Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Papouasie-Nouvelle-Guinée: l'attaque de touristes à la machette fait deux morts



Papouasie-Nouvelle-Guinée: l'attaque de touristes à la machette fait deux morts
SYDNEY, 11 septembre 2013 (AFP) - Des touristes australiens et néo-zélandais ont été attaqués et blessés à la lance et à la machette en Papouasie-Nouvelle-Guinée par des assaillants qui ont tué deux de leurs guides, a-t-on appris mercredi de source officielle.

L'incident au mobile probablement crapuleux s'est produit mardi à la tombée de la nuit après que le groupe eut monté des tentes sur la populaire piste du "Black Cat" (chat noir) dans la province septentrionale de Morobe.

"L'attaque a fait deux morts, des porteurs papouasiens-néo-guinéens", a indiqué le ministère australien des Affaires étrangères.

"D'autres membres du groupe, y compris huit Australiens, un Néo-Zélandais et des Papouasiens-Néo-Guinéens, ont été blessés dans l'attaque, mais leur vie ne sont pas en danger", a-t-on ajouté de même source.

Selon le porte-parole de la police locale, Dominic Kakas, les porteurs ont été tués à la machette. Quatre touristes ont été violemment agressés, dont l'un a été blessé par un jet de lance à la jambe gauche.

D'autres porteurs ont été plus sérieusement atteints.

Les assaillants, au nombre de six, munis d'armes blanches et d'armes à feu, se sont échappés.

Le Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Peter O'Neill, a déploré "un évident coup dur" pour son pays rongé par la pauvreté et qui s'efforce de promouvoir le tourisme, précieuse source de devises.

La criminalité est endémique en Papouasie, nation du Pacifique qui reste largement sous-développée malgré ses importantes ressources naturelles. En juin, quatre Chinois ont été tués à l'arme blanche dans la capitale Port Moresby. L'un aurait été décapité et les autres démembrés.

Le "Black Cat Track" entre Wau et Salamaua serpente à travers une jungle infestée de sangsues et de serpents.

La région fut le théâtre de féroces combats entre les armées australiennes et américaines d'un côté, les forces japonaises de l'autre, en 1943.

Le guide touristique Lonely Planet la conseille uniquement pour les "masochistes et les parachutistes israéliens".

Rédigé par () le Mercredi 11 Septembre 2013 à 06:10 | Lu 1238 fois






1.Posté par Claude le 11/09/2013 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Britanniques, Australiens, Allemands, voilà ce qu'a été l'occupation de ce pays, puis l'indépendance acquise, la Papouasie-Nouvelle-Guinée est retombée dans la délinquance, les luttes, les agressions de touristes, la pauvreté, voilà l'indépendance où ça mène la plupart du temps pour ceux qui en douteraient. Je n'irais pas plus loin, car il est difficile de convaincre quand on est aveuglé par des promesses de liberté, de développement, de dignité retrouvée, c'est du lavage de cerveau tout simplement.

2.Posté par Taote-M le 16/09/2013 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Taote-M
afffreuuuxxxxx humainnssss !!!! beurkkk

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus