Tahiti Infos

Papara Ai'a no te Hau, la liste conduite par Christelle Lehartel


Dans sa profession de foi, la candidate jaune envisage de rénover l'ensemble du réseau électrique de la route de ceinture, pour un coût global de 50 millions Fcfp.
Dans sa profession de foi, la candidate jaune envisage de rénover l'ensemble du réseau électrique de la route de ceinture, pour un coût global de 50 millions Fcfp.
PAPARA, le 12/10/2015 - Plus que quelques jours avant le premier tour des municipales à Papara. Six candidats sont en lice pour tenter de récolter la majorité des voix. Gros plan, aujourd'hui, sur la liste conduite par le maire sortant Christelle Lehartel, Papara Ai'a no te Hau. La liste jaune souhaiterait que Papara devienne un havre de paix.

Six candidats sont en course pour tenter de récolter le plus grand nombre de voix. Près de 8 500 électeurs sont attendus aux urnes, ce dimanche.

Aujourd'hui, votre journal gratuite s'intéresse à la liste "Papara Ai'a no te Hau", conduite par le maire sortant, Christelle Lehartel. Une liste qui se veut différente des autres, de part, la maîtrise des dossiers communaux. Que Papara soit un "havre de paix", c'est l'engagement de cette équipe.


LA SÉCURITÉ DE NOTRE POPULATION

Pour Christelle Lehartel, l'éclairage de la route de ceinture fait partie de ses priorités. Dans sa profession de foi, la candidate jaune souhaiterait rénover l'ensemble du réseau, pour un coût global de 50 millions Fcfp. Un investissement conséquent qui demandera l'aide du Pays. "C'est un projet innovant avec la mise en place d'une maintenance préventive afin de diminuer les risques de pannes, optimiser les objectifs d'économies énergétiques et financières et maîtriser la facture d'énergie."

En termes de sécurité, le maire sortant veut également soutenir et renforcer les actions du Comité local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). "C'est un comité qui a été mis en place en 2013 et qui a pour mission de lutter efficacement contre les fléaux : insécurité routière, nuisances sonores, incivisme". L'équipe souhaiterait intégrer des médiateurs urbains et scolaires.

Concernant cette fois-ci le centre de secours de la commune : "Papara Ai'a no te Hau" veut mutualiser ses moyens avec la commune de Teva i Uta. "Améliorer nos moyens avec l'achat d'une nouvelle ambulance, un projet déjà en cours de réalisation, et de divers matériels nécessaires à ce centre".


L'ENVIRONNEMENT

Avec la fermeture de l'ancienne décharge "Amo", l'équipe de Christelle Lehartel dresse un bilan des actions menées par la municipalité depuis quelques temps. "Nous avons mis à la disposition des habitants de la commune une plateforme de transit sécurisée pour y déposer les déchets de catégories 2 et 3, ainsi que les déchets verts".

Selon Christelle Lehartel, un schéma directeur est en cours de réalisation. Autre projet pour la liste jaune, l'acquisition d'un petit camion pour le ramassage des déchets chez l'habitant.

LE PATRIMOINE


Réhabiliter les sites historiques et valoriser les vallées de la commune de Papara, des objectifs que se lance l'équipe de Papara Ai'a no te Hau.


LA COMMUNICATION

Christelle Lehartel fait également de la communication son arme de bataille. "Je m'engage à poursuivre la mise en œuvre des moyens d'informations qui permettront à chacun de connaître la vie de la commune. Une page facebook est déjà active. Notre radio et notre journal reverront le jour", assure-t-elle.

LA JEUNESSE

La jeunesse au centre des débats politiques. Pour la candidate de la liste "Papara Ai'a no te Hau", les complexes doivent être restaurés pour permettre à la jeunesse d'évoluer librement.

Autres projets qui tiennent à cœur le maire sortant, la construction de l'école d'Apatea et le dossier de l'école de Tiama'o.

Les anciens de la commune n'ont pas été oubliés, "Papara Ai'a no te Hau" s'engage à organiser deux fois par an, des rencontres avec leurs matahiapo, tout en prévoyant de remettre sur pied le comité "To'ohitu" de la commune.

le Lundi 12 Octobre 2015 à 16:41 | Lu 1240 fois