Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Pas de grève au Méridien et au Thalasso de Bora Bora



Négociations réussies dans les deux hôtels de Bora Bora.
Négociations réussies dans les deux hôtels de Bora Bora.
BORA BORA, le 28 août 2018 - Deux protocoles d'accord ont été signés samedi dernier, entre les représentants syndicaux et les directions. En ce qui concerne, le Méridien, les employés n'auront pas leur prime à 1 million de francs par jour, mais ils ont eu gain de cause au sujet de la caméra de surveillance dans la pâtisserie.

Les représentants syndicaux de O Oe To Oe Rima au sein de ces deux établissements hôteliers de Bora Bora ont déposé des préavis de grève, mardi dernier.

Les employés ont mis en avant plusieurs points de revendication, telle que la restructuration de l'encadrement pour le Thalasso ou encore la prime de motivation à hauteur d'un million de francs par jour pour le Méridien. Si ce dernier point peut paraitre exagéré, ce n'est pas le plus important pour les représentants syndicaux du Méridien, puisque leur combat se base plutôt sur l'installation d'une caméra dans la pâtisserie. Selon Tunia Terevaura, 1er secrétaire général adjoint de O Oe To Oe Rima, la direction aurait pris cette décision suite à plusieurs vols commis dans cette structure.

Sereins, les employés ne sont pas contre l'installation de cette caméra, mais que tout cela se fasse dans le respect de la règlementation et des institutions en vigueur.

Du coup, un accord a été trouvé à ce sujet. "La direction s'engage à ne filmer que les stocks. Ainsi, la caméra qui sera installée dans la pâtisserie, après les travaux, n'aura vocation à ne filmer que les stocks (chambre froide et congélateur). Une fois installée, la direction invitera un représentant du syndicat O Oe To Oe Rima à contrôler le champ de vision de cette caméra", indique le protocole d'accord dûment signé par les différents partis.

Revenons à la prime d'un million de francs par jour. La direction estime qu'elle a déjà fait des efforts pour motiver ses salariés, comme les bons d'achat qui leur ont été offerts à Noël. Donc, pas question pour elle, de mettre en place une nouvelle prime, malgré la proposition du syndicat. Les délégués syndicaux ont demandé, pour leur part, à ce que cette prime de motivation ne soit perçue que par le personnel n'ayant pas eu d'arrêt maladie. "La direction rappelle que le service charge est déjà impacté par les arrêts maladie. Il semblerait que cet impact ne soit pas suffisant, et la direction reste ouverte pour discuter d'un changement de règle dans la répartition de service charge", explique le protocole d'accord.

Autre point mis en avant, la protection de l'emploi local. Un sujet que respecte la direction, mais encore faut-il qu'il y ait des candidatures locales.

Au Méridien, sept points ont ainsi été mis en avant, contre six pour le Thalasso. Après de longues négociations, deux protocoles d'accord ont été signés samedi dernier entre les différents partis.


Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 28 Août 2018 à 09:37 | Lu 1215 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 22:22 Une femme se noie dans la rivière Mahateaho

Dimanche 18 Novembre 2018 - 17:00 Les squats qui inquiètent les autorités

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués