’anti-civilisation. Pour un rappel des dérives humaines soulignées par le Net : http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/Internet

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies